LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

CODEC-Ouaga confirme sa rentabilité économique continue avec une hausse de plus de 26% de son total bilan en 2023

Publié le mercredi 19 juin 2024 à 15h41min

PARTAGER :                          
CODEC-Ouaga confirme sa rentabilité économique continue avec une hausse de plus de 26% de son total bilan en 2023

L’Eglise-Famille, après cent ans d’existence, se doit d’œuvrer davantage à son auto-prise en charge.

Dans cette optique, l’appel des Evêques du Burkina Faso du 28 février 1998 a été sans équivoque : « …il est certainement temps que nous donnions davantage des signes de maturité et d’auto-prise en charge. L’évangélisation et le développement ne peuvent plus continuer chez nous, en comptant d’abord sur les moyens d’autrui…C’est ensemble dans la solidarité et au nom de notre dignité que nous pouvons et devons relever le défi ».

C’est donc dans cette perspective que l’Eglise Famille de Ouagadougou a initié la mise en place d’une institution de microfinance au profit de la communauté du ressort territorial de l’Archidiocèse de Ouagadougou dénommée la Coopérative Diocésaine d’Epargne et de Crédit de Ouagadougou (CODEC-Ouaga), institution mutualiste créée en 2007.

A ce jour, sept (07) diocèses sur les treize (13) en disposent. Ainsi, chaque CODEC est indépendante et jouit donc d’une autonomie de gestion et de fonctionnement.
La mission institutionnelle de la CODEC-Ouaga vise à promouvoir le développement économique et l’auto-prise en charge de la communauté catholique et de tous ses membres selon l’esprit de l’Evangile.

La CODEC-Ouaga totalise huit (08) agences (SIEGE, CISSIN, GOUNGHIN, GUILOUNGOU (ZINIARE), SAABA, WAYALGHIN, TAMPOUY, PATTE D’OIE).

Classée parmi les institutions de microfinance de grande taille régie par l’article 44 de la loi 023/2009, la CODEC-Ouaga est affiliée à l’Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés du Burkina Faso (AP/SFD-BF). Selon le rapport 2022 d’analyses des performances financières et sociales des membres de l’AP/SFD-BF, la CODEC-Ouaga occupe la 3ème place en terme d’encours d’épargne et la 6ème place en terme d’encours de crédit.

La CODEC-Ouaga a clôturé l’exercice 2023 avec des résultats probants, malgré le contexte de crise sécuritaire que le pays traverse, renforçant ainsi sa notoriété dans l’univers des Systèmes Financiers Décentralisés du Burkina Faso.

Le nombre de membres est passé de 24 219 en 2022 à 27 534 au 31 décembre 2023, soit une hausse de plus de 13%.

Cette croissance démontre la qualité des produits et services offerts ainsi que la confiance des membres, gage d’une inclusion sociale et financière.

L’encours d’épargne a augmenté de plus de 25%, passant de 18,26 milliards FCFA en 2022 à 22,89 milliards FCFA en 2023.

L’encours de crédit a évolué de 13,43 milliards FCFA en 2022 à 19,23 milliards FCFA en 2023, soit un accroissement de plus de 40%.

L’épargne moyenne par membre a augmenté de plus de 10%, passant de 747 349 FCFA en 2022 à 823 571 FCFA en 2023.

L’encours moyen de crédit par membre a évolué de plus de 16%, passant de 6 837 277 FCFA en 2022 à 7 956 463 FCFA en 2023.

Nonobstant ces résultats engrangés, la CODEC-Ouaga, à l’instar des autres institutions financières, fait face à des crédits en souffrance, qui s’élèvent à 1, 35 milliards de FCFA. Cette situation s’explique en grande partie par la crise sécuritaire et économique que traverse notre pays. Des efforts sont cependant conjugués au quotidien afin de renforcer le dispositif de gestion des risques et d’accentuer le processus de recouvrement en vue de réduire considérablement les impayés et d’améliorer les indicateurs.

Le total bilan a connu une hausse de plus de 26%, atteignant 27,45 milliards au 31/12/2023, confirmant la rentabilité économique continue de la CODEC-Ouaga.
Les fonds propres ont augmenté de 906 millions soit plus de 25% ce qui renforce la capacité financière de l’institution à accompagner davantage ses membres.
Le résultat net excédentaire au 31/12/2023 à connu une hausse de plus de 32%, s’établissant à 860 millions de FCFA.

CODEC-OUAGA :« Lutter contre la pauvreté sous toutes ses formes »

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Management des Entreprises par les Processus