LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “« L’erreur n’annule pas la valeur de l’effort accompli. » Proverbe africain” 

Gnagna : semaine régionale de la culture, Bogandé 2003

Publié le mardi 4 novembre 2003 à 11h24min

PARTAGER :                          

La ville de Bogandé a abrité du 30 octobre au 02 novembre 2003 la semaine régionale de la culture de la cinquième région culturelle.

Quatre jours durant, les artistes venus de dix (10) provinces de la cinquième région culturelle ont rivalisé d’ardeur, de savoir-faire et de talent en vue d’arracher des places qualificatives pour la XXe édition de la Semaine nationale de la culture Bobo 2004.

En effet, cette semaine régionale de la culture a enregistré dans la catégorie arts et spectacles 51 troupes qui ont compéti dans les disciplines suivantes : danse traditionnelle, musique traditionnelle, vedettes de la chanson traditionnelle, vedettes de la chanson moderne et chant en chœur. L’art culinaire était également de la partie et a enregistré une bonne participation des femmes de la Gnagna et du Gourma.

Au cours de cette édition il a été question pour le secrétaire permanent de la SNC, les haut-commissaires, les correspondants et les assistants culturels des 10 provinces de jeter un regard introspectif et prospectif sur l’avenir de la culture au plan régional et national.

Ils ont relevé une nette amélioration de la prestation des artistes sur scène et l’émergence de nouveaux talents dans le domaine culturel et artistique. Cependant ils ont mentionné le recul de la discipline chant en chœur. En vue d’améliorer les éditions à venir et de valoriser le patrimoine culturel et artistique, les participants ont recommandé une remise à niveau des assistants culturels, une orientation efficiente des artistes dans les disciplines de leurs choix et une vulgarisation du règlement intérieur de la Semaine nationale de la culture.

Prenant la parole au cours de la cérémonie de clôture, le haut-commissaire de la Gnagna, M. Jean Paul Compaoré a félicité les lauréats de la cinquième région culturelle et a encouragé les différentes troupes qui ont pris part à la compétition.

Pour sa part, le secrétaire permanent de la SNC, M. Bitchibali Dansa a invité les différents acteurs à l’unisson pour favoriser le développement de la culture. Il a paraphrasé Samba Diallo dans l’Aventure ambiguë du Sénégalais Cheick Hamidou Kane en disant que "l’ère des destinées singulières est révolue".

La manifestation a pris fin par l’organisation d’une nuit des lauréats et un grand bal populaire.

Moussa LANKOUANDE
AIB/Gnagna


Au terme de la compétition, le palmarès se présente comme suit :

Arts du spectacle pool adulte :

- Danse traditionnelle : Troupe Nelson Mandela du Yagha

- Musique traditionnelle : Troupe Tintani du Gourma

- Vedette de la chanson traditionnelle : Lankouandé Tipougouba de la Gnagna

- En vedette de la chanson moderne, aucun artiste n’a été retenu pour insuffisance de moyenne.

Arts du spectacle pool jeune

- Troupe Yempabou de la Kompienga

- Troupe Sampièri de la Tapoa

Par ailleurs, le jury régional a retenu les troupes Boyaga du Gourma en danse traditionnelle et Ibrahim Dadjoari de la Tapoa en musique traditionnelle pour compétir à Bobo 2004.

Il a aussi émis le vœu de voir participer en animation la troupe Ganta et la cantatrice Gayeri Marie de la Gnagna et la troupe Korga Bota de Ziga du Boulgou à la SNC 2004.

Dans la catégorie art culinaire, des femmes du Gourma se sont taillées la part du lion.

En effet, en plat lourd, Mme Manli née Koné Maïmouna s’est distinguée avec son concours de soja.

En plat léger c’est Mme Kanon Adiaratou qui a été retenue avec son plat de crudité de Macédoine.

En boisson, Naba Martine et Nakoiri Adiara ont retenu l’attention du jury avec leurs boissons, "Sala Gnimpiendi" et "Labdourou."

Sidwaya

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina/Culture : Armande Lamien, l’une des rares femmes DJ
SNC/Bobo 2024 : Un bilan à chaud de la 21e édition