LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

ASCE-LC : Trois nouveaux membres prêtent serment devant le Conseil constitutionnel

Publié le lundi 11 décembre 2023 à 18h21min

PARTAGER :                          
ASCE-LC : Trois nouveaux membres prêtent serment devant le Conseil constitutionnel

L’Autorité supérieure de contrôle d’État et de Lutte contre la corruption (ASCE-LC) reçoit du sang neuf. Trois nouveaux membres ont prêté serment le vendredi 8 décembre 2023 à Ouagadougou, devant le Conseil constitutionnel.

« Je jure solennellement, devant le peuple burkinabè, de bien et fidèlement remplir mes fonctions en toute indépendance, intégrité et impartialité, de façon digne et loyale ; de garder rigoureusement le secret des délibérations et de me conformer rigoureusement à toutes les autres obligations auxquelles je suis astreint ». C’est en ces termes que les nouveaux membres de l’ASCE-LC ont prêté serment devant Me Barthélémy Kéré et ses pairs, le vendredi 8 décembre 2023.

Nommés pour un mandat de six ans, Siaka Niamba, Aïssata Diallo/Diallo et Boureima Ouédraogo sont issus respectivement du secteur privé, du secteur public et de la société civile. Ces nouveaux membres de l’ASCE-LC ont été choisis par leurs structures d’origine, et le choix a ensuite été entériné par le gouvernement.
Félicitant les nouveaux membres du Conseil d’orientation de l’ASCE-LC, le président du Conseil constitutionnel, Barthélémy Kéré, leur a rappelé les missions qui les attendent.

Boureima Ouédraogo.

Ce sont, a-t-il dit, « les importantes missions que vous confie l’article n°082-2015/CNT du 24 novembre 2015 portant attribution, composition et fonctionnement de l’ASCE-LC ». Et d’ajouter : « Cs’est à vous qu’il appartient de formuler de recommandations, notamment sur les grandes orientations de l’ASCE-LC, sur le programme d’activités de l’institution ».

Siaka Niamba.

« La mission est lourde »

S’exprimant toujours sur la nature des fonctions des nouveaux membres de l’ASCE-LC, le président du Conseil constitutionnel les a exhortés à aider l’ASCE-LC à conduire sa lourde mission de gouvernance vertueuse, « surtout en ces périodes où la gouvernance vertueuse est la chose la moins partagée ». Me Kéré estime que pour y arriver, Mme Diallo, M. Ouédraogo et M. Niamba devront conjuguer leurs compétences techniques avec un sens élevé de la morale pour pouvoir surmonter les innombrables contraintes liées à l’exercice de cette fonction. « Vous devez avoir à l’esprit les termes du serment que vous venez de prêter. C’est certainement le guide le plus sûr qui vous permettra d’engranger du succès », a-t-il conclu.

Aïssata Diallo/Diallo.

Aussitôt assermentés, les trois nouveaux ont reconnu l’ampleur de leur tâche. « Il y a de grands défis qui nous attendent. Nous serons en amont emmenés à orienter les travaux de l’ASCE. Nous sommes certainement en arrière-plan, mais emmenés à prendre de grandes décisions pour permettre à l’ASCE de bien travailler et de fonctionner dans l’intérêt du peuple burkinabè », a reconnu Siaka Niamba.
Le conseil d’orientation de l’ASCE-LC compte neuf membres au total. Il est notamment chargé de choisir le Contrôleur général.

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique