LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

111e Conférence internationale du travail : Le ministre Bassolma Bazié reçu par la directrice des normes internationales du travail à l’OIT

Lefaso.net

Publié le vendredi 9 juin 2023 à 16h40min

PARTAGER :                          
111e Conférence internationale du travail : Le ministre Bassolma Bazié reçu par la directrice des normes internationales du travail à l’OIT

En marge des travaux de la 111ème Session de la Conférence internationale du Travail, Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection Sociale, Chef de la délégation du Burkina Faso, Bassolma BAZIE, a eu une audience avec Madame Corinne VARGHA, Directrice des normes internationales du Travail de l’Organisation Internationale du Travail (OIT), le vendredi 9 juin 2023.

Cette rencontre de travail s’est déroulée au siège de l’OIT, en présence de son Excellence Monsieur Dieudonné W. Désiré SOUGOURI, Ambassadeur, Représentant Permanent du Burkina Faso à Genève, de membres du cabinet du département de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale et de techniciens de la Mission permanente du Burkina Faso à Genève.

En introduction, Monsieur le Ministre d’Etat a remercié son hôte pour l’accueil chaleureux, ainsi que pour la disponibilité de celle-ci, malgré son calendrier chargé. Il a aussi évoqué la double crise sécuritaire et humanitaire que traverse le Burkina Faso, tout en relevant la capacité de résilience des Burkinabè, de même que leur espoir et conviction de venir à bout de ces fléaux, avec le soutien et l’appui des partenaires.
Les échanges ont ensuite tourné autour de nombreux points, à savoir :

  La ratification de 44 conventions de l’OIT par le Burkina Faso, chose qui dénote de l’engagement de notre pays à respecter les normes internationales encadrant le travail ;

  L’accompagnement dont a besoin le Burkina Faso pour le maintien du dialogue aux fins de justice sociale et de la culture du consensus, gages d’un climat social apaisé, valeur promue par le thème de la 111ème session de la CIT ;
  Le besoin de renforcement des capacités des techniciens en charge du respect des normes internationales du travail, au Burkina Faso ;
  L’accompagnement du Burkina Faso pour la mise en œuvre du « Plan stratégique de développement de l’administration du travail 2022-2026 ».

La Directrice du Département des normes internationales du travail de l’OIT, Madame Corinne VARGHA, a salué la démarche de Monsieur le Ministre d’Etat et de sa délégation, particulièrement, la représentativité du Burkina Faso à cette 111ème session de la Conférence internationale du Travail, en dépit de la situation difficile que vit le pays. Elle a déploré la crise à laquelle est confronté le pays, tout en précisant que ses services suivent l’évolution de la situation.

Madame la Directrice s’est félicitée de l’engagement du Burkina Faso à veiller au respect des conventions ratifiées. Elle s’est engagée à prendre les dispositions nécessaires pour accompagner le département en charge de la Fonction publique, du Travail et de protection sociale dans la réalisation de ses missions, en particulier dans le cadre d’un appui en termes de renforcement de capacités des acteurs.

Ambassade, Représentation Permanente du Burkina Faso à Genève

PARTAGER :                              

Messages

  • ah, c’est que le problème ; la plupart des pays africains sont promptes à signer des accords internationaux pour bénéficier d’éventuels retombées de la part de la communauté internationale mais quand vient le moment d’appliquer les dits accords ils sont réticents et on parle de textes coloniaux, non adaptés aux africains, impérialistes... etc

  • L’OIT de l’ONU s’occupe du travail décent des salariés ; pas de l’humanitaire et des forces de défense …

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique