LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

Burkina/Économie : Les importations de biens se chiffrent à 1 194,7 milliards de FCFA à fin avril 2024

Publié le mardi 18 juin 2024 à 17h35min

PARTAGER :                          
Burkina/Économie : Les importations de biens se chiffrent à 1 194,7 milliards de FCFA à fin avril 2024

A fin avril 2024, les exportations totales de biens se sont affichées à 1 087,0 milliards, en hausse de 23,1% en rythme annuel tandis que les importations de biens se sont situées à 1 194,7 milliards de francs CFA, en progression de 6,7% par rapport à fin avril 2023.

Dans son rapport de suivi des indicateurs de l’économie et du développement, publié par la DGEP, édition de mai 2024, la hausse des exportations des biens est imputable à la vente de coton (+62,2%) et de l’or brut (+24,0%). Dans le détail, les produits miniers détiennent le maillot jaune parmi les principaux biens exportés par le Burkina Faso. Leur poids dans les recettes d’exportations est estimé à 75,0%.

Les produits primaires constituent le deuxième poste d’exportation avec 19,2%, en hausse de 1,1 point sur un an. Quant aux produits transformés, ils ne représentent que 5,8% de la valeur des exportations, en baisse de 1,6 point de pourcentage, selon la DGEP.

Les importations de biens du Burkina Faso se sont situées à 1 194,7 milliards de FCFA à fin avril 2024, en augmentation de 6,7% par rapport à fin avril 2023. Les principaux produits importés sont les produits pétroliers (+17,5%), suivis des produits pharmaceutiques (+29,9%). Viennent ensuite les importations des machines mécaniques (+10,5%).

Également, on note la contribution des achats de matériels de transport routier autres que les véhicules de tourisme (+34,9%), de machines mécaniques (+13,3%) et électriques (+9,8%). Dans le détail, les importations de biens restent dominées par les biens de consommation, avec une part de 70,2%, en progression de 4,0 points de pourcentage sur un an. S’agissant des biens d’équipement, ils représentent 15,2% de la valeur des importations, en hausse de 0,7 point. Quant aux biens intermédiaires, ils comptent pour 14,7%, en baisse de 4,6 points de pourcentage par rapport à la même période, un an plus tôt.

A fin avril 2024, le Burkina Faso enregistre un déficit de sa balance commerciale de 107,7 milliards de francs CFA. Cette évolution se justifie par la régression des exportations de biens combinée à une forte progression des importations de biens. Toutefois, précise le rapport, ce déficit est en amélioration de 129,5 milliards de francs CFA par rapport à la même période, un an plus tôt. Le taux de couverture des importations par les exportations s’est situé à 91,0%, en détérioration de 1,3 point de pourcentage par rapport à fin mars 2024, déclare la DGEP dans son rapport.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net
Source : Rapport de suivi de l’économie et du développement, édition de mai 2024

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Management des Entreprises par les Processus