LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Gestion du patrimoine non financier de l’Etat : Des acteurs sensibilisés sur la question à Bobo-Dioulasso

Lefaso.net

Publié le jeudi 31 août 2023 à 16h00min

PARTAGER :                          
Gestion du patrimoine non financier de l’Etat : Des acteurs sensibilisés sur la question à Bobo-Dioulasso

La Direction générale des affaires immobilières et de l’équipement de l’Etat (DGAIE) organise, les 31 août et 1er septembre 2023 à Bobo-Dioulasso, un atelier de communication sur la gestion du patrimoine non financier de l’Etat. Il s’agira, au cours de cette rencontre, d’informer et de sensibiliser les acteurs intervenant dans la gestion des biens mobiliers et immobiliers de l’Etat sur les différentes réformes et la règlementation y relatives.

Cette rencontre regroupe les acteurs issus des régions des Cascades, des Hauts-Bassins, de la Boucle du Mouhoun, du Sud-ouest et du Centre-ouest. Cet atelier vise ainsi à renforcer leurs capacités sur les réformes en cours dans la gestion du patrimoine non financier de l’Etat. De façon spécifique, il s’agira de leur présenter les différentes réformes ainsi que les nouveaux textes adoptés. Mais aussi de mettre à leur disposition la réglementation en vigueur et de les inviter à l’application de ladite réglementation. Toute chose qui va aboutir à des échanges autour des diverses préoccupations en lien avec la gestion du patrimoine non financier de l’Etat.

La Direction générale des affaires immobilières et de l’équipement de l’Etat est une structure centrale du ministère de l’Economie, des finances et de la prospective. Elle a pour mission principale la gestion du patrimoine non financier de l’Etat à savoir l’ensemble des biens meubles et immeubles de l’Etat. Pour ainsi mener à bien cette mission, elle a élaboré trois stratégies encadrant la gestion du mobilier, de l’immobilier et du parc automobile de l’Etat et de ses démembrements. Il s’agit de la stratégie immobilière de l’Etat, la stratégie de l’équipement de l’Etat et la stratégie d’optimisation de la gestion du parc automobile de l’Etat.

Les acteurs de la chaîne de gestion des biens publics en atelier de communication sur la gestion du patrimoine non financier de l’Etat à Bobo-Dioulasso

A cela s’ajoute la tenue de la comptabilité des matières de l’Etat et des autres organismes publics. Ces différentes réformes ont engendré une actualisation des textes réglementaires et l’élaboration de documents référentiels régissant la gestion optimale du patrimoine non financier de l’Etat. Toute chose qui va permettre de rationaliser les dépenses de fonctionnement de l’Etat. « Depuis 2019, la DGAIE a élaboré trois stratégies. A l’issue de cela, il y a eu des réformes, de nouveaux textes. Nous sommes donc venus à Bobo-Dioulasso pour présenter ces textes et sensibiliser nos partenaires à l’application rigoureuse de ces textes », a expliqué Djakaridja Barro, directeur général des affaires immobilières et de l’équipement de l’Etat.

Il a indiqué que ces textes apportent de l’innovation en matière de gestion du patrimoine non financier de l’Etat. « Il y a eu une innovation majeure au niveau de l’utilisation des véhicules de l’Etat. Il y a un décret qui dit que, excepté le président du Faso, le président de l’Assemblée et le Premier ministre, aucune personnalité ne peut avoir plus d’un véhicule de fonction. Nous avons aussi plafonné les baux administratifs à 15 ans donc il n’est plus possible de faire des baux à éternité », a-t-il laissé entendre.

Djakaridja Barro, le directeur général des affaires immobilières et de l’équipement de l’Etat expliquant les objectifs de cet atelier à Bobo-Dioulasso

La tenue de cette activité de communication qui est organisée en deux sessions de 48 heures chacune (la première session se tient du 31 août au 1er septembre et la seconde du 4 au 5 septembre 2023), vise à informer les participants sur cette nouvelle réglementation en matière de gestion du patrimoine non financier de l’Etat et aussi à les sensibiliser à une gestion conforme à cette réglementation en vigueur pour l’atteinte des objectifs escomptés à savoir la bonne gouvernance des biens publics.

La rencontre sera ponctuée de communications, suivies d’échanges sur, entre autres, la gestion des baux administratifs ; la gestion du matériel roulant de l’Etat ; les mesures liées à la rationalisation des dépenses publiques d’eau, d’électricité et de téléphone ; la gestion des opérations de ventes aux enchères publiques en ligne ; les généralités sur la comptabilité des matières. Cette rencontre sera aussi l’occasion pour les acteurs de la chaîne de gestion des biens publics d’exposer leurs préoccupations en lien avec la gestion du patrimoine non financier de l’Etat. A l’issue de l’atelier, ces acteurs bénéficieront des textes qui régissent ces réformes en vue de leur application.

Romuald Dofini
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Le gouvernement veut maîtriser le taux d’inflation