LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Chansons de soutien aux Etalons : La fédération de football peut mieux faire

Publié le lundi 29 janvier 2024 à 22h15min

PARTAGER :                          
Chansons de soutien aux Etalons : La fédération de football peut mieux faire

Vous souvenez-vous du constat fait, le 3 janvier 2024, par le journaliste sportif Lassina Sawadogo sur l’inertie des artistes musiciens burkinabè ? Il leur reprochait l’absence de chanson en soutien aux Étalons, à quelques jours de la CAN en Côte d’Ivoire ? Cette sortie du journaliste avait fait réagir plusieurs artistes dont Imilo Lechanceux. Les internautes eux étaient partagés sur la question. Mais récemment, la Fédération burkinabè de football a commis une bourde sur sa page Facebook.

« Aucune musique pour les Étalons cette année ! C’est un constat amer ! A 10 jours du début de la CAN, aucune musique n’a été conçue pour les Étalons. Pourquoi cet état de fait ? Les artistes burkinabè manquent -ils d’inspiration ? ». Voilà le constat fait par le journaliste Lassina Sawadogo, sur sa page Facebook le 3 janvier dernier.

En retour, sous la publication du journaliste, l’artiste musicien Imilo Lechanceux, celui-là même qui a donné de la force au concept Aïcha Trembler, a réagi sur un ton ironique en ces termes : « On a inspiration mais nous ne sommes pas soutenus. On va chanter pour vous et vous allez aller danser zouzoualégué dans les vestiaires ». Par “Zouzoualégué”, l’artiste burkinabè fait allusion au tube “Secret africain” du groupe ivoirien Magic System

Cette affaire a mis la toile en ébullition. Plusieurs artistes sont entrés au studio ou ont annoncé la sortie prochaine d’un morceau enregistré avant la publication du journaliste. Touchés dans leur honneur, les artistes nous ont servi des sons de belle facture, avec les moyens de bord. Après la victoire contre la Mauritanie, les Etalons ont même dansé dans les vestiaires sous le rythme de “Taper dedans” de Imilo Lechanceux en featuring avec Dj Domi, Aïcha Trembler, Reman, Blem, Francky Degam et Princesse Traoré.

Tout allait jusqu’au 27 janvier. Ce jour-là, la Fédération burkinabè de football (FBF) a publié un réel sur Facebook où l’on peut voir le défenseur central Issoufou Dayo et d’autres joueurs lors d’une séance d’entraînement, dans une ambiance bon enfant. En fond sonore, le tube à succès “Coup de marteau” de l’artiste Tamsir en featuring avec la Team Paiya.

Certes, le son du moment du côté de la Côte d’Ivoire. Mais la fédération a manqué le coche une fois de plus de faire honneur à nos artistes. Le répertoire des chansons en hommage aux Étalons est assez fourni et la FBF devrait y jeter un coup d’oeil. Elle était pourtant bien partie avec la promotion de certains artistes comme Reman ou Floby.

L’utilisation du « Coup de marteau » n’est pas passée inaperçue chez les abonnés de la page de la FBF. L’internaute Patrick Valery Somé a écrit ceci : « C’est vraiment pathétique venant de la fédération elle-même. D’abord, vous ne donnez rien aux artistes musiciens pour accompagner l’équipe nationale avec des chansons, les gars se débrouillent avec leurs maigres ressources pour vous composer des chansons, par élan de patriotisme, vous laissez toutes ces musiques pour aller prendre les musiques des autres venir coller avec nos joueurs. Toute une fédération. C’est honteux. Après votre arrivée ratée en Cl pour le début de la CAN avec les montages photos, voici une autre grosse bourde que vous faites. C’est grave... »

Et l’internaute Wendsom Simporé de renchérir « Malgré le sacrifice consenti par les artistes Burkinabé pour chanter pour les Etalons, vous avez jugé nécessaire d’utiliser la musique d’autrui sur une page officielle de la République !!! ».

Contrairement aux deux premiers, l’internaute Parfait Tago a écrit : « Coup du marteau, c’est la meilleure chanson actuellement en matière d’inspiration !! Vos hit bizarres remplis de comédiens-là n’inspirent personne. Laissez les joueurs s’amuser thiê ».

La Coupe d’Afrique des Nations est un tremplin pour nos Étalons de promouvoir nos talents musicaux qui mouillent aussi le maillot à leur façon pour les galvaniser. Nos artistes sont des ambassadeurs et grâce à leurs inspirations, ils arrivent à renforcer le sentiment de fierté nationale. La musique peut être utilisée pour créer une atmosphère festive lors des événements sportifs, ce qui peut aider à motiver les joueurs et les supporters. Il est certes important de célébrer la diversité culturelle, mais en matière de composition de musique aux équipes de football, le Burkina n’a rien à envier aux autres pays.

Une suggestion aux artistes musiciens. Pourquoi ne pas enregistrer une chanson avec les Étalons eux-mêmes ? Une chanson qu’ils vont chanter grâce un coaching d’artistes confirmés. À défaut, pourquoi ne pas faire une reprise des sons intemporels à la gloire des Étalons comme ceux de Black So Man, Dim Jeremy, Adama Dramé ou Bérenger Ouédraogo qui ont tous chanté pour les « Étalons ». Ces “immortels” méritent bien cela.

HFB
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 30 janvier à 08:04, par Traoré Amado En réponse à : Chansons de soutien aux Etalons : La fédération de football peut mieux faire

    L’accessoire suit le principal ! Cette vilaine polémique n’ a pas lieu d’être. Ce n’est ni le moment, ni le lieu. Pour l’instant concentrons nous sur la qualif contre le Mali. S les Etalons se sentent mieux en écoutant la musique ivoirienne peu importe pourvu qu’ils aient des victoires. Cette mauvaise ambiance ne fera que polluer davantage le climat autour des Etalons. Trop de vautours autour de cette équipe des Etalons. la composition de la délégation de la FBF un vrai secret d’Etat. Des ex chargés de com de la FBF qui reviennent sous d’autres casquettes journaliste ou influenceur. C’est à ne rien comprendre. Bonne chance aux Etalons

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier à 09:56, par Loglog En réponse à : Chansons de soutien aux Etalons : La fédération de football peut mieux faire

    Merci pour l’écrit. La musique Burkinabè est à l’image des frelatés. C’est de l’urban indigeste. Quant je vois Imilo avec son talent qui surfe sur les facilités avec des compositions désagréables à écouter plus d’une foi ! C’est NAZ. Je pense que Alif et Smarty peuvent nous produire une chansons à la taille des archives qu’on a.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Dédougou : Les masques à feuilles sont sortis