LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

International : Christophe Deloire, directeur général de Reporters Sans Frontières, est mort à l’âge de 53 ans

Publié le samedi 8 juin 2024 à 16h30min

PARTAGER :                          
International : Christophe Deloire, directeur général de Reporters Sans Frontières, est mort à l’âge de 53 ans

Christophe Deloire, directeur général de Reporters sans frontières (RSF), est mort ce samedi 8 juin 2024 à l’âge de 53 ans. C’est ce qu’a annoncé l’organisation défendant la liberté de la presse à travers le monde dans un communiqué publié sur son site internet.

Il est décédé "des suites d’un cancer fulgurant", salon Reporters Sans Frontières. "L’équipe du secrétariat international de Reporters sans frontières, de ses bureaux et de ses sections ainsi que de leurs conseils d’administration ont l’immense douleur de faire part du décès de Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières International et directeur général de Reporters sans frontières, des suites d’un cancer fulgurant", a indiqué l’ONG dans le communiqué avant de rendre hommage au regretté.

"Christophe Deloire exerçait ses fonctions depuis 2012 et a transformé l’association, marquée par une croissance et un impact renouvelés, en un champion mondial de la défense du journalisme, durant douze ans. Président fondateur du Forum sur l’information et la démocratie depuis 2018 et nommé délégué général des États généraux de l’information en 2023, Christophe Deloire était un défenseur sans relâche, sur tous les continents, de la liberté, de l’indépendance et du pluralisme du journalisme, dans un contexte de chaos informationnel. Le journalisme était le combat de sa vie qu’il a mené avec une conviction inébranlable", poursuit l’organisation de défense de la liberté et l’indépendance du journalisme.

Dans ce communiqué, Reporters sans frontières adresse "ses plus sincères condoléances à son épouse, Perrine, à son fils, Nathan, à ses parents et à tous ses proches".

Pour Pierre Haski, président du Conseil d’administration de RSF, “Christophe Deloire a dirigé l’organisation à un moment crucial pour le droit à l’information. Sa contribution à la défense de ce droit fondamental a été considérable. Le Conseil d’administration s’associe à la douleur de ses proches”.

Avant de prendre la tête de RSF, Christophe Deloire avait dirigé le centre de formation des journalistes (CFJ), une école de journalisme parisienne, de 2008 à 2012. Auparavant, il a été reporter d’investigation pour Le Point de 1998 à 2007. Avant, il avait également travaillé pour les chaînes de télévision Arte et TF1.

Lefaso.net
Avec l’AFP et TV5 Monde

PARTAGER :                              

Messages

  • RIP, condoléances à sa famille, dommage de partir à cet âge, que le Seigneur console sa famille.

  • Paix à son âme, mais une petite histoire il était une fois à bobo dioulasso dans les années 95 dans un maquis la bâche verte, un capitaine des eaux et forêts, m’envoya lancé une commande de capitaine braisé. Vers 18 on devait tous se rencontrer pour déguster du capitaine. Deux lieutenants arrivent obligent le grilleur à leur servir, parce qu’ils ont trop attendu. Chose faite et tout juste quand le lieutenant le plus gradé a voulu avaler son morceau, l’aret du poisson le pris.a la gorge, et en même temps le capitaine arrive, trouvant son lieutenant qui ne pouvait plus respirer, rapidement on le transporta pour des soins, à son retour, le capitaine leur dit ceci, qui vous a dit le lieutenant doit manger un capitaine ? Alors je reviens à mes condoléances pour dire qu’un reporter doit avoir des frontières si il veut parler longtemps. Ne pas se mêler du problème de pauvreté de Lazare ni de la richesse du pape.

    • Bonjour Zango,
      Que cherchez vous à démontrer par votre martiale parabole ?
      Votre conclusion semble dire que "c’est bien fait pour lui, il n’avait qu’à s’occuper de ce qui le regarde".
      La haine décomplexée qui s’installe dans ce pays sera notre plus grand drame pour les années à venir.
      Veuillez m’excuser si j’ai mal interprété, mais si j’ai raison, faute d’arrête, que la honte vous étouffe.
      Pour votre information, le poisson appelé à tord "capitaine", c’est la perche du Nil, espèce non endémique du Burkina.

    • Mon frère internaute @kwilga ! A ce rythme, c’est vous deviendrez un partisan de la haine, si vous ne l’êtes déjà ! Comme vous le dites plus haut, excusez-moi si je me suis trompé dans l’interprétation des faits mais, liberté pour liberté, vive la liberté d’expression !

    • Toutes nos condoléances à la famille du disparu. C’est triste de partir si jeune.
      On ne comprend pas le fait de dire que la perche du Nil (Lates Niloticus) n’est pas une espèce endémique au Burkina. C’est un poisson bien connu dans notre pays et en Afrique de l’Ouest en général. Pour le Burkina on le retrouve dans la Comoé, le Mouhoun, le Nankabé, le Nazinon et dans la plupart des plans d’eau importants.

    • Bonjour Un ami,
      Ben, endémique signifie "originaire de..."
      Hors, même si l’on en trouve aujourd’hui un peu partout, la perche du Nil vient d’ailleurs.
      Je vous conseille de voir "Le cauchemar de Darwin", qui explique la chaine de catastrophe qu’a entrainé l’introduction de cette espèce dans le lac Victoria.
      Ce n’est pas parce que certaines espèces sont fréquentes chez nous, qu’elles en sont forcément endémiques. Le neem (également appelé Margousier) ou le manguier, sont présents partout chez nous, ils n’en sont pas pour autant endémiques (les deux sont asiatiques).
      Merci de vous intéresser à votre pays.

  • Paix à son âme. Que Le Seigneur Jésus-Christ l’accueille dans son Royaume. Amen.

  • Cancer fulgurant ? Oh là ! Paix à son âme ! On comptait sur lui et ses collaborateurs pour dire tout ce que les plus forts sont entrain de faire aux plus petits sans parti pris ! Qu’il repose en pays et rendez-vous chez Dieu pour témoigner de ce que ses yeux de journaliste ont vu et qu’il n’a pu dire ! Comme Dieu est juste, il finira par juger et trancher !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Eglise catholique : Monseigneur Vigano excommunié pour schisme