LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

« Polyphonie pour la paix » : Un concert gratuit de soutien aux forces combattantes

Publié le lundi 11 décembre 2023 à 18h26min

PARTAGER :                          
« Polyphonie pour la paix » : Un concert gratuit de soutien aux forces combattantes

Le Grand chœur polyphonique de Ouagadougou organise un concert de soutien aux forces combattantes du Burkina, intitulé « Polyphonie pour la paix », le 15 décembre 2023 au Monument des martyrs, à Ouagadougou. Des artistes comme Alif Naaba, Smarty, Donsharp de Batoro ; des troupes de danse traditionnelle, le centre de formation musicale « La dernière trompette », des orchestres militaires et civils et bien sûr le Grand chœur polyphonique de Ouagadougou seront de la partie. Le spectacle est gratuit.

« Polyphonie pour la paix » est née d’une volonté de paix, comme son nom l’indique. La musique a été choisie parce qu’elle touche l’âme et conduit les cœurs à s’unir et à se comprendre. Pour Camille Ouédraogo, du Grand chœur polyphonique de Ouagadougou, l’initiative est emprunte d’une volonté de reconstruction. « La musique ne fait pas que créer ; elle colmate les brèches et nous fait renaître de nos cendres, elle permet un nouveau départ. La musique marque dans ce sens toutes les étapes essentielles de notre vie », a-t-il justifié.

« Polyphonie de la paix » a pour but de répandre un message d’espoir.

Aussi, il y a une volonté d’innovation. Parce que « Polyphonie pour la paix » est à la fois portée par le Grand chœur polyphonique et par tous les orchestres militaires du Burkina Faso. En plus des artistes modernes et bien connus du public burkinabè comme Alif Naaba, Smarty, Donsharp de Batoro, il y aura dans un second tableau du gospel, de la musique traditionnelle avec des troupes de danse. Une scène live sera enfin offerte aux mélomanes par les orchestres militaires.

L’initiative est soutenue pas FDS.

Ainsi, le projet « Polyphonie pour la paix » a pour but de répandre un message d’espoir et de soutien envers les populations meurtries par le terrorisme au Burkina Faso. À travers les notes « mélodieuses, charmantes et envoutantes », le Grand chœur polyphonique de Ouagadougou souhaite créer un évènement exceptionnel qui transcende les frontières, les différences de cultures et qui honore l’unité et la solidarité entre les peuples. L’objectif principal de ce projet est de redonner espoir à tout le peuple burkinabè. Il vise également à récolter des fonds pour l’effort de paix. « Il s’agit aussi de réaffirmer la fierté de tout le peuple burkinabè. Si nous pouvons dormir dans la paix, si notre culture peut rayonner sur tous les toits, nous pourrons dire que les objectifs de Polyphonie pour la paix sont atteints », a décliné Camille Ouédraogo.

Un avant-gout a été servi aux hommes et femmes de médias présents.

Pour rappel, le Grand chœur polyphonique de Ouagadougou est un ensemble musical burkinabè qui a pour objectif de promouvoir la musique savante au Burkina Faso. Son répertoire est essentiellement constitué de classiques mais aussi de musiques traditionnelles et spirituelles. Il existe depuis le 1er janvier 2016 et a une section à Bobo-Dioulasso.

Obissa Juste Mien
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique