LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Commune de Dédougou : Un projet de lotissement fait des gorges chaudes à Gadebou-Souri

Publié le mercredi 22 mars 2023 à 23h30min

PARTAGER :                          
Commune de Dédougou : Un projet de lotissement fait des gorges chaudes à Gadebou-Souri

Des populations du village de Gadebou-Souri, dans la commune urbaine de Dédougou, sont remontées contre un projet de lotissement porté, selon elles, par la mairie dans leur village. Réunis en assemblée générale le dimanche 19 mars 2023, des habitants de la localité ont exprimé leur rejet du projet de la municipalité.

« Depuis près d’un mois, nous entendons dire qu’il va y avoir un lotissement dans le village de Gadebou-Souri. Mais, jusqu’à ce jour, personne n’est venu à la rencontre des habitants du village pour discuter de la question », laisse entendre Madi Ouédraogo, porte-parole des villageois opposés au projet de lotissement dans sa forme actuelle. Selon ces derniers, toute entreprise de réaliser un tel projet sur leurs champs devrait auparavant recueillir leur avis. Malheureusement, « c’est un matin que nous avons constaté la présence de personnes se réclamant de la mairie de Dédougou sur nos terrains pour fixer des bornes », a déploré le porte-parole.

Sur ces entrefaites, souligne Madi Ouédraogo, les jeunes du village se sont mobilisés pour comprendre ce qui se passait auprès des acteurs chargés du bornage. A en croire Monsieur Ouédraogo, c’est à ce moment que les populations ont découvert qu’il était question de lotissement.

Des bornes retirées et détruites par des populations de Gadebou-Souri opposées au projet de lotissement

Surpris, « les jeunes du village demandent à connaître celui qui a donné l’autorisation de venir borner leurs champs, mais les agents commis à cette tâche sont sans réponse », a expliqué le responsable villageois. En réaction, les habitants de Gadebou-Souri ont exigé des agents borneurs, l’arrêt du bornage, selon les dires de leur porte-parole. Les jeunes du village ont procédé au retrait et à la destruction des bornes déjà fixées, a-t-il relaté avant de confier qu’une rencontre d’urgence a été tenue où des membres du comité villageois de développement (CVD) et l’ancien conseiller municipal du village étaient présents. Pour le porte-parole, l’objectif de la rencontre a été de s’assurer que ces responsables du village sont informés de l’initiative de la mairie de lotir une partie du village. Leur réponse a été négative, a martelé Madi Ouédraogo.

A l’issue de cette première rencontre, dit-il, la décision a été prise de rejeter le projet de lotissement dans le village de Gadebou-Souri. En effet, les villageois disent être déjà confrontés à d’énormes difficultés liées aux déplacements des populations du fait de l’insécurité dans la région de la Boucle du Mouhoun. « A présent, nous avons accueilli des populations de plusieurs localités comme Sanaba, Zigan, Badala et Founa. Ce sont plus de 3 000 personnes déplacées internes qui sont arrivées dans notre village. Certains ont pu bénéficier de terrains pour bâtir des abris, mais d’autres sont toujours sans abris », a expliqué le natif de Gadebou-Souri.

Selon Madi Ouédraogo, la façon de procéder de la municipalité de Dédougou pose problème

Fort de cette donne et de la non-implication des acteurs locaux, les populations du village estiment que le projet de lotissement souhaité par la mairie est inopportun. « A ce stade, un projet de lotissement ne peut pas être réalisé vu nos préoccupations liées à la gestion des déplacés. Un lotissement ne peut pas aussi se faire dans le village sans concertations préalables avec les habitants », défend le porte-parole.

Mais, cette décision de refuser le lotissement ne semble pas faire l’unanimité dans le village de Gadebou-Souri. Ainsi, dans la soirée du jour où s’est tenue la rencontre entre certains habitants, le chef des Bwaba, par ailleurs chef du village a, selon les témoignages, invité, le lendemain, tous les chefs de ménage chez lui pour les informer de la venue prochaine d’agents pour des besoins de recensement. « Le chef a dit que le lotissement l’a surpris et c’est pourquoi il n’a pas eu le temps de faire passer l’information », a rapporté Madi Ouédraogo.

Ce dernier a relevé qu’après concertations entre jeunes et vieux tenues après la rencontre avec le chef du village, la position selon laquelle un projet de lotissement dans leur village ne saurait prospérer en faisant fi des échanges préalables avec les habitants a été adoptée. « Cette décision a été notifiée au chef du village et nous entendons l’appliquer », a-t-il tranché.

Le village de Gadebou-Souri est à environ cinq kilomètres de la ville de Dédougou, situé à sa sortie ouest, sur l’axe Dédougou-Bobo-Dioulasso. La bourgade est peuplée essentiellement des communautés bwaba et moaga.

Yacouba SAMA

PARTAGER :                              

Vos commentaires

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique