LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Nuit des Guimbi : La résilience des femmes battantes célébrée au Burkina Faso

Publié le dimanche 10 décembre 2023 à 19h26min

PARTAGER :                          
Nuit des Guimbi : La résilience des femmes battantes célébrée au Burkina Faso

Au cœur de la capitale, sous un ciel étoilé, la Nuit des Guimbi a mis les projecteurs sur des femmes résilientes au Burkina Faso. La cérémonie a été organisée par le Fonds d’appui aux activités rémunératrices des femmes (FAARF), avec l’appui de ses partenaires, ce vendredi 8 décembre 2023 à Ouagadougou. La 3e édition de la Nuit des Guimbi a été placée sous le patronage de la ministre en charge de la Solidarité, Nandy Somé, et sous le parrainage du ministre en charge de l’Économie, Aboubakar Nacanabo. Cette soirée qui célèbre la résilience a mis en avant deux groupes de femmes particulièrement vaillantes : les épouses des soldats tombés au front et les femmes déplacées internes.

La célébration de la résilience au cœur de la Nuit des Guimbi, magnifie les femmes déplacées internes qui ont fait preuve d’une véritable résistance pour ne pas abdiquer face à la terreur et la souffrance imposées de force par les terroristes. Ainsi, après avoir octroyé des crédits à 60 femmes déplacées internes, leur offrant une opportunité en or de transformer leur vie et celle de leur communauté, le Fonds d’appui aux activités rémunératrices des femmes (FAARF) honore les plus méritantes.

Dix femmes déplacées internes modèles

En effet, parmi les 60 bénéficiaires provenant de différentes régions du Burkina Faso, sélectionnées pour leur détermination à surmonter les défis auxquels elles ont été confrontées, dix femmes se sont démarquées par leurs performances exceptionnelles dans le cadre de leurs activités respectives, mais aussi par leur engagement exemplaire dans le remboursement du financement accordé. Cet accomplissement a été souligné lors de la soirée, où ces femmes ont été distinguées et récompensées.

L’une des dix lauréates, Wendzaada Sawadogo, femme déplacée interne venue de la région du Centre-Nord. Elle évolue dans le secteur de l’élevage (embouche porcine).

En reconnaissance de leurs besoins spécifiques, du matériel utilitaire a été remis à chaque femme déplacée interne, afin de renforcer davantage leur capacité de production. Cette approche personnalisée vise à soutenir ces femmes dans la réalisation de leurs projets et à créer des opportunités durables.

Leurs domaines d’activités vont de l’embouche à l’agriculture, en passant par le commerce jusqu’au tissage de pagnes traditionnels. Le matériel offert aux lauréates sont entre des métiers à tisser, une motopompe, des brouettes, des mangeoires, de grands plats et marmites, des pelles, des parasols… À chacune des 60 femmes conviées à cette soirée, le FAARF et ses partenaires ont offert un sac de riz de 25 kg et bidon d’huile.

Les dix femmes des soldats tombés au front honorées.

La solidarité témoignée aux épouses des héros

L’événement a aussi été l’occasion de manifester de la compassion et de la solidarité envers les épouses des soldats tombés sur le champ de bataille. Le FAARF a symbolisé cet acte en offrant un million de francs CFA à dix femmes qui, malgré la perte de leurs époux, ont fait preuve de résilience en menant des activités génératrices de revenus. Ce don financier vise à soulager les fardeaux et à encourager ces femmes remarquables à poursuivre leurs efforts.

Le ministre de l’Économie, généreux parrain de la cérémonie, a également apporté sa contribution en offrant un million de francs CFA à ces femmes courageuses. Son geste illustre l’engagement du gouvernement envers la promotion de l’autonomie économique des femmes et la reconnaissance de leur rôle vital dans la société.

« Aux travailleurs du FAARF, j’adresse mes félicitations et les invite à plus d’ardeur au travail au profit des femmes. J’exprime ma compassion aux femmes des FDS tombées pour la patrie », Dr Aboubakar Nacanabo, ministre de l’Économie.


L’autonomisation de la femme, une vision impulsée depuis le sommet

À l’entame de son discours, le ministre de l’Économie, des Finances et de la Prospective, Dr Aboubakar Nacanabo, a invité l’ensemble des participants à honorer la mémoire des héros qui ont sacrifié leur vie pour que le Burkina Faso reste encore débout. Il a ensuite salué et reconnu le leadership du président de la Transition qui affiche une vision remarquable à la question de l’autonomisation de la femme.

« Je voudrais avec déférence, fierté et haute considération relever et saluer le leadership impactant et la vision stratégique du président de la Transition, pour son engagement constant à soutenir les actions visant à impulser et dynamiser l’autonomisation économique de la femme au Burkina Faso. C’est cette impulsion au plus haut sommet de l’État qui nous sert de stimulant et de boussole, pour engager des actions fortes et impactantes, pour une autonomisation réelle et véritable des femmes et des jeunes filles », a-t-il affirmé.

Les gestionnaires de crédit du FARRF récompensés pour le gigantesque travail abattu en dépit des contraintes.

Le ministre de l’Économie a également rendu hommage à sa collègue Nandy Somé : « Je voudrais également reconnaître et saluer les œuvres et les mérites de la ministre de la Solidarité, de l’Action humanitaire, de la Réconciliation nationale, du Genre et de la Famille, pour les nombreuses innovations et initiatives développées pour faire des femmes et des jeunes filles de véritables actrices de la transformation sociale et économique de leur milieu de vie ».

Guimbi Ouattara, dont le nom est associé à cette célébration biennale, a été décrite comme une femme de valeur et de conviction, une battante et une figure emblématique de l’indépendance et de l’autonomisation de la femme. Le ministre a souligné son modèle de résilience et de forte capacité d’adaptation, des qualités qu’elle a su incarner tout au long de sa vie.

La soirée s’est déroulée dans une ambiance électrique avec l’intervention de plusieurs artistes musiciens sur scène dont Nourat.

226 500 francs CFA collectée au cours de la soirée

Au cours de la soirée, une collecte de fonds de solidarité a été lancée, mobilisant la générosité des participants. La réponse a été édifiante, avec une contribution totale de 226 500 francs CFA, venant ainsi renforcer le soutien aux veuves présentes.

En fin de soirée, deux trophées ont été décernés avec gratitude. Le premier a honoré le parrain de la cérémonie, soulignant son engagement envers la cause des femmes au Burkina Faso. Le second trophée a été remis à la patronne de la 3e édition de la Nuit des Guimbi, la ministre en charge de la Solidarité, Nandy Somé, en reconnaissance de son rôle essentiel dans la réalisation de cet événement marquant.

« Notre prière est de voir ces femmes repartir dans leurs zones d’origine. Le FARRF va continuer à octroyer les micro-crédits et à veiller à ce que l’impact soit réel », Dorcas Tiendrébéogo, directrice général du FAARF.

La Nuit des Guimbi, l’évènement majeur du FAARF qui consacre la reconnaissance du mérite des femmes battantes et influentes, est donc l’hommage fait à l’héroïne du Burkina Faso, Guimbi Ouattara, et une invite à perpétuer ses valeurs. La soirée a ainsi brillé comme une célébration de la résilience, de la détermination et de la solidarité, mettant en avant des femmes qui, malgré les défis, continuent de forger un avenir meilleur pour elles-mêmes et leurs communautés. Une nuit qui restera gravée dans les mémoires, rappelant la force inébranlable des femmes du Burkina Faso.

Lire aussi : Burkina : Le FAARF lance un projet de 3 milliards de francs CFA pour « réhabiliter » 8 000 femmes déplacées internes

Hamed Nanéma
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique