LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

SNC Bobo 2024 : Des exposants se plaignent de l’organisation, des visiteurs se plaignent du coût des tickets

Publié le jeudi 2 mai 2024 à 22h10min

PARTAGER :                          
SNC Bobo 2024 : Des exposants se plaignent de l’organisation, des visiteurs se plaignent du coût des tickets

La Semaine nationale de la culture (SNC) tire vers sa fin. En attendant le clou de l’événement, le samedi 4 mai 2024, nous avons recueilli les avis des citoyens sur l’organisation de cette 21e édition. Et le tableau n’est pas reluisant pour certains.

Ousmane Bamba, exposant

« Je suis content que les organisateurs aient fait un bon travail. Et je suis d’accord, nous devrions remercier le président Ibrahim Traoré pour ses efforts. Prions tous ensemble pour que la paix revienne au Burkina Faso. »

Issouf Cissé, exposant malien

« En ce qui concerne l’organisation de la SNC, je trouve que c’est mal organisé, surtout au niveau de la sécurité pour accéder à l’intérieur de la foire. C’était compliqué d’y entrer, notamment pour les commerçants qui doivent faire une longue file d’attente pour exposer leurs marchandises. Parfois, on peut attendre devant la porte pendant des heures avant de pouvoir rentrer. Depuis que j’ai commencé à participer à des foires, je n’ai jamais vu un exposant faire autant d’efforts pour entrer. Donc, au niveau de la sécurité, il est nécessaire de revoir l’organisation. J’ai déjà participé à d’autres événements similaires, mais je n’ai jamais vu une telle désorganisation. De plus, il y a des vendeurs ambulants qui paient seulement 500 FCFA pour entrer et vendre leurs marchandises, alors que nous avons payé cher pour pouvoir exposer à l’intérieur. Je trouve cela injuste et cela doit être revu. »

Salimata Kambou, exposante

« Cette année, l’organisation de la SNC est différente des années précédentes. Les prix des tickets ont augmenté, ce qui a causé des problèmes. Les tickets sont à 500, 600 voire 700 FCFA chez les revendeurs. Cela empêche les visiteurs d’entrer. De plus, il y a des exposants à l’extérieur qui vendent toutes sortes d’articles. Beaucoup de gens préfèrent acheter ces marchandises plutôt que de payer un ticket à 500 ou 600 F, ce qui affecte notre marché. Il y a également des problèmes à l’entrée, ce qui rend l’accès à l’intérieur compliqué. Cependant, cette année, nous avons eu de beaux stands qui ne seront pas emportés par le vent comme les années précédentes. »

Kadidia Diallo, festivalière

« Ce matin, j’ai participé à la foire et la première chose qui nous a frappés, c’est le prix des tickets d’entrée. L’année dernière, c’était 200 francs et cette année, c’est passé à 500 francs, soit une augmentation de plus de 100%. Je pense que ce n’est pas abordable pour tout le monde. Par exemple, si tu as cinq enfants et que tu veux acheter des tickets pour eux, en plus des achats que vous allez faire une fois à l’intérieur, ce n’est vraiment pas simple. Dans l’ensemble, je trouve que ça s’est bien passé et que le passage était un peu fluide. Il y avait aussi une bonne ambiance aux alentours. »

Salam Zina, festivalier

« J’ai trouvé l’organisation la SNC bien. L’exposition des livres était bien car il y avait des livres très intéressants. Les commerçants ont vraiment attiré mon attention, c’est vraiment génial. On a trouvé des écrits très intéressants. Dans l’ensemble, ce n’est pas mal du tout. »

Nafissatou Bado, commerciale de la librairie OFIO

« L’organisation n’a pas été parfaite dès le début. Les stands n’étaient déjà pas en place le samedi et le dimanche, ce n’était pas ce que nous avions prévu. De plus, il n’y avait pas beaucoup d’affluence et je me demande si la communication a fonctionné correctement. Dans l’ensemble, on peut dire que ça ne s’est pas déroulé comme prévu. »

Boureima Kafando, exposant

« J’ai commencé à participer à la SNC en 1994 et à vrai dire, je n’ai j’aimais vu une organisation comme celle-ci. Faire deux jours pour obtenir votre stand et voir que les numéros sont mélangés, c’est vraiment embêtant. En plus, les gens ont leurs quittances mais n’ont toujours pas leurs emplacements, c’est vraiment un problème. Et l’entrée est également compliquée avec des tickets chers et un contrôle à une seule porte. Vraiment, l’organisation doit être revue. »

FB et UL
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique