LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Burkina/Cinéma : « La rue des étoiles » pour rendre hommage aux personnalités burkinabè et africaines qui ont marqué l’histoire

Publié le vendredi 23 février 2024 à 21h10min

PARTAGER :                          
Burkina/Cinéma :  « La rue des étoiles » pour rendre hommage aux personnalités burkinabè et africaines qui ont marqué l’histoire

L’Académie des Sotigui a tenu une conférence de presse ce vendredi 23 février 2024, à Ouagadougou, pour présenter son projet : « La rue des étoiles ». A travers cette rue, l’Académie des Sotigui veut rendre hommage aux hommes et aux femmes burkinabè et africains qui ont marqué l’histoire du continent. 140 étoiles seront retenues pour trôner sur l’avenue N’kwamé Nkrumah pour la première sélection.

140 personnalités physiques ou morales dont les mérites sont reconnus par la communauté, la nation, en Afrique ou dans le monde trôneront bientôt sur l’avenue N’kwamé Nkrumah. C’est un projet « grandeur nature » de l’Académie des Sotigui pour rendre hommage à des personnalités physiques et morales qui ont marqué l’histoire du continent. Les domaines d’excellence retenus sont, entre autres, l’art et la culture, les sciences exactes et les savoirs endogènes, les sports, la citoyenneté et le panafricanisme, les forces de défense et de sécurité.

Kevin Moné, président de l’Académie des Sotigui

Un comité scientifique, composé d’une dizaine de personnes ressources, présidé par Dr Dramane Ouattara, a été mis en place par l’Académie des Sotigui. Ledit comité a à sa charge la sélection des impétrants et des impétrantes, selon des critères bien définis. Il s’agit, pour ce qui concerne les critères généraux, d’après le président du comité scientifique, Dr Dramane Konaté, être Burkinabè ou Voltaïque ou Africain, il faut figurer dans la mémoire collective, au niveau communautaire, national, continental et international comme ayant accompli une prouesse, un haut fait, une action salutaire ou une œuvre pionnière dans un domaine d’excellence. Il précise que la désignation se fait à titre anthume, c’est-à-dire, de son vivant, ou à titre posthume, c’est-à-dire, après son décès.

Le président du comité scientifique, Dr Konaté a donné toutes les précisions sur les critères de sélection

Des critères définis

Pour les critères spécifiques, quant à eux, il s’agit de s’être illustré à travers des compétences avérées, des techniques exceptionnelles ou une créativité inédite dans un domaine d’excellence ; d’avoir accompli un haut fait dans le domaine militaire de combat qui fait la fierté du pays ; d’avoir développé une volonté ou une attitude exceptionnelle à travers le savoir et le savoir-faire au profit des générations ; d’avoir posé un acte salutaire ou accompli une noble mission au bénéfice de la communauté burkinabè, africaine et de la diaspora.

Pour être désigné comme étoile, Dr Konaté a indiqué qu’il faut être une illustre personnalité physique ou morale dont le mérite est reconnu par la communauté, la nation en Afrique ou dans le monde. La désignation se fait sur proposition du comité, chacun dans son domaine devrait proposer des noms sur consultation des autorités administratives et coutumières, sur consultation des organisations socio-professionnelles et syndicales, de la société civile.

Quelques membres du comité scientifique

Cependant, son inscription définitive se fait après une étude approfondie du dossier, argumenté et documenté sur la personnalité pressentie. L’impétrant ou l’impétrante sera identifié par son nom et son ou ses prénoms ; par son statut mais également par sa date et son lieu de naissance ; sa nationalité ; sa date de décès s’il est décédé ; qu’est-ce qui montre sa citoyenneté du monde ; son domaine d’excellence.

Quelques personnalités déjà sélectionnées

Force de défense et de sécurité (FDS) : Aboubacar Sangoulé Lamizana, Smaïla Ganamé, alias Ladji Yoro ; Art et culture : Salimata Salembéré, D. Francis Kéré ; Sciences exactes et savoir-faire endogène : Bibiane Koné Palé (1re dame docteure), Yacouba Sawadogo (l’homme qui a créé une forêt) ; Sport : Iron Biby, Koala Marthe, etc. ; Citoyenneté panafricaniste : Ki-Zerbo Joseph, Makeba Miriam.

Le chargé de sélection et de l’administration de l’Académie des Sotigui, François Adianoga Akouabou, a situé le contexte du projet}

Le chargé de sélection et de l’administration de l’Académie des Sotigui, François Adianoga Akouabou, est dans ses propos, revenu sur les motivations d’avoir pensé à un tel projet et pourquoi l’Avenue N’kwamé Nkrumah ? D’après Akouabou, deux raisons ont prévalu à cette initiative. La première est de rendre hommage à ces hommes valeureux du Burkina Faso et d’Afrique qui ont marqué de par leurs sacrifices. Pourquoi cette avenue ? Il s’agit tout simplement de redonner vie à ce lieu mythique de la capitale du Burkina Faso.

Obissa Juste Mien
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina / Musique : Patrick Kabré chante Francis Cabrel