LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

Confédération générale du travail du Burkina : 45 militantes échangent à travers un séminaire national

Lefaso.net

Publié le vendredi 2 juin 2023 à 17h16min

PARTAGER :                          
Confédération générale du travail du Burkina : 45 militantes échangent à travers un séminaire national

Les militantes de la Confédération générale du travail du Burkina (CGT-B) ont pris part à un séminaire national sur plusieurs thématiques. La cérémonie de clôture des deux jours de travaux a eu lieu le jeudi 1er juin 2023 à la bourse du travail.

Le séminaire national des femmes de la CGT-B avait pour but de contribuer à élever le niveau de conscience syndicale et politique des femmes militantes. « C’est pour mettre en exergue l’important rôle des femmes aussi bien dans le milieu du travail que dans les structures syndicales que la CGT-B encourage celles-ci à travers des séances de sensibilisation et de renforcement de leurs capacités organisationnelles », a indiqué le secrétaire général confédéral de la CGT-B, Moussa Diallo dans son discours.

Les échanges des femmes ont porté sur plusieurs thématiques dont les conditions des femmes déplacées internes, la crise sécuritaire et humanitaire, la prise en charge des fistules obstétricales ainsi que la mobilisation des femmes pour la lutte syndicale.
Ce genre de séminaire est devenue une activité de routine pour la CGT-B afin de renforcer les capacités des femmes et augmenter leurs engagements au sein des structures syndicales. Selon le secrétaire confédéral adjoint chargé de la communication, Nicolas Ouédraogo il était important d’aborder toutes ces thématiques car elles concernent directement les femmes.

Nicolas Ouédraogo, secrétaire confédéral adjoint chargé de la communication

Les conditions des femmes déplacées internes ont été les principaux sujets d’échanges. Estelle Garané, secrétaire confédérale adjointe chargée des questions de femme a déclaré que certaines femmes qui ont participé à ce séminaire viennent de régions touchées par l’insécurité. Des pistes de solutions ont donc été données afin d’améliorer leurs conditions de vies.

« Lors de ce cadre d’échanges, des solutions ont été développées à savoir le renforcement de la solidarité à l’endroit de ces personnes. Il y’a également la participation à la conscientisation des personnes déplacées internes afin qu’elles ne baissent pas les bras et qu’elles comprennent que les aides et soutiens ne suffisent pas », a-t-elle indiqué.

Estelle Garané, Secrétaire confédérale adjointe chargée des questions de femme

Les attentes à l’issue du séminaire sont que les femmes militantes comprennent mieux les thèmes développés et qu’elles puissent servir de relais auprès de leurs structures de base.
La rencontre a regroupé 45 femmes venues de toutes les régions du Burkina. Ces participantes représentaient une union régionale de la CGT-B ou un syndicat professionnel de la CGT-B.

Farida Thiombiano

PARTAGER :                              

Messages

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique