LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Festival de Montreux Afrique, Saison 4 : Le Burkina prépare ses candidats à Ouagadougou

Publié le lundi 29 janvier 2024 à 19h12min

PARTAGER :                          
Festival de Montreux Afrique, Saison 4 : Le Burkina prépare ses candidats à Ouagadougou

Les candidats du festival de Montreux Afrique, saison 4, dont ceux du Burkina, sont en pleine préparation pour prendre part à ce festival qui se tiendra en novembre 2024 en Suisse. La sélection, c’est-à-dire, le casting des candidats burkinabè, s’est tenu dans la nuit du samedi 27 janvier 2024 à Ouagadougou, avec la Brakina comme partenaire officiel à leurs côtés.

Loukman Koanda (LK) et Elie Ouédraogo (EO) et Gigi Sergine (GS), tous des artistes humoristes en herbe, font partie de ces 26 candidats inscrits pour le casting du festival de Montreux Afrique, saison 4, dont le casting des candidats a eu lieu, dans la nuit du 27 janvier 2024.

Loukman Koanda, candidat au festival de Montreux, saison 4

Durant cinq minutes L K, EO et GS ont eu la chance de prester et de montrer au jury de quoi ils sont capables en terme d’humour. Ainsi, des thèmes aussi variés comme l’embauche, les différents types d’hommes à éviter et les bienfaits du divorce ont été abordés par les différents candidats. Ils se disent confiants, parce qu’ils ont donné le meilleur d’eux et restent optimistes quant aux résultats finaux.

Gigi Sergine, candidate au festival de Montreux, Saison 4

Porté au niveau du Burkina Faso par le Collectif des architectes du rire, représenté par l’humoriste burkinabè Moussa Petit Sergent, le plus grand festival d’humour francophone de Montreux est soutenu par la Brakina, partenaire depuis la première saison qui réaffirme son engagement en faveur de la culture et de l’art africain. « La Brakina garde toujours son rang de dénicheur de talents et c’est pourquoi, elle s’engage aux côtés du Collectif des architectes du rire pour promouvoir ces jeunes humoristes talentueux », a souligné le community manager de la Sodibo, Cédric Toé.
Pour Moussa petit sergent, « Mon premier Montreux » est une opportunité offerte aux jeunes humoristes africains de pouvoir s’exprimer au-delà de l’Afrique.

Moussa Petit Sergent, promoteur du collectif des architectes du rire

De ce fait les candidats qui seront retenus vont poursuivre dans un pays d’Afrique, et une fois qualifiés dans ce pays, ils vont également poursuivre dans un 3e pays et à la fin, on retient une seule personne qui va aller représenter toute l’Afrique en Suisse au prochain festival de Montreux. C’est pour dire que c’est une aubaine pour les humoristes d’avoir la possibilité de s’exprimer à travers cette plateforme qui va être une élément déclencheur de leur carrière. Parce que le Montreux festival est le plus grand festival francophone au monde, c’est-à-dire le pape des festivals du monde », a expliqué l’humoriste burkinabè, tout en espérant qu’il y ait un candidat burkinabè qui parte jusqu’au bout. Et pour ce premier casting, il dit remarquer que les candidats n’ont pas le même niveau, mais ils ont la même détermination.

Vue des candidats et leurs accompagnants

Yvette Zongo
Lefaso.net

.

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Dédougou : Les masques à feuilles sont sortis