LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Burkina Faso : L’église catholique rend hommage au Frère Moses Sense Simukonde

LEFASO.NET

Publié le mercredi 12 avril 2023 à 19h02min

PARTAGER :                          
Burkina Faso : L’église catholique rend hommage au Frère Moses Sense Simukonde

Décédé le 29 mars 2023 de manière tragique à l’âge de 35 ans, suite à des « tirs de sommation » dans la zone de la présidence du Faso à Ouagadougou, le Frère Moses Sense Simukonde a reçu les derniers hommages de ses pairs à travers une messe d’absoute célébrée ce mercredi 12 avril 2023.

Après une veillée de prières à la mémoire du Frère Moses Sense Simukonde organisée dans la nuit du 11 avril 2023, une messe d’absoute présidée par Son Éminence le cardinal Philippe Ouédraogo a été célébrée dans la matinée de ce mercredi 12 avril 2023 à la paroisse Jean XXIII de Ouagadougou avant l’inhumation.

Plusieurs évêques venus d’autres régions du Burkina Faso et de la Zambie ont dirigé la messe d’absoute présidée par son Eminence, le cardinal Philippe Ouédraogo

Cette célébration a été marquée par la présence des deux géniteurs du défunt, venus de la Zambie, son pays d’origine, la présence des ministres délégués en charge de la sécurité et de la coopération régionale, de l’ambassadrice de Zambie au Burkina Faso et de nombreuses autorités politiques, religieuses, des collègues, des amis et connaissances.

Les deux parents du regretté, venus de la Zambie pour conduire leur fils à sa dernière demeure

Tour à tour, les autorités religieuses, à savoir le cardinal Philippe Ouédraogo, le nonce apostolique au nom du saint père le pape François, les membres de la famille du défunt et le gouvernement burkinabè ont rendu un vibrant hommage au Frère Moses Sense Simukonde.

La famille a exprimé sa gratitude aux différentes personnes venues rendre hommage et conduire le Frère Moses Sense Simukonde à sa dernière demeure. Ils ont également traduit leur gratitude aux autorités burkinabè présentes en ces moments douloureux.

Au premier plan, à gauche, le ministre délégué chargé de la sécurité, Mahamadou Sana et à droite avec le cache-nez, le ministre délégué chargé de la coopération régionale, Karamoko Jean Marie Traoré

Le ministre délégué chargé de la sécurité, Mahamadou Sana, a au nom du peuple burkinabè et du gouvernement, présenté ses condoléances à la famille du disparu et à l’église catholique. « En ce moment difficile, triste et douloureux, je prends la parole au nom du président de la transition, du Premier ministre, chef du gouvernement et au nom de tous les membres du gouvernement, au nom des FDS et au nom de tout le peuple burkinabè pour présenter mes sincères condoléances les plus attristés à nos frères et sœurs zambiens, à la famille de l’église catholique. C’est toujours difficile de prendre la parole en ces moments difficiles mais nous tenons à réitérer notre disponibilité à la famille de Moses, nous serons toujours à leurs côtés pour leur apporter notre assistance. Que la terre libre du Burkina Faso lui soit légère ! Moses, repose en paix ! », a-t-il déclaré.

Vue partielle des participants à cette messe d’absoute à la Paroisse Jean XXIII de Ouagadougou

Né le 28 juin 1988, le Frère missionnaire d’Afrique Moses Sense Simukonde, originaire de la Zambie, était en service à la Maison d’accueil des Pères Blancs à Ouagadougou. Il repose désormais au cimetière de la Maison Lavigerie, au quartier Kossoghin de Ouagadougou.

Mamadou ZONGO
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Messages

  • Pere Moses etait venu en mission au Burkina et son Seigneur a décidé de le garder definitivement et pour toujours en mission permanente au Burkina ! Quand le grain semé et enfoui sous terre, il germe et donne beaucoup de fruits. Que le corps du Père Moses enterré au Burkina produise beaucoup de vocations sacerdotales au profit de l’Eglise Universelle qu’il a aimée et servie à travers ses frères Burkinabe ! "Requiescat in Pace, Padre Moses" ! Pour l’éternité des éternités !

  • Vraiment triste
    Très honteux pour les cobras de la présidence.
    Comme d habitude , une enquête est en cours.
    Aux parents du défunt , vous avez droit à la vérité .exigez l aboutissement de l enquêtes
    Depuis cet incident les zouaves du rond point des nations unies sont moins bavards et excités.
    Partazez , wa yiyan , partazez.

  • Vraiment triste, mort pour être passé au mauvais endroit au mauvais moment, une grande perte pour sa famille, quitter la Zambie pour mourir " bêtement" sous les balles des excités sans formation adéquate sur ce que c’est des tirs de sommations. La présidence du Faso à cet endroit est réellement dérangeant et dangereux pour le Peuple. Que les locataires du lieux rejoignent Kossyam qui est vide et construit pour cet usage.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique