LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Filière coton : Le ministre du développement industriel satisfait du travail de qualité du complexe industriel d’égrenage Bobo III de la SOFITEX

Publi-reportage

Publié le mardi 21 mars 2023 à 18h00min

PARTAGER :                          
Filière coton : Le ministre du développement industriel satisfait du travail de qualité du complexe industriel d’égrenage Bobo III de la SOFITEX

Le ministre du développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises, Serge Poda, a effectué le samedi 18 mars 2023, une visite au complexe industriel d’égrenage Bobo III de la Société des fibres et textiles (SOFITEX) à Bobo-Dioulasso.

Cette visite s’inscrit dans le cadre de sa tournée de rencontre avec les acteurs de la chaîne de valeur du coton à Bobo-Dioulasso. Après un accueil des agents du complexe industriel d’égrenage Bobo III de la SOFITEX, une présentation du plan du complexe a été faite au ministre.
Serge Poda a par ailleurs visité le laboratoire de contrôle qualité et certification des semences, l’infrastructure industrielle d’égrenage de coton, le stockage de coton et le service classement.

Vue du traitement du coton à l’usine

Selon le ministre en charge du développement industriel, c’est une grande satisfaction et une grande fierté après ce tour fait dans ce complexe industriel d’égrenage de coton Bobo III de la SOFITEX. Il a de ce fait félicité l’ensemble du personnel pour le travail abattu.

Il indique en ce sens que « le laboratoire de sélection et de certification est une première étape nécessaire et importante pour avoir une production à rendement élevé et l’usine Bobo III qui est la plus grande fabrique d’égrenage de coton de notre pays et l’un des plus grands complexes dans la sous-région doté de machines à la pointe de la technologie qui nous réconfortent et nous rendent encore plus fier car ce matériel à la disposition de la SOFITEX lui permet de jouer pleinement son rôle de leader dans le secteur cotonnier de notre sous-région ».

Le ministre en charge du développement industriel visite le service de classement

Le ministre ajoute que « le laboratoire de technologie et de coton qui est un laboratoire certifié et unique en Afrique, est l’un des meilleurs au monde comme quoi le Burkina Faso n’est pas leader par hasard en la matière. Donc félicitations à tout le personnel de la SOFITEX pour cet investissement qui a été fait, et encouragements à continuer dans ce sens et à maintenir ce rôle de leader pour le bonheur des populations de notre pays, bravo à tout le monde ».

Serge Poda affirme également son optimisme quant à la récupération de la place d’antan de la SOFITEX en tant que premier producteur de coton dans la sous-région en ce sens que tous les éléments sont réunis.

Serge Poda, ministre en charge du développement industriel

Et d’ailleurs dit-il, « cette place ne fait que se confirmer car la SOFITEX est leader pour beaucoup d’infrastructures. Il n’y a plus qu’à travailler d’arrache-pied à ce que les semences que nous pourrons mettre à la disposition de nos producteurs soient des semences de qualité qui puissent permettre d’avoir des rendements élevés. Il y a aussi à travailler pour que les superficies à emblaver puissent être augmentées pour nous permettre d’avoir beaucoup de tonnes en termes de coton graine et permettre à la société d’engranger davantage de rang au plan africain et même mondial. Donc à ce niveau je repars confiant au vu du travail qui est abattu ici et au vu des responsables qui ont une vision de leadership. Je les encourage à aller de l’avant ».
Selon le directeur général de la SOFITEX, Boubacar Sidiki Babilé Seye, cette visite du ministre du développement industriel, leur ministre de tutelle, a toute son importance.

Boubacar Sidiki Babilé Seye, directeur général de la SOFITEX

Il souligne de ce fait que la SOFITEX travaille avec des producteurs qui bénéficient d’intrants souvent subventionnés par l’Etat, et ces subventions sont une volonté politique qui se traduit de façon financière afin de booster la production cotonnière.
Il estime en ce sens que la présence du ministre a permis d’avoir une juste mesure de tout ce qui a été fait jusqu’à présent. « Je pense que ça peut nous aider à faire passer certains mots d’ordre au niveau du gouvernement », dit-il.

Le complexe Bobo III est bâti sur 13 hectares, équipé d’un laboratoire de semences qui fait la sélection et la certification des semences à la disposition des producteurs, d’une usine d’égrenage qui produit par jour 600 tonnes de coton graine et d’un laboratoire de classement.

Serge Poda signe le livre d’or du laboratoire de contrôle qualité et certification des semences

C’est également la plus grande usine d’égrenage au niveau de la SOFITEX et l’usine de référencement où est assurée la formation au niveau industriel de tous les agents de la SOFITEX car elle regroupe à la fois plusieurs technologies avec un laboratoire de référence de semences…
Le ministre Serge Poda a, au terme des visites, signé trois livres d’or du complexe industriel d’égrenage Bobo III de la SOFITEX.

Haoua Touré
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Le gouvernement veut maîtriser le taux d’inflation