LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La nature rend chacun de nous capable de supporter ce qui lui arrive. ” De Marc-Aurèle

Culture : Le projet « Danser, l’art de la transmission » présenté aux journalistes des Hauts-Bassins

Publié le samedi 2 décembre 2023 à 19h45min

PARTAGER :                          
Culture :  Le projet « Danser, l’art de la transmission » présenté aux journalistes des Hauts-Bassins

L’association Këë-Tūma / Cité internationale des arts de Bobo-Dioulasso a animé, vendredi 1er décembre 2023 à Bobo-Dioulasso, une conférence de presse pour présenter le projet « Danser, l’art de la transmission ». Ce projet est initié par le chorégraphe Salia Sanou.

« Danser, l’art de la transmission » a pour objectif de promouvoir la danse à travers la professionnalisation des formateurs. Il s’agit d’un programme complet en pédagogie de la danse pour l’enfant et l’adulte. Une telle formation répond à un réel besoin car l’enseignement de la danse est une réalité́ professionnelle et économique pour de nombreux danseurs des Hauts-Bassins qui n’ont pourtant jamais été accompagnés dans une réflexion pédagogique.

Ce projet, d’une durée d’exécution de 10 mois (juillet 2023-avril 2024), permettra de renforcer les capacités des formateurs et leurs aptitudes professionnelles à organiser et développer leur business autour de la danse. Il permettra par ailleurs de développer chez le danseur une connaissance approfondie de sa propre danse, de soi-même et de son corps, à travers la pratique de l’enseignement.

Ce projet est soutenu par le Programme d’appui aux industries créatives et à la gouvernance de la culture (PAIC GC). Ledit programme finance des projets dont la finalité est de renforcer les capacités techniques et opérationnelles ainsi que le professionnalisme des acteurs culturels.

Par vocation, choix professionnel ou nécessité économique, de nombreux danseurs burkinabè s’orientent vers l’enseignement sans avoir suivi de formation adaptée. Këë-Tūma/ Cité internationale des arts de Bobo-Dioulasso, à travers donc ce projet, se donne les moyens de proposer aux participants un renforcement de leurs connaissances en termes de transmission et d’anatomie pour construire des enseignants capables de proposer des services de qualité à différents publics. Cela contribuera à leur autonomisation et favorisera la reconnaissance de la danse comme une profession viable à la fois artistiquement et économiquement.

« Danser, l’art de la transmission » vient combler le vide d’offre en formation pédagogique dans les Hauts-bassins. Le contenu pédagogique de la formation permettra aux bénéficiaires de définir le style de danse qu’ils veulent transmettre et les points fondamentaux de ce style, tout en préservant la dimension artistique de l’enseignement.

Salia Sanou Chorégraphe

Il y aura trois sessions de formations de deux semaines chacune, à travers deux modules. Les formations porteront sur la méthodologie et la maîtrise des processus d’apprentissage en fonction de l’âge et du niveau des élèves, la socialisation et la pratique collective. La dernière session sera consacrée à la mise en pratique en présence d’enfants et adultes.

Këë-Tūma / Cité internationale des arts de Bobo-Dioulasso est une structure fondée en janvier 2017 par le chorégraphe Salia Sanou.

Elle s’est donné comme ambiton de promouvoir la culture et les arts.
Salia Sanou, chorégraphe de renom, est le fondateur et directeur du Centre de développement chorégraphique « La Termitière » à Ouagadougou. Il a, à son actif, la formation triennale professionnalisante « Yeleen don », qui constitue un vivier de danseurs interprètes, de chorégraphes et d’enseignants de la danse. Il a aussi formé deux promotions de danseurs à la pédagogie de la danse, en collaboration avec l’École de sable de Germaine Acogny.

Haoua Touré
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Dédougou : Les masques à feuilles sont sortis