LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La nature rend chacun de nous capable de supporter ce qui lui arrive. ” De Marc-Aurèle

Boucle du Mouhoun : La Semaine régionale de la culture 2023 lancée

Publié le mardi 14 novembre 2023 à 11h00min

PARTAGER :                          
Boucle du Mouhoun : La Semaine régionale de la culture 2023 lancée

Les rideaux se sont levés sur l’édition 2023 de la Semaine régionale de la culture de la Boucle du Mouhoun (SRC-BMH). La cérémonie officielle de lancement des compétitions, présidée par le gouverneur de la région, Babo Pierre Bassinga, est intervenue dans l’après-midi du lundi 13 novembre 2023 dans la salle polyvalente de la ville de Dédougou.

Du 13 au 15 novembre 2023, la cité du Bankuy va vibrer au rythme de la diversité culturelle de la région de la Boucle du Mouhoun. En effet, les acteurs culturels locaux s’y sont donnés rendez-vous pour sélectionner, à l’issue de compétitions, les meilleurs artistes dont la mission sera de représenter la région à la prochaine édition de la Semaine nationale de la culture (SNC) à Bobo-Dioulasso en 2024. Ces retrouvailles artistiques et culturelles se tiennent dans le cadre de la semaine régionale de la culture (SRC) 2023. Elles regroupent plus de 500 artistes répartis dans trois principales catégories de compétition à savoir les arts du spectacle, l’art culinaire et les sports traditionnels.

Les membres du jury dans la grande catégorie arts du spectacle en plein travaux.

Le président de la cérémonie, Babo Pierre Bassinga, a souligné que la tenue effective de la SRC revêt un double enjeu. Elle est « la preuve que les populations restent résilientes malgré l’adversité et que la culture est un pilier sur lequel nous pouvons et devrions nous appuyer pour régler la crise sécuritaire », a-t-il déclaré. Pour lui, le secteur de la culture constitue un « puissant levier de développement socioéconomique de la région et un ressort d’intégrité, de cohésion, de réconciliation et de paix ».

Le gouverneur, Babo Pierre Bassinga, a donné le top de départ des compétions dans cette phase préliminaire

Pour sa part, le directeur régional en charge de la culture de la Boucle du Mouhoun, Jean-Baptiste Dakuyo, a expliqué qu’au niveau régional, les arts du spectacle en compétition sont entre autres, l’orchestre, la danse traditionnelle pool-adultes et pool-jeunes, la vedette de la chanson traditionnelle, la musique traditionnelle instrumentale, et le ballet pool-jeunes. L’art culinaire, informe-t-il est constitué des rubriques comme les plats lourds et légers, les desserts et les boissons tandis que le tir à l’arc et la lutte traditionnelle forment les sports traditionnels.

La troupe Gniandonou des Balé dans la catégorie danse traditionnelle pool-jeunes en début de prestation

Des six provinces de la région, seule la province de la Kossi n’a pas fait le déplacement de Dédougou à l’occasion de cette SRC pour des raisons organisationnelles, selon le directeur régional. « Nous avons eu une province défaillante à la dernière minute à cause d’un problème organisationnel au sein de la troupe elle-même », précise-t-il.

Jean-Baptiste Dakuyo, directeur régional en charge de la culture de la Boucle du Mouhoun

L’ouverture de la cérémonie a été immédiatement suivie du passage des artistes pour leurs prestations. Il s’est poursuivi jusqu’à minuit sous l’œil appréciateur du jury. A ce premier jour, plus d’une vingtaine de prestations de troupes de danse, de musique traditionnelle, de ballet ou encore de slam ont été enregistrées. Le rendez-vous est alors pris pour le 15 novembre 2023 afin de connaître ceux qui réussiront à arracher leurs tickets de qualification pour défendre, à la prochaine édition de la semaine nationale de la culture en 2024 à Bobo-Dioulasso, les couleurs de la région de la Boucle du Mouhoun.

Yacouba SAMA
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 15 novembre 2023 à 21:40, par Dibi En réponse à : Boucle du Mouhoun : La Semaine régionale de la culture 2023 lancée

    Oui comme toujours et c’est bien souvent le cas, les Reportages sur nos Cultures sont pauvres et médiocres !
    On nous gavent d’images et de discours de personnalités locales et politiques du moment court, et dont on s’en passerait bien volontiers afin de bénéficier plutôt de l’essentiel de ces moments forts : les images et animations vivantes de la diversité expressive de nos cultures locales en tant que référentiel identitaire et patrimonial à connaitre et à partager ! Et c’est sur ça que devraient porter les reportage : faire connaitre les diverses expressions de nos cultures plurielles nationales !
    Il faut savoir situer l’essentiel dont notre peuple a besoin en images vivantes et non des catalogues sans intérêts fondamentaux de photos et des discours d’agents de l’Etat !
    Na an lara, an sara !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Dédougou : Les masques à feuilles sont sortis