LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La nature rend chacun de nous capable de supporter ce qui lui arrive. ” De Marc-Aurèle

Burkina : L’ABPMIN récompense les clubs dans la promotion de l’éducation aux médias

Publié le lundi 4 décembre 2023 à 21h51min

PARTAGER :                          
Burkina : L’ABPMIN récompense les clubs dans la promotion de l’éducation aux médias

Dans le cadre de ses activités,l’Association burkinabè pour la promotion de l’éducation aux médias, à l’information et au numérique (ABPEMIN) a tenu un atelier de formation en écriture journalistique et de sensibilisation sur les violences basées sur le genre au profit de 50 élèves des lycées et collèges. Débuté le samedi 2, la clôture de la formation est intervenue le dimanche 3 décembre 2023, à Ouagadougou.

Durant deux jours au sein de l’Institut supérieur de la communication et du multimédia (ISCOM), les élèves ont été formés en techniques d’écriture journalistique, en Mobile journalism (MoJo) et sensibilisés sur les violences basées sur le genre et la cybercriminalité. En effet, depuis sa création en septembre 2022, l’ABPEMIN a mis en place dix clubs d’éducation aux médias, à l’information et au numérique (CEMIN) avec cinq élèves par club. Ils ont été initiés à la production des contenus numériques. Cette deuxième formation a permis de mieux recycler ces élèves sur les techniques de production d’information et de fonctionnement des médias.

La contribution des partenaires a été saluée

A l’occasion de la clôture, les clubs qui ont été les plus dynamique en matière de production de contenus numériques au cours de l’année scolaire 2022-2023 ont été récompensés. A cet effet, le lycée Wend Puiré de Saaba arrive1er devant le lycée mixte de Gounghin et l’école Notre dame de l’Espérance de Tampouy occupe la troisième place. En termes de récompenses, les trois premiers comme les sept autres sont répartis avec un kit de connexion composé d’un box de connexion de 150 gigas par mois, pendant huit mois.

Le président de l’ABPEMIN, Dr Cyriaque Paré, tout en félicitant les élèves et leurs enseignants accompagnateurs, a traduit sa reconnaissance aux partenaires qui ont contribué à la réussite de cet évènement. Il a laissé entendre que la formation a été appuyée par l’ambassade de Canada et la cérémonie de récompense assurée par l’ONG suédoise Diakonia. Il a exprimé sa reconnaissance aussi à l’endroit des ministères de la Communication, de l’Education nationale et de l’ambassade de France pour leur accompagnement.

Le président de l’ABPEMIN, Dr Cyriaque Paré, a particulièrement salué le directeur général de CROMMIX pour avoir offert la plateforme internet qui héberge le site web de l’association

« Cet atelier s’inscrit dans le cadre des activités de l’ABPEMIN qui s’est donnée pour objectif de sensibiliser le jeune public, notamment, ceux des lycées et collèges à une bonne utilisation des outils numériques et à une bonne compréhension du fonctionnement des médias » a indiqué le Dr Cyriaque Paré. Il a exhorté les différents clubs à être efficaces dans leurs activités au sein de leurs établissements, en menant des activités d’éducation aux médias et de productions de contenus.

Il a invité ces clubs à être des relais auprès de leurs camarades afin de promouvoir l’éducation aux médias et aussi de lutter contre la violence contre le genre en ligne. L’éducation aux médias, a rappelé le fondateur de lefaso.net, est une nécessité qui s’impose. « Les élèves ont accès très précocement aux plateformes numériques sans avoir été formés à une bonne utilisation. Il y a des risques et beaucoup de dérives qui peuvent être engendrées » a jouté le Dr Paré, avant d’indiquer que cette association s’est donnée pour mission de participer à la promotion de l’éducation aux médias en attendant que cela soit dans les programmes officiels.

Saisissant la balle au bond, le directeur régional du Centre du ministère de l’Education nationale, Henry Prosper Paré, a indiqué que l’introduction de l’éducation aux médias dans les programmes scolaires est une nécessité au regard du contexte. C’est une nécessité aujourd’hui parce que les élèves sont des consommateurs qui ne connaissent pas toujours les enjeux de l’usage de l’internet » a-t-il laissé entendre.

« L’éducation aux médias est une nécessité aujourd’hui » a laissé entendre, le directeur régional du centre du ministère de l’éducation nationale, Henry Prosper Paré

Non à la violence basée sur le genre

L’ambassadrice du Canada, Lee-Anne Hermann, a félicité l’ABPEMIN pour la réussite de cet atelier. La diplomate canadienne a particulièrement salué l’enthousiasme et la détermination de ces élèves durant ces 48 heures de formation. C’est un motif de satisfaction qui lui a permis de réaffirmer son engagement à l’ABPEMIN pour son œuvre ‘’très utile’’.

L’ambassadrice du Canada, Lee-Anne Hermann, a invité les membres de clubs à être des relais afin de mettre fin à la violence basée sur le genre

« Les élèves sont tout le temps en ligne, c’est bien qu’ils aient les outils nécessaires pour lutter contre la violence en ligne et aussi passer le message à leurs amis » a-t-elle indiqué. Elle a encouragé les élèves à agir pour mettre fin à la violence sexuelle fondée sur le genre. « Non à la violence basée sur le genre en ligne » a-t-elle scandé en chœur avec les lycéens et collégiens pour exprimer leur engagement contre ce fléau. Cette activité se tient au cours de la campagne annuelle des 16 jours d’activisme contre les violences basées sur le genre sous le thème « Non à la violence basée sur le genre en ligne ».

Premier au classement, le club du lycée Wend Puiré de Saaba, est félicité par le président de l’ABPMIN

A l’issue de la cérémonie, les représentants des enseignants accompagnateurs et des élèves ont pris la parole pour témoigner leur satisfaction aux initiateurs de cet atelier. « Ce fut un réel plaisir de nous associer à cette formation » a laissé entendre Ousmane Kaboré, représentant des enseignants accompagnateurs. « C’est toujours pour nous un plaisir d’accompagner nos élèves, petits frères et enfants » a-t-il confié, avant de plaider pour une extension du programme.

Les représentants des enseignants accompagnateurs, Ousmane Kaboré, a, au nom de ses collègues, promis de continuer à suivre les élèves dans leurs activités d’éducation aux médias

Le représentant des élèves, a, au nom de ses camarades, salué les initiateurs de l’atelier et les enseignants qui ont assuré la formation. « Cette formation nous a apporté beaucoup de connaissances dans le domaine des médias et dans la gestion des réseaux sociaux » a fait savoir Mahamadi Kindo.

Le groupe scolaire Académie ; le collège Notre Dame de l’Espérance ; le collège Saint Jean-Baptiste de la Salle ; le lycée mixte de Gounghin ; le lycée municipal Bambata ; le lycée Bogodogo ; le groupe scolaire Sainte famille de Pissy ; le lycée Marien N’Gouabi ; le lycée technique national Aboubacar Sangoulé Lamizana et le lycée Wend Puiré de Saaba sont les établissements qui ont participé à cet atelier.
En rappel, les dix clubs ont été équipés de kits de reportage dès leur installation au début de la création de l’association. Comme la précédente formation en mars 2023, cette deuxième a aussi regroupé 50 élèves dont 5 par club et leurs enseignants accompagnateurs.

Serge Ika Ki
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Réseaux sociaux : La journée sans Facebook vue de Ouagadougou