LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Burkina / Centre-est : Les élèves de l’école de formation Sainte Julie désormais aptes à fournir des soins de qualités aux patients

Publié le lundi 4 mars 2024 à 11h09min

PARTAGER :                          
Burkina / Centre-est : Les élèves de l’école de formation Sainte Julie désormais aptes à fournir des soins de qualités aux patients

L’école privée Sainte Julie a organisé une cérémonie de sortie des promotions de 2020 à 2023, le samedi 2 mars 2024 à Tenkodogo, dans la région du Centre-est. Quatre promotions sont désormais aptes à exercer sur le marché de l’emploi : il s’agit de la troisième promotion de Licence en sciences infirmières et obstétricales (LSIO), de la quatrième promotion des Agents de santé communautaire (ASC), deuxième promotion des Agents techniques d’élevage (TAE) et la première promotion des Techniciens supérieurs d’élevage (TSE).

Ils sont au total 339 lauréats issus de différentes nationalités qui ont prêté serment devant la hiérarchie. On note 259 Béninois, 33 Togolais et 47 Burkinabè. Après trois années de dur labeur, ces impétrants sont aptes à fournir des soins de qualité aux patients dans leurs pays respectifs.

Cette promotion, dont la sortie était placée sous la présidence du gouverneur du Centre-est, est baptisée « Résilience et don de soi ». Elle a pour slogan « Abnégation, rigueur et combativité ». Le choix du nom de baptême de cette promotion n’est pas fortuit car marqué par la pandémie de covid-19, la crise sécuritaire et humanitaire. Malgré cela, les élèves de Sainte Julie ont fait preuve de résilience et de sacrifice de soi.

Leur dévouement et abnégation ont permis d’acquérir des résultats probants. Le taux de succès au niveau des sages-femmes et maïeuticiens est de 90%, 96% chez les infirmiers et infirmières et 85,37% pour les Agents de santé communautaires. Quant à la santé animale, le taux de réussite est de 100% au niveau des techniciens supérieurs et de 94,44% chez les agents techniques.

Au regard de ces résultats, Constantin Dabiré, haut-commissaire du Boulgou et représentant du gouverneur, a présenté ses vives félicitations à l’ensemble du personnel de l’école privée Sainte Julie, qui n’ont ménagé aucun n’effort pour l’atteinte de ces résultats. Il a également encouragé et invité les impétrants à faire de leur nom de baptême, une réalité tout au long de leur carrière professionnelle.
Samuel Kéré, promoteur de Sainte Julie, s’est réjoui de la performance de son établissement et traduit ses mots de gratitude et de reconnaissance aux encadreurs pour leur sacrifice en dépit des difficultés rencontrées.

Quant au parrain de la cérémonie, Dr. Issa Guiré, directeur régional de la santé, il a saisi l’occasion pour louer la détermination et la résilience de l’école. « Je formule mes vives félicitations pour votre succès au terme de ces trois années de dur labeur, de privation, de sacrifices et même parfois des doutes dans un contexte exceptionnel marqué par la double crise sécuritaire et humanitaire », souligne-t-il. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Bourhane DAWENDE
@Faso.net.

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Infrastructures : Des journalistes sur la rocade de Koudougou
Burkina : La ville de Djibo ravitaillée
Vaccination de routine : : 14 vaccinations (Dioula)