Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans la vie exactement autant d’occasions spéciales que nous choisissons d’en célébrer.» Robert Brault

Tour du Faso 2003 : le coup de pédale raté des ETALONS

Accueil > Actualités > Sport • • mardi 11 novembre 2003 à 08h02min
Tour du Faso 2003 : le coup de pédale raté des ETALONS

Le Tour du Faso, édition 2003, qui s’est achevé le dimanche 9 novembre dernier sur l’avenue de l’Indépendance a été, comme on le sait, dominé par les Européens. Les Africains ont fait ce qu’ils pouvaient, mais force est de reconnaître que les Burkinabè ont été la grande déception.

Avec trois équipes (AS. Fadoul, Sifa Peugeot et Sofitex) composées chacune de six éléments, on croyait que les Etalons cyclistes joueraient les premiers rôles dans cette compétition. Mais au vu des résultats, on peut affirmer que c’est l’échec sur toute la ligne. Sur les onze étapes, ils n’en ont gagné qu’une seule et c’était à Yako, grâce à Laurent Zongo. Depuis lors, les Burkinabè ont couru en vain après d’autres succès.

Et pourtant, ils avaient les possibilités de relever le défi à chaque étape, vu leur nombre (18) dans le peloton. Mais la tactique de course a fait défaut, sinon les résultats auraient été probants. Les Etalons ont souvent été de toutes les échappées mais à l’arrivée, il leur a manqué ce petit quelque chose.
On n’oubliera pas les étapes Ouahigouya-Boussé, Koulbila-Tenkodogo et Tenko-Fada N’Gourma où les hommes du directeur technique national Aboubacar Tao ont raté le coche. L’étape où la déception était totale, c’est celle qui a été disputée entre Ouahigouya et Boussé.

Mahamadi Sawadogo, après une échappée spectaculaire à Arbolé, a réussi à un moment donné à creuser l’écart (5’50’’) pendant que le peloton traînait. On a cru qu’il irait jusqu’au bout, mais à quelques kilomètres du but, il était vidé jusqu’ à la moelle. Et là on n’a pas compris pourquoi les autres ne se sont pas organisés derrière pour bloquer la course. Comme on le voit, les Burkinabè ne savent pas lire une course et cela leur a été préjudiciable. Mahamadi a été presque repris dans les quatre derniers kilomètres, avant de se faire battre à plate couture.

Sur cette étape, il a terminé quatrième, les Européens ayant occupé les trois premières places grâce surtout à leur rage de vaincre. Le bilan des Etalons est tout simplement médiocre. Mais cela ne devrait pas engendrer le découragement jusqu’ au point de chercher la petite bête. C’est en se frottant à ce genre de coureurs (les Européens surtout) qu’on acquiert quelque chose et espérons que l’année prochaine on s’y prendra à temps au niveau de la préparation.

* Les prix

Classement général individuel (maillot jaune)

1er : Tjallingii Maarteen (Marco Polo - Hollande) 810 000 FCFA

2e : David Thierry (Isère - France) 410 000 FCFA

3e : Kermer Kay (Marco Polo - Hollande) 360 000 FCFA

4e Cuylits Gunther (Aliplast - Belgique) 310 000 FCFA

5e : Martinien Tega (Cameroun) 260 000 FCFA

6e : Alexandre Lecocq (Isère - France) 220 000 FCFA

7e : Mahamadi Sawadogo (Burkina Faso) 160 000 FCFA

8e : Thomas Dietsch (Alsace - France) 130 000 FCFA

9e : Seydou Sanfo (Burkina Faso) 110 000 FCFA

10e : Jonathan Kern (Alsace - France)

Classement général aux points (maillot vert)

1er : Kermer Kay (Marco Polo) 550 000 FCFA

2e : Seydou Sanfo (Burkuna) 250 000 FCFA

3e : Brice Bouniot (Isère) 150 000 FCFA

4e : Tjallingii Maarten (Marco Polo) 130 000 FCFA

5e : Cuylits Gunther (Aliplast)

Meilleur Africain

1er : Martinien Tega (Cameroun) 100 000 FCFA

2e : Mahamadi Sawadogo (Burkina) 80 000 FCFA

3e : Seydou Sanfo (Burkina) 50 000 FCFA

Meilleur jeune

1er : Jonathan Kern (Alsace) 100 000 FCFA

2e : Siaka Diallo (Mali) 70 000 FCFA

3e : Augustin Amoussouvi (Bénin) 50 000 FCFA

Sprints intermédiaires

1er : Tjallingii Maarten (Marco Polo) 180 000 FCFA

2e : Kermer Kay (Marco Polo) 120 000 FCFA

3e : Brice Bouniot (Isère) 100 000 FCFA

Classement par équipe

1er : Isère- France 310 000 FCFA

2e : Aliplast - Belgique 230 000 FCFA

3e : AS. Fadoul - Burkina 205 000 FCFA

4e : Sifa Peugeot - Burkina 180 000 FCFA

5e : Alsace - France 155 000 FCFA

6e : Cameroun 140 000 FCFA

7e : Marco Polo 120 000 FCFA

8e : Sofitex - Burkina 80 000 FCFA

9e : Sénégal 60 000 FCFA

10e : Normandie - France 50 000 FCFA

11e : Niger 40 000 FCFA

12e : Mali 30 000 FCFA

13e : Bénin 25 000 FCFA

Combativité
1er : Gweswendé Hamidou Sawadogo 150 000 FCFA

2e : Mahamadi Sawadogo 100 000 FCFA

3e : Olivier Keita (Sénégal) 50 000 FCFA

Justin Daboné
L’Observateur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés