LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Nous sommes lents à croire ce qui fait mаl à сrοirе. ” Ovide

Burkina/Téléphonie mobile : Les associations de consommateurs appellent à un boycott le mardi 30 mai 2023

Publié le vendredi 19 mai 2023 à 17h21min

PARTAGER :                          
Burkina/Téléphonie mobile : Les associations de consommateurs appellent à un boycott le mardi 30 mai 2023

Le communiqué ci-après est celui de la Coalition des associations de défense des droits de l’homme (CADDH). Elle appelle au boycott des services des opérateurs de téléphonie mobile le mardi 30 mai 2023, de 13h à 14h.

"Depuis la conférence de presse tenue par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) et les directeurs généraux des opérateurs, les associations de consommateurs notent qu’aucun des quatre engagements, relatifs au délai de validité des offres, au coût de la connexion, à la gestion des bonus et à la lisibilité des services payés (offres), n’a été honoré. Fort de ce constat, nous invitons tous les consommateurs et toutes les organisations citoyennes à une grande mobilisation pour assurer un grand succès à la campagne de boycott qui aura lieu le mardi 30 mai prochain, de 13h à 14h, sur toute l’étende du territoire" a justifié la coalition.

L’intégralité du communiqué signé par le porte-parole Adama Bayala, ci-après.

Erwan Compaoré
Lefaso.net

Appel au boycott des services de téléphonie mobile

La Coalition des Associations de Défense des Droits de l’Homme (CADDH) appelle les utilisateurs des services de communication électronique à participer à une campagne de boycott qui aura lieu, le mardi 30 Mai 2023 de 13H à 14H.

Cette campagne, la première de l’opération « Vent du Salut », caractérisée par la mise des téléphones portables sous mode avion, vise une fois de plus à exprimer le mécontentement des consommateurs burkinabè vis-à-vis des services des opérateurs de téléphonie mobile.

Depuis la conférence de presse, tenue par l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) et les Directeurs généraux des opérateurs, les associations de consommateurs notent qu’aucun des quatre (4) engagements, relatifs au délai de validité des offres, au coût de la connexion, à la gestion des bonus et à la lisibilité des services payés (offres), n’a été honoré.

Fort de ce constat, nous invitons tous les consommateurs et toutes les organisations citoyennes à une grande mobilisation pour assurer un grand succès à la campagne de boycott qui aura lieu le mardi 30 Mai prochain, de 13 H à 14 H, sur toute l’étende du territoire.

Pour le respect de nos droits, engageons-nous,
Pour les justes prix, engageons-nous !
Seule la lutte libère !

Le porte-parole

Adama BAYALA

PARTAGER :                              

Vos commentaires

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique