LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

« Scène actu » : Un projet de création d’emplois pour les artistes en situation de handicap

Publié le mardi 23 mai 2023 à 12h07min

PARTAGER :                          
« Scène actu » : Un projet de création d’emplois pour les artistes en situation de handicap

L’association Art au-delà du handicap organise à Bobo-Dioulasso, du 20 mai au 30 septembre 2023, un projet de création de spectacles et d’enregistrement d’album musical dénommé « Scène actu ». Les premiers responsables de cette association étaient face à la presse le samedi 20 mai 2023 afin de porter à la connaissance du grand public ledit projet qui va contribuer à créer et à consolider de l’emploi dans le domaine des arts de la scène à Bobo-Dioulasso.

L’association Art au-delà du handicap, depuis sa création en mars 2016, s’est fixée pour missions d’encourager et promouvoir la participation, dans toute la mesure possible, de personnes handicapées aux activités culturelles et artistiques à tous les niveaux et partout au Burkina Faso. Elle s’investit depuis lors à faire en sorte que ces personnes handicapées aient accès aux lieux où se déroulent des activités culturelles et à promouvoir leurs talents artistiques et culturels à travers des formations.

« Le but de notre association est de mettre fin à l’injustice de la stigmatisation et de la discrimination des personnes en situation de handicap dans le secteur culturel burkinabè. Et notre but est d’arriver à une augmentation considérable de l’insertion des personnes en situation de handicap dans le secteur culturel et artistique », a laissé entendre Yaya Sanou, directeur artistique de l’association. C’est dans cette dynamique que l’association a initié en 2022, le projet « Lonni ». Ce projet a pu former environ 38 jeunes artistes dont 20 en situation de handicap (auditif et visuel) en danse, théâtre, musique et la langue des signes.

Ainsi, après avoir formé ces 38 jeunes, elle a décidé d’offrir une opportunité de travail ou du maintien à l’emploi à ces jeunes, afin de booster leur niveau d’épanouissement économique dans le milieu des arts au Burkina Faso. C’est cette opportunité qui se matérialise à travers ce projet dénommé « Scène actu ». Il met en évidence une nouvelle manière d’être sur la scène, une nouvelle forme de création qui regroupe acteurs en situation de handicap et acteurs dits valides sur une même scène. Ce à travers une création d’œuvres artistiques et surtout dans le domaine des arts de la scène. C’est un temps de création, de production et de diffusion d’œuvres artistiques avec les bénéficiaires du projet « Lonni ».

« L’objectif général de ce projet est de contribuer à créer et à consolider de l’emploi dans le domaine des arts de la scène à Bobo-Dioulasso en produisant des œuvres de qualité avec 38 jeunes artistes danseurs, comédiens et musiciens en situation de handicap et dits valides. Toute chose qui va faciliter l’accès aux marchés internationaux des œuvres proposées par Art au-delà du handicap en ouvrant d’autres perspectives surtout dans le domaine de la co-production », a-t-il renseigné.

A en croire les promoteurs, le projet contribuera à permettre au monde de l’art du Burkina de s’ouvrir de plus en plus à la question du handicap ; non seulement pour que les personnes handicapées aient de plus en plus de possibilités de création et deviennent éventuellement des artistes, mais aussi pour que des artistes contemporains s’intéressent à la question du handicap, qui peut les inspirer. Ce projet vise à donner aux apprenants et particulièrement aux artistes en situation de handicap les moyens d’agir et de lever les obstacles qui les empêchent de participer à la vie de leur communauté, d’acquérir une éducation artistique et culturelle de qualité, de valoriser leurs œuvres et de faire entendre leurs voix. Et au final, favoriser leur développement économique.

Le thème général de ce projet porte sur : « L’importance de l’art dans le développement socio-économique d’une nation » qui sera scindé en trois sous thèmes comme suit : « Le rôle de l’art dans la réduction des maux de la société » pour la danse ; « Art comme outil fondamental pour la construction d’un lendemain meilleur » pour le théâtre et « L’art nous unit » pour la musique. Aussi, les acteurs seront scindés en quatre groupes. Trois groupes seront en résidence de création à tour de rôle à Culture Lab ADH et à l’Institut français de Bobo-Dioulasso durant un mois. Le quatrième groupe composé uniquement de danseurs en situation de handicap auditif fera une résidence de création d’un mois à Paris. Tous ces groupes auront la responsabilité de produire des œuvres de qualité selon un calendrier de production élaboré.

Ce projet a vu le jour grâce au financement du Fonds de développement culturel et touristique à travers le Programme d’appui aux industries créatives et à la gouvernance de la culture. La mise en œuvre de ce projet est subdivisée en quatre phases. La première porte sur l’exploration des thématiques. Il s’agit là de la rencontre avec les professionnels et l’écriture des dossiers de créations. La deuxième phase concerne la structuration des recherches qui porte sur le montage des propositions et la présentation des pièces et de l’idée de création aux interprètes. La troisième phase c’est la composition. Il s’agit de la résidence de création et les sorties de résidence. La quatrième phase porte sur les représentations. Il s’agit de la restitution des travaux et d’une tournée française.

Au terme de ce projet, deux jours de restitution des spectacles seront organisés à Bobo-Dioulasso afin de restituer l’ensemble du projet et de présenter le fruit de ces temps de travail au grand public. Cette activité se déroulera à Culture Lab ADH et à l’Institut français de Bobo-Dioulasso en présence des autorités de la ville.

Romuald Dofini
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Dédougou : Le festival des masques signe son retour
Burkina / Musique : Patrick Kabré chante Francis Cabrel