LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Culture : La 13e édition des Récréatrales « tourne sa face au soleil »

Publié le dimanche 25 février 2024 à 11h40min

PARTAGER :                          
Culture : La 13e édition des Récréatrales « tourne sa face au soleil »

« Tourner la face au soleil », c’est sous ce sceau qu’a été lancée la 13e édition des Récréatrales, dans l’après-midi du samedi 24 février 2024, à Ouagadougou. Plus de 350 artistes venant de 15 pays sont attendus. Au menu, des soirées de partage, des nuits musicales et des cycles de lecture pour susciter la réflexion collection. L’innovation majeure, c’est l’introduction du « Prix Récréatrales » qui récompense un auteur de théâtre africain choisi par un jury international.

« Tourner la face au soleil », c’est une invite à aller vers la lumière, à sortir de tout ce qui est tourment, crainte, désespoir, tout ce qui est ciel assombri pour aller vers des horizons meilleurs, enchanteurs, vers un vivre-ensemble plus joyeux ». C’est du moins ce qui a prévalu au choix de ce thème, à en croire le directeur artistique des Récréatrales, Aristide Tarnagda. « Avec tout ce que le pays traverse, le rôle des artistes, c’est d’enchanter la vie. Donc, ‘‘Tourner la face au soleil’’, c’est une façon de donner de la joie », a-t-il ajouté.

Au menu de cette 13e édition, il y aura de la danse, du théâtre, de l’humour, une rue qui sera féerique, un espace jeu public, etc. Près de 350 artistes venant de 15 pays du monde sont attendus. Les Récréatrales lancent cette année le « Prix Récréatrales » qui récompense un auteur de théâtre africain choisi par un jury international. Une fois encore, le quartier qui accueille les Récréatrales sera célébré.

La direction artistique a introduit un « Prix Récréatrales »

« Pour nous, il était tout à fait normal de leur renvoyer l’ascenseur, de faire en sorte que l’art qui est une expression et d’affirmation de soi, soit aussi dédié aux habitants de ce quartier. Ce sont des gens qui sont à l’ombre, cela paraissait injuste. C’est pour cela que nous avons décidé que les premières lumières soient braquées sur eux d’abord, avant de réfléchir sur les artistes », a détaillé Aristide Tarnagda. Le directeur artistique des Récréatrales a lancé un cri de cœur à son ministère de tutelle, afin qu’il prenne à bras-le-corps cette biennale des arts, considérée comme un patrimoine.

Une chorégraphie en lever de rideau

Un spectacle concocté par la chorégraphe burkinabè Irène Tassembédo a été présenté au public en lever de rideau. Des explications de M. Tarnagda, il s’est agi d’amener les hommes, les femmes, les jeunes, qui ne sont pas des professionnels de la danse, à célébrer la vie, à se redresser, à faire face à leurs responsabilités et à produire de la dignité.

Près de 350 artistes sont attendus pour cette 13e édition

En tout cas, la chargée de mission du ministre en charge de la Culture, Alimata Sawadogo Tallé, a promis de transmettre le message à qui de droit. « J’ai entendu le cri de cœur ; je puis rassurer monsieur Tarnagda et tous ses collaborateurs que le ministre porte une attention particulière aux Récréatrales. Il l’a dit, le ministre d’État l’a reçu plusieurs fois. Il a également rassuré qu’il va apporter son soutien à la hauteur des possibilités du ministère », a-t-elle fait savoir. De ses dires, les Récréatrales sont une école de création, de production et de diffusion des arts. « Donc, il touche à tous les maillons des arts. Il n’y a pas de raison que le ministère ne le soutienne pas », a-t-elle tablé.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina / Musique : Patrick Kabré chante Francis Cabrel