LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Côte d’Ivoire : Un militaire et un VDP burkinabè arrêtés par l’armée ivoirienne

Publié le lundi 1er avril 2024 à 20h30min

PARTAGER :                          
Côte d’Ivoire : Un militaire et un VDP burkinabè arrêtés par l’armée ivoirienne

Le mercredi 27 mars 2024, un militaire et un volontaire pour la défense de la patrie vêtus de tenue militaire burkinabè et armés ont été arrêtés à Dantou dans la sous-préfecture de Téhini au Nord-est de la Côte d’Ivoire, nous apprend l’Agence ivoirienne de presse (AIP).

Selon les témoignages recueillis par l’AIP, les éléments arrêtés sont venus acheter de la cigarette sur le marché de Dantou.

Pour en savoir plus sur leur provenance et leurs identités, les forces armées de Côte d’Ivoire les ont arrêtés et conduits à leur base située à Togolokaye dans la sous-préfecture de Téhini.

Constatant leur absence prolongée, les militaires burkinabè basés à Elintira (Sud-ouest du Burkina), ont décidé de se rendre à Dantou. Sur place, ils se sont rendus compte que leurs collègues sont aux mains des soldats ivoiriens.

Du côté burkinabè, aucune information officielle sur l’arrestation en territoire ivoirien de ces soldats.

Lefaso.net
Source : Agence ivoirienne de presse
Photo : Afrik Soir

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 31 mars à 13:14, par SOME En réponse à : Côte d’Ivoire : Un militaire et un VDP burkinabè arrêtés par l’armée ivoirienne

    Vivement que la Sagesse habite les uns et les autres. À force de se croire plus fort, on fini par radicaliser l’autre. Deux gendarmes ivoiriens au Burkina et deux soldats burkinabè en RCI. Match nul.
    Je pense que nous burkinabè nous en avons fait de trop. Vilipendé la RCI d’avoir coupé le courant au Mali, alors que les maliens mm n’ont rien dit. Déroulé le tapis rouge à Soro à la présidence en compagnie du DG ANR. Que de provocations inutiles. Histoire des espions pour saboter la CAN....
    Avec tout le respect que j’ai pour notre armée, une guerre avec la RCI ne sera pas bonne pour nous en premier.
    Il est bon que l’excitation cesse. Qu’on se focalise sur la lutte contre le terrorisme.
    Il faut que nos gouvernants écoutent les sages de ces pays et non ces zellés qui appellent le prési Ib à riposter. Comme le dit l’adage, le jeune à des yeux clairs mais qui ne voient pas de loin.
    Prudence. Commençons à desserrer l’étau au Faso, en libérant Anselme Kambou, Youn Sanfo ou en les poursuivant de façon non clandestine. Ou bien mon compatriote l’autre SOME. Puisse Allah apaiser les cœurs et donner la sagesse à nos autorités.
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars à 13:16, par Beouco En réponse à : Côte d’Ivoire : Un militaire et un VDP burkinabè arrêtés par l’armée ivoirienne

    Enfin un média Burkinabe qui en parle.
    Silence irresponsable de rimtalba.
    Malgré la prudence qui entoure votre récit des faits , la faute gravissime est mise en relief "Constatant leur absence prolongée, les militaires burkinabè basés à Elintira (Sud-ouest du Burkina), ont décidé de se rendre à Dantou. Sur place, ils se sont rendus compte que leurs collègues sont aux mains des soldats ivoiriens."
    Déjà que 02 ont traversé la frontière,il ne fallait pas faire pire une deuxième fois.
    Bref...
    Si la honte tuait, on serait délivré des enfants armés au pouvoir.
    La RCI démontre sa grandeur par sa retenue.
    Si deux sous officiers gendarmes ivoirien peuvent déstabiliser le mpsr2,la RCI a reconduit à la frontière Burkina une mission de AIB escortée de police nationale,plus de 10 personnes...
    Maintenant,vous poussez la provocation en traversant la frontière en tenue militaire comme si la RCI est une chambre de passe.la souveraineté a géométrie variable

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars à 13:16, par Enfant de Boussé En réponse à : Côte d’Ivoire : Un militaire et un VDP burkinabè arrêtés par l’armée ivoirienne

    Il y a eu des échanges de coup de.feu entre les 2 parties.
    Les États devront arriver à un compromis, puisque le Burkina deux militaires ivoiriens depuis 6 mois.
    Question : le Burkina a t-il les moyens d’être sur tous les fronts c’est à dire la guerre contre le terrorisme et la guerre de la vanité avec les États côtiers ?

    Répondre à ce message

    • Le 1er avril à 09:41, par kwiliga En réponse à : Côte d’Ivoire : Un militaire et un VDP burkinabè arrêtés par l’armée ivoirienne

      Faute d’info locale, on est bien obligé de se référer aux médias impérialistes occidentaux :
      "Rapidement interpellés par l’armée ivoirienne, le soldat de première classe et un supplétif des volontaires pour la défense de la patrie (VDP) dont « rien n’indiquait qu’ils sont militaires », selon un officier dans la zone, ont été acheminés vers la base la plus proche, à Togolokaye, avant d’être conduits à la gendarmerie de Bouna, où ils se trouvent toujours.
      Alerté par l’arrestation de leurs collègues, un groupe de soldats burkinabés a alors fait à son tour incursion en territoire ivoirien. Pour le repousser, les forces de sécurité ivoiriennes basées à Togolokaye auraient demandé l’appui aérien d’un hélicoptère MI-24. Des échanges de tirs auraient eu lieu à Dantou aux alentours de 15 heures. L’hélicoptère aurait essuyé des tirs, selon une source militaire ivoirienne, et riposté avant de se replier. Plusieurs autres sources au sein de l’armée démentent tout affrontement. Aucune victime n’est à déplorer, et la situation est redevenue calme.
      « Nous avons tenté d’entrer en contact avec les officiers de l’autre côté de la frontière pour régler cette affaire, mais tous ceux que nous connaissions ont été relevés. Maintenant, le dossier est au niveau des chefs d’état-major des deux pays », explique l’officier précédemment cité, qui minimise l’incident, considérant que les deux Burkinabés « ne savaient pas qu’ils étaient en territoire ivoirien. Ils ont été sûrement victimes du fait de l’absence de délimitation de nos frontières »." Le Monde Afrique le 29 mars 2024 à 09h39.
      Même si tout n’est pas clair, il ressort de cet article beaucoup de tolérance d’intelligence, de compréhension... une volonté d’apaisement, côté ivoirien, contrairement à l’immense arrogance qui est devenue notre marque de fabrique.

      Répondre à ce message

  • Le 31 mars à 13:40, par Raso En réponse à : Côte d’Ivoire : Un militaire et un VDP burkinabè arrêtés par l’armée ivoirienne

    Évitons seulement de servir de pantins à Poutine et Macron pour leur guerre. Si ces 2 veulent se battre qu’ils le fasse directement et non en se servant des peuples frères du Burkina et de la Côte d’ivoire.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars à 13:49, par Nimembao En réponse à : Côte d’Ivoire : Un militaire et un VDP burkinabè arrêtés par l’armée ivoirienne

    Bien que dire sinon que nous leur ont servi la même sauce de la discorde. Ce climat malsain entre nous et la plupart de nos voisins est à haut risques pour notre économie enclavée.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars à 15:19, par Franck En réponse à : Côte d’Ivoire : Un militaire et un VDP burkinabè arrêtés par l’armée ivoirienne

    Pourquoi l’information a-t-elle mis cinq jours à être communiquée ? Le Monde en avait déjà parlé il y a deux jours.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars à 17:17, par abc En réponse à : Côte d’Ivoire : Un militaire et un VDP burkinabè arrêtés par l’armée ivoirienne

    C’est un chef militaire irresponsable qui a permis a ses soldats de traverser la frontière dans ce contexte de tension.
    Et tout ça pour des cigarettes...

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars à 17:24, par Alpha2025 En réponse à : Côte d’Ivoire : Un militaire et un VDP burkinabè arrêtés par l’armée ivoirienne

    Rimtalba, ou es tu ? Les médias étrangers parlent de cette information depuis longtemps, ils nous disent même que le 20ème BIR est allée en RCI pour tenter de libérer ces śoldats, et qu’il y aurait eu echañge de coups de féu entre les deux armées, sans conséquence, Dieu Merci. Pourquoi encore ce silence radio de nos autorités ? Quand une information n’est pas en notre faveur, c’est motus. Vous coupez les médias indépendants, vous mêmes vous ne communiquez pas. Nous, on fait quoi pour être informés ! Peut être que nous n’avons pą droit à l’information. Mais ça, vous devez avoir le courage de nous le dire. Souffrez alors qu’on s’informe sur RFI, FRANCE 24, Le Monde, et les autres. Eux au moins, ne rationnent pas l’information !

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars à 18:47, par Swartskoff En réponse à : Côte d’Ivoire : Un militaire et un VDP burkinabè arrêtés par l’armée ivoirienne

    Hum ! Il fallait bien qu’il eût ce match retour pour égaliser à 2-2. Le Burkina á-t-Il répondu favorablement à un demande de match retour de la Côted’Ivoire avalisé par le 43è BIMA ? Hum ! C’est tout de même dangereux ce scénario. Nous ne voulons pas d’un combat par procuration entre Macron et Poutine.

    Répondre à ce message

    • Le 31 mars à 22:56, par abc En réponse à : Côte d’Ivoire : Un militaire et un VDP burkinabè arrêtés par l’armée ivoirienne

      A mon avis, c’est une question d’irresponsabilité tout simplement. N’allez pas chercher plus loin et accuser à tort.

      Aviez-vous déjà vu quelqu’un insulter son voisin (ou avoir des accrochages avec lui) et envoyer ses enfants manger chez lui (le même voisin) ? C’est juste une analogie mais ça décrit bien la situation que nous connaissons tous.
      Même si on ne les avait pas arrêté c’était déjà honteux. Plus honteux encore, c’est le vil motif qui les a conduit là bas : de la cigarette...

      Si ils poursuivaient des terroristes (ou faisaient des patrouilles... ou tout autre chose d’honorables en lien avec leur mission de défense et de sécurité), c’était quelque peu compéhensible. D’où vient leur ravitaillement ? Pourquoi ne pas attendre de recevoir ces cigarettes via les canaux logistiques normaux (d’autant plus que ce n’est pas vital) ?
      - Pourquoi aller chez le voisin (avec qui vous avez décidé de rompre les accords de libre circulation) en tenue militaire et armé de surcroit ?
      - En suivant toujours la même logique de l’analogie ci-dessus. A quoi on s’attendait, en allant dans un village ivoirien, et mieux encore, dans la même zone où vous avez arrêté des ivoiriens que vous détenez toujours (peu importe la raison). Qui entre chez son voisin, sans s’annoncer, l’arme à la main, et après une sérieuse dispute, en espérant être bien accueilli (c’est juste pas raisonable d’espérer en revenir sans sérieux dommages) ?
      - Et pour pousser l’irresponsabilité et l’incompétence à son comble, ce chef militaire n’a pas pu s’empêcher d’aller tenter de provoquer une guerre (c’est juste difficile de voir les choses autrement). Il n’a peut-être pas été au courant de l’escapade de ces deux là (on peu lui accorder le bénéfice du doute sur cela et dire c’est deux indisciplinés), mais laisser d’autres aller jouer les cowboys chez le voisin, c’est injustifiable. C’est de l’incompétence, de la dilettante et de l’irresponsabilité pure (et cela sur toute la chaîne de commandement qui a contribué à cette décision pour le moins regrettable). Ces hommes auraient perdu la vie dans cette escarmouches (on ne le souhaite pas mais ils l’ont bien voulu et même demandé le pire sur ce coup là), qui en serait responsable ? Qu’en seraient-il des éventuels victimes du coté opposé, sachant que ces soldats n’avaient absolument rien à faire là-bas ?
      - Qu’en est-il de ce chef ? Et quelles sont les mesures prises pour que de telles incidents indignes ne se reproduisent ? La situation sécuritaire ne justifie pas tout et surtout pas cela.

      Je pense que cette fois-ci, c’est un peu trop éloigné de la guerre entre les russes et l’occident. C’est notre affaire à nous burkinabés. Si on peu se rassembler au stade (et à la télévision nationale) pour parler comme on l’a fait, on peut et devons avoir la décence de ne pas aller chercher des cigarettes (ou de sérieux ennuies) si l’on ne veut pas se ridiculiser. Ça va de soi.

      Répondre à ce message

    • Le 1er avril à 18:07, par Le nouveau sage En réponse à : Côte d’Ivoire : Un militaire et un VDP burkinabè arrêtés par l’armée ivoirienne

      Sauf que l’arbitre n’a pas encore siffle la FIN !!!!! Allez, bonne journee !!!!! Mais nous voulons quand meme que l’autre cesse la PROVOCATION INITILE !!!!!

      Répondre à ce message

  • Le 31 mars à 22:05, par Renault HÉLIE En réponse à : Côte d’Ivoire : Un militaire et un VDP burkinabè arrêtés par l’armée ivoirienne

    Tout ça me rappelle la stupide guerre de fin 1985, BF vs Mali.
    Certains disent que c’est cette guerre idiote qui a préparé la fin du régime burkinabè de l’époque ...

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril à 07:20, par Zadi-bagnon En réponse à : Côte d’Ivoire : Un militaire et un VDP burkinabè arrêtés par l’armée ivoirienne

    Le Burkina Faso et la côte d’ivoire sont des pays frères dire le même peuple. Pourquoi des gesticulations inutiles. Des provocations inutiles. Le Burkina a déjà un lourd poids sur la tête. La lutte contre les djihadistes. Ne jetez pas de l’huile sur le feu 🔥. La sous région est suffisamment instable. Nos peuples veulent vivre en Paix.

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 04:37, par Éric de KOURIA En réponse à : Côte d’Ivoire : Un militaire et un VDP burkinabè arrêtés par l’armée ivoirienne

    Beaucoup de bruits pour si peu de choses !! Il y a très probablement certaines officines qui rêvent de créer une tempête incendiaire entre ces deux pays frères ! Il n’ y a aucun doute, mais restons serains cela n’arrivera pas ! Il peut avoir des divergences entre chefs d’état, mais jamais entre les peuples. De l’autre côté de la lagune, la haine est palpable, le président OUATTARA dans sa volonté de mettre sous ses ordres les pays de l’AES, n’ ira pas jusqu’à l’affrontement...tandis que le jeune capitaine Ib a suffisamment à faire sur le plan sécuritaire dans son propre pays. Pourquoi ouvrir un autre front !? OUATTARA qui rêve d’un quatrième mandat ne se permettra pas une telle bêtise, à moins que....

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 09:24, par GAOU En réponse à : Côte d’Ivoire : Un militaire et un VDP burkinabè arrêtés par l’armée ivoirienne

    Pourquoi les Burkinbè ne restent pas tranquille ?
    Ils ont des milliers de réfugiés et 3 millions de ressortissants en CI ils veulent quoi encore ?
    Si c’est pour faire ils n’ont qu’à reprendre tous ces gens là et fermer la frontière au moins on sera tranquille chez nous en CI. Lancer une rebellion en 2002, détenir des gendarmes ivoirien, envoyé des saboteurs à la CAN et maintenant ça.
    La comédie a assez duré ADO n’a qu’a les expulser. Ils n’ont qu’à rester au Burkina, Côte d’Ivoire n’est pas forcé !
    Si le Burkina veut la guerre, la CI va le chicoter mal, Traoré va aller pleurer chez les russe comme un enfant.

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 09:34, par Ollo En réponse à : Côte d’Ivoire : Un militaire et un VDP burkinabè arrêtés par l’armée ivoirienne

    Et si tout cela était de la perfidie ??? C’est étonnant qu’en l’absence de communication tant au niveau du Burkina Faso qu’au niveau de la Côte d’Ivoire, les réactions soient plutôt en faveur de la partie ivoirienne ! Une mise en scène peut avoir été savamment orchestrée. Il n’y a aucune preuve que les éléments arrêtés soient burkinabè et même si c’était le cas, la décision de riposte dans cette affaire n’est pas laissée au niveau opérationnel. Je doute que dans un contexte de tension entre les deux pays, et ayant conscience de la mise aux arrêts de deux gendarmes ivoiriens à la frontière burkinabè, la décision d’aller acheter des cigarettes de l’autre côté, tout en étant armé, relèverait d’une légèreté suspecte. De plus, en relations internationales, toute intervention militaire est précédée d’une mise en garde officielle et il est étonnant que la partie ivoirienne utilise l’armement lourd (hélicoptère) sans cette disposition alors qu’il n’y a aucune guerre déclarée entre les deux pays.

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 17:22, par Le nouveau sage En réponse à : Côte d’Ivoire : Un militaire et un VDP burkinabè arrêtés par l’armée ivoirienne

    Bonne gens, vous voyez comment les imperialistes volent nos pseudos, imaginez s’ils sont en face d’une mine d’or ou autres !!!!!! C’est cette roublardise ils utilisent a tout moment !!!! KARISSA !!!!!! Et ce sont des incultes comme cela qui veulent faire la MORALE aux Africains !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 18:08, par Le nouveau sage En réponse à : Côte d’Ivoire : Un militaire et un VDP burkinabè arrêtés par l’armée ivoirienne

    Qui va se battre avec un pays dont la dette exterieure est TRENTE MILLE MILLIARDS ??? Avec une dette exigible de QUATRE MILLE MILLIARDS !!!! Ouattara veut justifier ses depenses par une pseudo-guerre pour se dedouaner, peu importe qui gagne et d’ailleurs il connait deja le resultat si ya gnaga !!!!! Mais il oublie que le calcul peut ne pas TOMBER car IB ne joue pas !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 23:22, par TOURE En réponse à : Côte d’Ivoire : Un militaire et un VDP burkinabè arrêtés par l’armée ivoirienne

    Je pense que nous les ivoiriens, nous n’avons pas intérêt à se battre contre nos frères burkinabe, mais les burkinabe, demandez a ibe de libérer les deux pauvres gendarmes.
    L’homme n’est rien aujourd’hui, si quelque chose les arrive, ça sera mal vue.
    Votre ibe parle trop, qu’il met la balle au centre.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 10:44, par Le nouveau sage En réponse à : Côte d’Ivoire : Un militaire et un VDP burkinabè arrêtés par l’armée ivoirienne

    Dites a l’homme au PANTALON SAUTE que son maudia au carre !!!!!! Dites lui de se renseigner sur la guerre d’Algerie, ce que les SAHELIENS ont demontre sur le terrain !!!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Sénégal : Le premier président de la Cour suprême limogé