LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Contrôle des aménagements urbains : La région des Hauts-Bassins a désormais sa « police de l’habitat »

Publié le dimanche 25 février 2024 à 21h00min

PARTAGER :                          
Contrôle des aménagements urbains : La région des Hauts-Bassins a désormais sa « police de l’habitat »

L’ouverture officielle de l’antenne régionale de l’Office national du contrôle des aménagements et des constructions (ONC-AC) a eu lieu dans l’après-midi du vendredi 23 février 2024 à Bobo-Dioulasso. La cérémonie d’ouverture a aussi été l’occasion d’installer le chef d’antenne régionale des Hauts-Bassins, Hamado Ouédraogo.

C’est le ministre de l’Urbanisme, des Affaires foncières et de l’Habitat, Mikaïlou Sidibé, qui a procédé à l’ouverture officielle de l’antenne régionale de l’Office national du contrôle des aménagements et des constructions (ONC-AC) des Hauts-Bassins. Cette antenne régionale sera dirigée par Hamado Ouédraogo qui a été installé par la même occasion par le directeur général de l’ONC-AC, Yacouba Siko. La coordination régionale aura pour mission de veiller à l’application et au respect des textes législatifs et règlementaires en matière d’urbanisme et de construction.

Les officiels présents à la cérémonie d’ouverture officielle de l’ONC-AC des Hauts-Bassins.

D’une simple direction générale, l’ONC-AC est devenu, depuis novembre 2021, un établissement public de l’État. Un statut qui lui confère une autonomie et lui permet de déployer ses forces dans les régions, afin de jouer sa partition et d’atteindre les objectifs qui lui sont assignés. Cette cérémonie marque le point de départ de la politique de déconcentration de l’établissement qui consiste à donner le plein pouvoir aux chefs d’antennes dans les treize régions administratives qui seront progressivement installés, dans le but de faire respecter la règlementation en matière d’aménagement et de construction dans les différentes collectivités du Burkina Faso.

Selon le ministre de l’Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, à travers l’ouverture de l’antenne régionale des Hauts-Bassins, l’ONC-AC entame son maillage national afin de lutter efficacement contre les manquements constatés dans le secteur de l’aménagement et de la construction. Il déplore ainsi le fait que les installations et les constructions anarchiques aient toujours la peau dure dans nos cités. Pour lui, aucune ville ne peut se développer sans le strict respect des textes en matière d’aménagement et d’urbanisme.

Selon le ministre de l’Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, à travers l’ouverture de l’antenne régionale des Hauts-Bassins, l’ONC-AC entame son maillage national.

« Au niveau central, à Ouagadougou, nous avons la direction générale de cet office qui fait un travail remarquable dans le cadre du respect de la règlementation en matière d’aménagement, d’urbanisme et de construction. Mais étant à Ouagadougou, il est très difficile de pouvoir être efficace au niveau du contrôle en région. Donc nous avons entamé un maillage progressif au niveau du territoire ; et ce soir, nous démarrons par l’antenne régionale au niveau des Hauts-Bassins, en installant le chef d’antenne. Il aura pour tâche de faire respecter le code de l’urbanisme et de la construction, mais aussi des différents documents de planification au niveau de l’aménagement urbain », a dit le ministre.

Tout en encourageant la nouvelle équipe à plus d’efforts afin de faire respecter les textes réglementant le domaine des aménagements et des constructions, Mikaïlou Sidibé l’invite à mettre aussi l’accent sur l’information et la sensibilisation pour une meilleure connaissance des dispositions qui régissent le secteur.

Le directeur général de l’ONC-AC (à droite) installant le chef d’antenne régionale des Hauts-Bassins (à gauche).

Poursuivre la mission de contrôle dans les Hauts-Bassins

C’est le directeur général de l’ONC-AC, Yacouba Siko, qui a officiellement installé le nouveau chef d’antenne des Hauts-Bassins. Il a expliqué les attentes de l’office vis-à-vis du nouveau chef d’antenne. « Nous attendons de lui un dévouement total à la mission qui lui est confiée au sein de son ressort territorial des Hauts-Bassins. Nous attendons de lui qu’il engage des actions visant à faire respecter la règlementation en matière d’aménagements, de constructions. Nous attendons également qu’il aille auprès des populations, transmettre l’information et sensibiliser ces populations pour qu’elles entrent dans les dispositions de la loi portant code d’urbanisme et de la nouvelle loi portant promotion immobilière au Burkina Faso », a expliqué Yacouba Siko.

Le directeur général de l’ONC-AC, Yacouba Siko, expliquant les attentes de l’office vis-à-vis du nouveau chef d’antenne.

Selon lui, cette installation consacre déjà à un processus qui avait déjà été engagé avec l’affectation d’un certain nombre d’agents. « Il y a aussi la mise en œuvre de certaines politiques qui visent à doter progressivement les antennes régionales de moyens roulants et de moyens matériels pour leur permettre effectivement d’aller sur le terrain et d’accomplir la mission qui est la leur », a-t-il indiqué. Il a par ailleurs affirmé que cette mission ne peut pas se faire sans l’accompagnement des collectivités territoriales. C’est pourquoi, il a invité les présidents de délégations spéciales, les agents domaniaux, à continuer à apporter leurs appuis et leur soutien pour qu’ensemble les actions qu’ils mettront en œuvre sur le terrain soient porteuses de résultats au profit des populations.

La photo de famille à l’issue de la cérémonie d’ouverture de l’antenne régionale des Hauts-Bassins.

Une fois installé, le nouveau chef d’antenne, Hamado Ouédraogo, a pris la parole pour exprimer sa gratitude à sa hiérarchie pour le choix porté sur sa personne. Pour sa part, il ne ménagera aucun effort pour réussir sa mission qui lui est confiée. Cette nouvelle aventure de chef d’antenne n’a plus de secret pour l’ingénieur en génie civil, étant lui-même un ancien du domaine depuis 2018. « Je suis là depuis 2018 et c’est la même mission qui se poursuivra sur le terrain. Il s’agira d’aller sur le terrain pour voir de nouveaux chantiers, afin de vérifier la conformité ou non des actes administratifs de construire. C’est un travail que nous avons entrepris depuis 2018 et qui va se poursuivre. Pour réussir notre mission, nous serons en collaboration avec les collectivités, car c’est ensemble que nous pourrons résoudre des problèmes », a-t-il conclu. Dans les jours à venir, l’ONC-AC poursuivra sa politique de déconcentration avec l’ouverture d’autres antennes régionales.

Romuald Dofini
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ouagadougou : Des voleurs appréhendés au quartier Somgandé