LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Burkina/Promotion de la culture san : La quatrième édition du FESCUSAN lancée

Publié le vendredi 24 mai 2024 à 14h36min

PARTAGER :                          
Burkina/Promotion de la culture san : La quatrième édition du FESCUSAN lancée

La 4e édition du Festival de la culture san (FESCUSAN) a été officiellement lancée le jeudi 23 mai 2024 à Ouagadougou. Durant quatre jours, la culture San sera célébrée et magnifiée à l’espace culturel Jean Pierre Guingané. La cérémonie d’ouverture a été placée sous le patronage du Ouidi Naaba Kiiba.

Cette édition est placée sous le thème : « Contribution de la culture à la résilience : quelles actions pérennes dans la recherche de la paix et de la cohésion sociale ? ». Le FESCUSAN est une vitrine de promotion de la culture san. Du 23 au 26 mai 2024, la culture san sera valorisée. Il y aura des prestations d’artistes, des expositions de mets locaux, d’objets traditionnels et de danses de masques.

Pour président de l’association pour la sauvegarde du patrimoine culturel par ailleurs président du comité d’organisation, Urbain Toé, la culture est le socle de tout développement. Par conséquent, il est important de valoriser et promouvoir toutes les cultures du Burkina Faso afin que la jeune génération ait un héritage culturel.

« Nous sommes dans une situation où nous devons tous conjuguer nos efforts pour la paix. Sans la culture, il n’y aura aucun avancement. Et sans la culture, il n’y aura pas de développement. La culture est le socle de tout. On ne peut pas se passer de la culture. Il faut faire un retour à la source. Ensemble, nous devons magnifier nos cultures pour que nos jeunes frères sachent ce que les aînés ont fait et quelle est notre particularité identitaire », a laissé entendre le président du comité d’organisation.

Le président du comité d’organisation du FESCUSAN, Urbain Toé

Selon lui, la particularité de la culture san, c’est la lutte et c’est important de transmettre cette pratique à la nouvelle génération.

Le patron de la cérémonie est un chef moaga. C’est un choix, d’après monsieur Toé, pour valoriser et faire la promotion de la parenté à plaisanterie. Pour lui, la parenté à plaisanterie est une chose très importante qui maintient la cohésion sociale au Burkina Faso.

Le patron de la cérémonie Ouidi Naaba Kiiba dit être honoré d’avoir été choisi comme patron de la 4e édition du festival. Il a notifié qu’il est heureux d’accompagner un tel projet culturel. Car dit-il « en tant qu’autorité coutumière, il est de mon devoir d’accompagner les promoteurs culturels de notre pays ».

« Le FESCUSAN est une activité culturelle et artistique qui témoigne de la richesse du patrimoine culturel du pays san. Et il est important de promouvoir, de valoriser et de faire rayonner cette immensité culturelle du pays san tant au plan national qu’international. C’est pourquoi je tiens également à saluer et à féliciter le comité d’organisation du FESCUSAN, qui à travers leur projet culturel cherche à promouvoir et valoriser la culture San en particulier et de façon générale la culture burkinabè », a indiqué le patron de la cérémonie.

Le patron de la cérémonie Ouidi Naaba Kiiba

Le parrain de la cérémonie, Roger Ilboudo, a rappelé qu’il est primordial de conserver le patrimoine artistique et culturel pour les générations à venir.

Le parrain a fait remarquer qu’au-delà des festivités, le FESCUSAN œuvre également pour la promotion de la paix et de la cohésion sociale à travers la culture surtout dans ce contexte de crise sécuritaire que traverse le pays.

Pour monsieur Ilboudo, la culture est la seule chose qui reste lorsqu’on a tout perdu. Donc il est nécessaire de conserver les cultures du pays et de « revenir aux fondamentaux et aux valeurs culturelles ».

Rama Diallo
LeFaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique