LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Ce n’est pas la montagne à gravir qui vous fera abandonner, c’est le caillou dans votre chaussure” Mohamed Ali

Scoutisme au Burkina : Dr Seglaro Abel Somé préside désormais le Conseil national

Publié le lundi 10 avril 2023 à 21h47min

PARTAGER :                          
Scoutisme au Burkina : Dr Seglaro Abel Somé préside désormais le Conseil national

Après avoir longtemps été sous le contrôle d’un Comité national, l’Association des scouts du Burkina Faso (ASBF) se dote aujourd’hui d’un Conseil national. Cet organe d’orientation et de décision est désormais dirigé par le Dr Seglaro Abel Somé, ancien ministre de l’Economie et des Finances. La cérémonie de passation de service entre le Comité et le Conseil national s’est déroulée dans la matinée du lundi 10 avril 2023 à Ouagadougou, au siège de l’ASBF.

L’Association des scouts du Burkina Faso (ASBF) était jusque-là pilotée par un Comité national, sous le leadership d’Édouard Bognini. Cependant, en vue de se conformer aux normes internationales du scoutisme, la nécessité de passer d’un Comité à un Conseil national s’imposait. Cela, pour répondre aux exigences du mouvement et parvenir à l’atteinte des résultats escomptés.

En effet, l’organe d’orientation, tout comme celui d’exécution, se trouvaient confondus dans l’ancienne configuration de l’ASBF, à travers la seule entité qu’est le Comité national, selon Dr Seglaro Abel Somé.

Le Burkina Faso capitalise 83 ans de scoutisme

« Nous avons jugé utile de faire la part des choses en mettant des compétences un peu plus anciennes et diversifiées au niveau du Conseil national. Mais aussi, de faire en sorte qu’une équipe exécutive, aussi appelée équipe nationale (constituée majoritairement de jeunes), puisse gérer l’association au quotidien, avec sa tête un commissaire général », a-t-il expliqué.

La montée des couleurs et des temps d’animation ont ponctué l’évènement.

Le scoutisme par sa méthode d’implication du jeune à la préparation et à l’exécution des activités (activités en plein air et généralement en campagne, inculcation de valeurs morales, physiques et spirituelles…), prépare le jeune adhérant à se prendre en charge et à jouer un rôle utile dans sa société.

Le Burkina Faso capitalise en 2023, 83 ans de scoutisme, puisqu’il y fit son entrée en 1940, tandis que l’Association des scouts du Burkina Faso en tant que telle, n’est âgée que de 17 ans.

« Le scoutisme peut aujourd’hui impacter notre société face au contexte sécuritaire, grâce à la formation qu’il procure à ses adhérents », Dr Seglaro Abel Somé, président du Conseil national de l’ASBF.

Un mouvement éducatif et laïc

L’ASBF a effectivement été constituée le 23 septembre 2006, par regroupements des associations scoutes officiellement reconnues, faisant d’elle l’unique association scoute nationale affiliée à l’institution garante de la pratique du scoutisme selon les idéaux de Baden Powell, fondateur du scoutisme, et à l’Organisation mondiale du mouvement scout (OMMS). Elle est ainsi, depuis lors, l’Organisation scoute nationale (OSN) du Burkina Faso, conformément aux règles de l’OMMS.

Fondé par Baden Powell en Angleterre depuis 1907, le scoutisme est un mouvement éducatif laïc pour les jeunes et à but non-lucratif. Il a pour fondement le volontariat et est à caractère non-politique. Le scoutisme est ouvert à tous, sans distinction du genre, d’origine, de race, ni de croyance.

« Cela me réjouit quand je vois des associations comme le scoutisme qui font des prouesses sur le terrain », Pilga Larba, directeur général de la jeunesse et de l’éducation permanente, représentant le ministre de la Jeunesse.

500 millions de jeunes ont été des scouts

L’on peut dès lors comprendre que le scoutisme soit depuis sa naissance le plus grand mouvement de jeunes au monde, soutient Dr Abel Somé, président du Conseil national de l’ASBF. Pour lui, il y a aujourd’hui plus de 57 millions de scouts dans plus de 200 pays et territoires. Sans oublier que plus de 500 millions de jeunes sont passés par le scoutisme sur le plan mondial.

Dr Abel Somé souligne également que les plus grandes célébrités artistiques, sportives, économiques, politiques ou sociales, à l’instar de Mohammed Ali (boxeur américain), Juan Carlos (roi d’Espagne) et Bill Gates (fondateur de Microsoft) ont été des membres du scoutisme.

S’inspirant de la pensée de Baden Powell, l’ancien ministre de l’Economie, Dr Abel Somé, a invité chaque scout à quitter la terre, en la laissant un peu meilleure qu’il l’a trouvée.

Au Burkina Faso, le scoutisme a connu des hauts et des bas, s’engageant ainsi depuis la Conférence nationale tenue en fin d’année 2022, dans une nouvelle organisation qui lui permettra de réaliser de nouvelles ambitions par la mobilisation de moyens humains et matériels plus conséquents.

L’ASBF se moderne ainsi selon les normes scoutes internationales et espère davantage avoir un impact significatif dans le pays des hommes intègres où les repères de la jeunesse ne sont pas toujours qualitatifs.

Hamed NANEMA
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique