LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Lycée provincial de Dédougou : Un élève trouve la mort dans des circonstances troubles

LEFASO.NET

Publié le dimanche 19 mars 2023 à 22h47min

PARTAGER :                          
Lycée provincial de Dédougou : Un élève trouve la mort dans des circonstances troubles

Un élève a perdu accidentellement la vie dans l’après-midi du vendredi 17 mars 2023 au lycée provincial de Dédougou. Au sujet de cet événement tragique, plusieurs versions sont avancées.

C’est aux environs de 17 heures de ce vendredi 17 mars 2023 que le drame s’est produit dans l’enceinte du lycée provincial, situé au secteur n°5 de la ville de Dédougou. Un élève, probablement de la classe de 4e de cet établissement d’enseignement secondaire, a perdu violemment la vie.

Selon une première source, la mort de l’élève a été causée par un coup de feu. L’auteur du drame aurait « volé l’arme de son frère » qu’il a apportée à l’école. Et c’est « au cours d’un essai de tirs » qu’un projectile s’est échappé, atteignant mortellement un de ses camarades, précise-t-elle.

Une deuxième source confirme l’usage de l’arme à feu. « J’étais dans une salle et ce sont les détonations qui m’ont alerté. Le temps de sortir pour voir ce qui se passe, des éléments des forces de défense et de sécurité étaient déjà là. Je n’ai pas pu avoir accès au lieu du drame », a-t-elle relaté. Selon notre interlocuteur et ce qui se raconte dans le milieu de certains élèves, l’auteur du coup de feu mortel serait venu, dans la matinée du vendredi 17 mars 2023, à l’école avec « un pistolet », menaçant l’infortuné « de le tuer ». C’est malheureusement dans l’après-midi que la tragédie a eu lieu.

Une troisième source, proche de l’enquête, a souligné qu’aucune trace d’arme à feu n’a été retrouvée sur les lieux. « Nous avons retrouvé sur le lieu du drame un corps tout ensanglanté, rien d’autre », a-t-elle affirmé avant de relever que des recherches sont en cours pour établir les causes exactes de cet événement malheureux.

Les versions sur ce drame sont à la pelle et ne permettent pas de se faire une idée précise de ce qui s’est déroulé au lycée provincial de Dédougou.

Pour l’heure, l’identité de l’auteur du tir n’est pas connue. Mais, certains avancent qu’il s’agit, lui aussi, d’un élève de la même classe que la victime dont le corps a été immédiatement enlevé et transféré à la morgue en attendant la suite de l’enquête.

Yacouba SAMA
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Messages

  • Il y a des établissemznts d’enseignement dans ce pays qui méritent la présence de psychologues et ou de sociologues.
    A Bobo aussi il y a un établissement de renom qui a connu dans le passé l’assassinat de surveillant et cette année scolaire encore il y a eu lénace de mort sur encore un surveillant et sur des élèves ; le menacer a été remis à ces parents. Mais il faut que les gens ouvrent les yeux car il peut revenir pour un forfait.
    Sociologues et psy, à vos marques car il y a à faire dans les écoles. Du moins, il faut demander à ce que cela soit réalité pour le bonheur de tous.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Royaume Gulma : D’où viennent les Moyenga ?
Access International Studies devient Access International Group