LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La nature rend chacun de nous capable de supporter ce qui lui arrive. ” De Marc-Aurèle

France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

Publié le mercredi 1er mars 2023 à 14h58min

PARTAGER :                          
France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

Dans un communiqué daté du 28 février 2023 du ministère des affaires étrangères, de la coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur, les autorités burkinabè dénoncent l’accord militaire signé en 1961 entre Paris et Ouagadougou.

« Le gouvernement du Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire technique, conclu à Paris le 24 avril 1961 entre la République de Haute Volta et la République française, y compris ses deux annexes », peut-on lire dans une correspondance adressée au ministère de l’Europe et des affaires étrangères de la France.

Le ministère des affaires étrangères, de la coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur, informe également la partie française que la présente dénonciation prend effet dans un délai d’un mois suivant sa réception.

Les autorités burkinabè invitent par ailleurs, le gouvernement français à prendre des dispositions diligentes en vue du départ définitif de tous les personnels militaires français en service dans les administrations militaires burkinabè.

Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 1er mars 2023 à 13:40, par Lom-Lom En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    Cette option est dans la logique de ce qui est arrivée il y a un mois ! tout le monde sait que la présence des militaires français dans les services des Armées africaines est le nid des espions au service des armées occidentales et particulièrement française au Burkina. Cela, personne ne peut le nier ! Maintenant il faut l’assumer et se préparer à la contre-offensive des services secrets français. En attendant, je ne vois pas comment un régime civil élu pouvait prendre une telle décision inédite !
    Signe des temps, on voit que dans les capitales de l’Afrique francophone (Congo Démocratique, Gabon), les esprits s’échauffent avant l’arrivée de Mr Emmanuel MACRON. Les français peuvent toujours faire semblant de ne peut voir et entendre l’expression des peuples d’Afrique mais tans pis pour nous tous pour ne pas dire, c’est tans pis pour eux !

  • Le 1er mars 2023 à 13:53, par Indjaba En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    Ça fait du bien à la communication. Les sujets Partiaga, Diapaga, Deou et autre seront au second plan dans nos radios et nos journaux . J’imagine aussi que c’est la fin des stages de nos officiers à Saint Cyr et autres écoles européennes. Arrêtons les enfantillages et négocions et ou révisons nos partenariats de façon responsable au lieu de balancer des relations de plus de 60 ans à la poubelle tout en criant victoire. Je ne crois pas que tous nos devanciers soient aussi tous distraits et anti patriotiques pour maintenir des accords pendant plus de 60 ans sans que cela ne représente le moindre avantage pour le Burkina. Soyons humbles et modestes. Même les Sankara, les Lumumba, les Kwame N’kruma n’obt pas procédé de la sorte.

  • Le 1er mars 2023 à 13:56, par Sabari En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    Ah le BF pays du FESPACO.
    Il y a des gens qui souffre de la faim, des gens qui meurent mais le plus urgent c’est le cinéma populiste.
    Allons seulement j’espère que c’est la dernière étape sinon rompons tout une bonne fois pour passer aux choses sérieuses.

    • Le 1er mars 2023 à 15:49, par lili En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

      Le cinema que tu denonce s’appelle "Les pas vers l’indepencence." Tu peux ne pas avoir les instruments intellectuels pour comprendre certaines decisions et l’amorce de la souverainete qui s’est enclenchee, mais derire ces temps comme un clap de cinema, c’est montrer l’etendue de ta mauvaise fois. l’expression est libre et meme liberee, cependant elle demande une certaine maturite pour rentrer dans le debat.

    • Le 1er mars 2023 à 16:06, par CHAKALA En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

      Vraiment hein ! IB est fort ! c’est une maitre en communication ! non seulement il verrouille la presse mais il sait créer une affaire dans l’affaire comme dirait l’autre. Le jour va se lever jeune capitaine. Tu as beaucoup de belles initiatives mais évites de suivre la foule ! laisses plutôt la foule te suivre sinon tu ne sera pas un leader .

    • Le 1er mars 2023 à 18:25, par Le burkinabè patriote En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

      Oui. Vous ne pensez qu’à manger, manger, manger. Vous autres, êtes êtes incapables de vous séparer de certains avantages de maintenant et de souffrir pour que le lendemain du pays et des burkinabè soit meilleur. Bande d’apatrides, de fainéants, d’insouciants et de gloutons

    • Le 1er mars 2023 à 20:06, par Negblanc En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

      @Sabari, la culture ne peut disparaître au prétexte que nous sommes en guerre. Eux qui nous attaquent en veulent d’abord à notre culture, OK ? Ensuite je lis nombre de gens qui disent n’importe quoi, si cette crise pouvait être réglée en quelques mois nous n’en serons pas là. On va encore malheureusement mourir pour que les générations à venir sachent le prix de leur Liberté. En Ukraine c’est des centaines par jour, et ils se battent avec espoir de vaincre. Nous cherche toujours les raccourcis !

      • Le 2 mars 2023 à 08:23, par Sabari En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

        @Negblanc
        Vous ne m’avez surement pas compris. Je ne dis pas de tout arrêter pour faire la guerre.
        Je dis de ne pas nous distraire avec des sujets tels les accords (que même Sankara en 4 n’a rien trouvé à redire), la fédération .... alors que des gens sont affamés, des écoles ferment et des gens meurent tous les jours.

  • Le 1er mars 2023 à 14:00, par Banga En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    Félicitations leur présence ne rapporte rien au peuple Burkinabé notre armée va prendre son destin en main un accord ou 40% du territoire est sous le contrôle dès terrorists c’est non assistance du peuple burkinabé en danger. Vive un Burkina libre

  • Le 1er mars 2023 à 14:07, par Papa En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    Suite à cette décision courageuse du gouvernement Burkinabe, je dis ceci QUAND UN HOMME REFUSE ,IL DIT NON. .Suite à cette décision il se trouverait des faux intellectuels Burkinabè à la peau noire mais de sang Français qui vont crier au scandale, vous serez combattu au même titre que vos maîtres Francais.

  • Le 1er mars 2023 à 14:22, par SOME En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    BRavo et encore ! et on verra comment ils vont se positionner maintenant Toute une vie d’hypocrisies et de mensonges...
    SOME

  • Le 1er mars 2023 à 14:53, par Kladjou En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    C’est une question de bon sens. Comment renvoyer Sabre et garder des instructeurs français ? Il faut s’assumer et je suis d’accord avec cette décision. A partir de maintenant avec la France nous ne voulons plus d’aide c’est du business ou rien, 60 ans de St Cyr ou de Pô ça suffit on en a plus besoin.
    Les thuriféraires n’ont qu’a écrire ce qu’ils veulent. Je vous ai dit que malgré cette coopération nous sommes déjà au fonds du gouffre, ils n’ont qu’a débarrasser le plancher et nous laisser nous débrouiller seuls. 60 ans d’aide ça suffit. On ne devient pas grand avec une tétine à la bouche. Sevrez-nous chers bienfaiteurs français et laisser les pauvres grands bébé burkinabé se débrouiller ou alors qu’ils disparaissent, tchrrrr !!!

  • Le 1er mars 2023 à 14:53, par Le cdp-bis En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    Cinéma, populisme et patati et patata ! Vue comme cela le président Maurice Yaméogo est le premier populiste puisqu’il a chassé les militaires français quand son pays a accédé à l’indépendance ! Mr Maurice Yaméogo est le plus grand faiseur de cinéma et le plus grand promoteur du FESPACO même s’il a quitté le pouvoir en 1966 donc avant la naissance du FESPACO. Je reconnais bien les gens de mon pays à ce signe : ils sont d’une niaiserie et d’une insouciance pas possible ! Après 60 ans, on avance pas, pire on recule et on est toujours dans la logique de "il faire comme avant" pour plaire à la planète entière, chacun se voyant en tout temps et en tout lieu, le spécialiste de toutes les sciences de la Terre entière ! Pour ces gens, le monde ne connaît aucun changement depuis la nuit des temps et il faut faire semblant de ne rien voir pourvu que leurs panses soient remplies de nourriture et de vins ! C’est triste ! En attendant des citoyens décident de faire changer les choses en fonction de l’évolution du monde et des mutations socio-politiques du moment. Ce n’est pas le contraire de ce que les latins de la Rome antique disaient "Tempora mutantur et nos, mutamur in illis " autrement dit "les temps changent et nous avec"  ! Il n’ y a plus qu’à s’assumer dans ses choix !

  • Le 1er mars 2023 à 15:23, par Citoyen ordinaire En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    Depuis l’indépendance de la Haute-Volta, on a envoyé combien d’officiers à Saint-Cyr en France ? Combien ont fréquenté les hautes et grandes Ecoles de Guerre et nous sont revenus, bardés de diplômes et de milliers de médailles de toutes catégories ? Et il y a eu quoi ? Rien du tout, pire notre Armée devient de plus en plus médiocre parce que ses responsables à tous les niveaux sont certainement médiocres, à l ’exception de quelques uns qui, pour rien au monde ne vont jamais piétiner leur éducation familiale et leur dignité pour descendre dans la boue de la politique ! Et malgré tout, on trouve des nègres prêts à continuer de nager dans la même bêtise, pourvu qu’ils soient bien vus par Paris, qu’ils soient invités chaque année à la Résidence de Mr l’Ambassadeur de France pour le 14 Juillet même si c’est pour se faire traiter "d’idiots utiles" par Mr Luc HALLADE le 14 juillet dernier à Ouaga. Certainement que ce jour là, des Burkinabè insouciants ont ri à gorge déployée, sirotant leur champagne en pensant que le pouvoir de Damiba Sandaogo est venu pour rétablir les choses que le clan Blaise Compaore a perdu ! Le monde est ainsi fait que certains gagnants pensent que les perdants sont faits pour toujours perdre jusqu’au jour où ils se rendent compte que la nature et Dieu ne fonctionnent pas toujours comme on le veut !
    Cette décision est donc logique car les idiots seuls ne savent pas que quand on décide de changer, on ne continue pas de dormir dans un nid d’espions et tout le monde sait que ces Conseillers ou Assistants Techniques militaires sous tous les cieux jouent bien leur rôle d’espion au profit de leurs pays respectifs et à tout moment ! L’ignorer est la plus grande bêtise qui soit ! On doit s’assumer !

  • Le 1er mars 2023 à 15:59, par Kato En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    La question est la suivante : depuis ce accord de 1961, beaucoup d’officiers ont été formés en France 🇫🇷 et quand l’hydre terroristes a envahi le pays, quels résultats avons nous vu ??

    Il faut tout recommencer à zéro avec honneur et courage.

  • Le 1er mars 2023 à 16:16, par De Balzac En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    Pour la patrie, nous vaincrons ! Vaut mieux être seul que d’être mal accompagné. Nous assumerons nos échecs et nous celebrerons nos victoires.

  • Le 1er mars 2023 à 16:19, par Bollena En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    Le cinema de ce gouvernement ce n’est pas la peine. Seuls les ignorants croient à ces mises en scène. Les militaire tués toujours à la morgue, la faim que crie les populations, les tueries de partout, ce n’est point votre problème. Pour prolonger la vie de votre pouvoir et pour détourner le regard sur l’actualité il faut inventer une histoire. Laissez votre cinema et faites partir les camions de kongoussi pour les populations en détresse à Dori et à Bourzanga.

    • Le 3 mars 2023 à 10:19, par Gwandba En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

      @Bollena

      "Seuls les ignorants croient à ces mises en scène."

      Vous énumérez des drames et des difficultés que vit le pays et plusieurs autres en Afrique mais vous oubliez que pour mettre fin à cette situation qui n’a que trop durée et très couteuse en vies humains, il faut impérativement s’attaquer aux causes.

      Imaginez un seul instant que vous souffrez de maux de ventre, que votre médecin vous suggère d’éviter tout ce qui est amer. Mais vous continuer matin, midi, et soir à consommer de l’amer. Que va-t-il se passer même si vous prenez des médicaments ???

      Ka m’bâ raogg nka mon yé. Kumb n’ka riibo.

      Si l’on cherche sincèrement des solutions, il faut dignement trouver ce qui ne va pas. Et si ceux qui cherchent trouvent que ces accords inharmoniques font parties des problèmes, alors il faut les dénoncer le plus vite et dignement possible.

      Sinon, on sera toujours à vivre les les mêmes choses. Les mêmes causes produisent les mêmes effets.

      • Le 3 mars 2023 à 15:43, par Passakziri En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

        Bonjour Cher Gwandba.
        Vous avez demandè à Bollena :

        "Imaginez un seul instant que vous souffrez de maux de ventre, que votre médecin vous suggère d’éviter tout ce qui est amer. Mais vous continuer matin, midi, et soir à consommer de l’amer. Que va-t-il se passer même si vous prenez des médicaments "

        Je repondrais que ca dépend. Il faut d’abord avoir le bon médecin et espérer que celui-ci ai fait le bon diagnostic, sinon éviter de consommer ce qui est amer seulement peut vous conduir 3 métres sous terre , si par malheur vos maux de ventre sont dus à une dissection de l’aorte abdominale. Là il vous faut urgemment un bon chirurgien et la gentillesse du bon Dieu pour vous sauver. Alors si votre médécin est un faux médecin et vous conseille juste d’éviter ce qui est amer, vous n’êtes pas tiré d’affaire et risquez de ne plus jamais le revoir en chaire et en os.
        Voilà pourquoi on ne cessera de repéter à qui veut entendre que chacun doit faire ce pour quoi il est qualifié. Les militaires le front, les politiques la politique, les médecin la médecine, les forumistes les commentaires sur le forum de lefaso.net.
        Bon week-end de paix à vous et á tout le Burkina Faso.

        Passakziri

        • Le 4 mars 2023 à 10:41, par Gwandba En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

          Passakziri
          Bonjour Passakziri burkin damb kiéta.

          Dans mon illustration, mon personnage malade n’a pas consulter un boucher dans sa boucherie au marché Zabr daaga. Il n’a pas non plus consulter le meilleur client du cabaré de la dolotière Thérèse Bandaogo. Il n’a sûrement pas consulter un maçon crépissant un mur à jet de grosses boules de terres battue.

          Il a belle et bien consulté un Gastrologue qui a obtenu ses diplômes dans de meilleurs écoles de la terre, la mer, le ciel et l’espace. Ce qui laisse peu de change que ce spécialiste fasse de mauvais diagnostics.

          Mais je peux aussi d’accord avec vous qu’il faut l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Cependant, même pour être forumiste sur lefaso.net, il ne faut pas seulement reprendre sans aucun examen tout ce qui vient de la translucidie comme le font certains parmi lesquels des cours d’eaux malheureusement boueuses, par pur complexe d’infériorité.

          Participer aux forums c’est avant tout aimer les échanges et échanger avec ses propres convictions car, celui qui ne se fait qu’avec les opinions des autres n’a pas personnalité et c’est dommage. Ils ne le savent pas pour l’instant mais j’espère qu’ils le sauront avant qu’il ne soit trop tard.

          Belle journée, à très bientôt j’espère.

  • Le 1er mars 2023 à 16:54, par Tororoso En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    Logique ! La moindre des choses. ces accords datent de 1961 quand De Gaulle nous octroyait ’L’indépendance’ à la criée.! Si on veut, on peut maintenant mettre de nouveaux accords. Rien que pour celà, ça en vaut la peine

  • Le 1er mars 2023 à 16:56, par Nabiiga En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    LES ACCORDS D’ANTAN

    Ce qui écume notre pays et qui nous est budgetivore est la lutte contre le terrorisme. Ne devrons-nous pas nous occuper de cette guerre au lieu de passer le temps dans les dénonciations fortuites alors que l’heure n’est pas aux dénonciations mais l’action aux fronts pour chasser le terroristes. Tout Diapaga est dans les rues pour reclamer la protection, 2,5 millions de sans abri, chassés eux, de chez eux.

    je trouve qu’on se perde dans des nullités franchement.

  • Le 1er mars 2023 à 18:22, par FAZI En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    Vraiment... il faut passer à autre chose, on est fatigué avec cette histoire de France par là France par ci.. etc Vous n’etes pas au pouvoir pour lutter contre la France. De toutes façons est-ce que le peuple avait été temoin de la signature du dit accord ?? Donc on n’a pas à nous emmerder avec sa dénonciation. Faites comme vous l’aviez signer. On dirait qu’on veut detourner notre attention seulement de l’essentiel. On parle de village attaqué à l’est par des hommes armés aucune communication officielle sur ça...

    • Le 1er mars 2023 à 20:27, par Nabiiga En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

      @ Fazi, un allié stoïque dans ses convictions :

      Nabiiga n’a pas de bord. Il critique et applaudit ou critiques et applaudissments sont dus. Nul ne peut l’accuser d’être d’un tel ou tel bord et pour cela, il dit ouvertement ce qu’il pense.

      L’unique et même raison pour laquelle l’ordre constitutionnel a été perturbé c’était pour mettre fin à l’ensanglantement de notre pays. Et même cela la question se pose bien évidemment :

      En quoi la gestion de la guerre est-elle incomptible avec un gouvernement civil ?

      Mais bof, on laisse passer. Maintenant que vous êtes là, ce n’est pas pour redefinirr la politque de notre pays encore moins vous lancer dans l’intégration de notre pays avec des pays bidons et pourris comme le Mali et la Guinée mais restez fixé sur l’objectif qui reste la seul et même victoire sur le terrorisme. Vous denoncez ceci et cela, d’accord, allez-y, mais en quoi cela va-t-il ramerner les déplacés chez eux pour mener une vie normale ?

      Puisque nous y sommes, vous devez vous foutre le camps dans combien de temps encore ? Et si le prochain gouvernement ne voie pas les choses selon votre logique. Vous n’etes pas notre gouvernement ; vous êtes un gouvernement illégale dit de transition. Tansitez vite alors et ne pas vous comporter comme si vous alliez vous éterniser. au pouvoir. La lutte contre le terrorisme, point.

      Seulement hier, le gouvernement a annoncé l’enrolement de 5.000 hommes et femmes. Y a-t-il quelqu’un qui a pensé à la mass salariale de ces derniers et l’impacte que la masse salariale aurait sur le quotidien de lambda burkinabè : les routes, les hôpitaux, surtout eux, l’infrastructure, la vie sociale.etc ? Par la force de vouloir gagner la guerre, nous vous suivons.

      Donc, au lieu d’écarter ces grosses paroles grossières, pompeuses et inutiles pour nous ramener la paix, c’est plutôt dans les dénonications que vous vous enterrez. Cella à quelle fin ?

  • Le 1er mars 2023 à 18:27, par Abas En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    "" Dans un communiqué daté du 28 février 2023 du ministère des affaires étrangères, de la coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur, les autorités burkinabè dénoncent l’accord militaire signé en 1961 entre Paris et Ouagadougou. ""

    Il était plus que temps de dénoncer cet accord qui a contribué à maintenir sur nous l’emprise colonialiste insidieuse de la France. L’armée française qui campe chez nous et ailleurs en Afrique est entre autre, un nid d’espions y compris au service de causes très obscures telles que maintenir et protéger les dictateurs entretenus par la France à la tête de nos Etats pour le pillage de nos ressources ou encore l’accointance de la France avec l’hydre djihadiste savamment entretenue et alimentée en sous, en informations et en armements. Il était donc plus que temps.

    Il est plus que temps que nous burkinabè consentions aux efforts pour nous en sortir de nous mêmes sans toujours attendre des leçons de maîtres omnipotents d’où qu’ils soient. Çà va être long et difficile et peut-être même sur plus d’une génération mais c’est incontournable je pense.

    Il est plus que temps que nous sortions du complexe d’infériorité et de l’infantilisme vis à vis de la France coloniale et de son approche infantilisante et condescendante envers les africains. Ceux qui sont toujours nostalgiques de l’emprise coloniale de la France peuvent rejoindre Macron à Paris dans les bagages des troupes françaises récemment déguerpies du Burkina.

    Ceci étant, encore une fois, nous n’avons rien contre le vivre ensemble en bonne intelligence dans le respect mutuel, d’égal à égal avec des français établis paisiblement chez nous au Burkina. Serviette n’est pas torchon. Ne pas tout mélanger en véhiculant des inepties et des contre-vérités sur le Burkina via les médias français. Web master, laissez passer mon post.

  • Le 1er mars 2023 à 19:03, par Fretback En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    La fuite en avant continue... En tant que Français, il m’importe maintenant de savoir comment la France des dirigeants réagira. Les Français et leurs medias se foutant comme jamais de cette région incognita, il me plaît par avance de savoir ce qu’il va advenir des fins de mois douloureuses de certaines fonctions publiques (qui n’ont de publiques que le nom), de l’aide discrète (nous n’érigeons pas en effet de grands panneaux yankees, avec ’Le Peuple Américain a fait ceci ou cela’), toujours insuffisante j’en conviens : la France est une puissance moyenne, de plus en plus moyenne, qui a besoin de se recentrer. Et de se séparer affectivement des pays francophones de cette Afrique qui ira s’acoquiner avec d’autres - on l’espère pour de grandes réussites, comme d’habitude, même si je reste très perplexe. Il faudra en assumer toutes les conclusions, pour la France (et bientôt l’Europe occidentale, ce qu’on fait de pire sur Terre, c’est entendu). Fermer consulats, ambassades, Instituts et Alliances, aides diverses et variées à la vie associative, culturelle, sanitaire et autres qui sont du ressort de la souveraineté nationale, du bon vouloir de l’Etat patriote, bref de sa politique, la sienne seule. Assumer aussi dans l’autre sens : décemment renvoyer les hordes d’assistés sub-sahariens qui végètent et survivent grâce à notre système de protection sociale (le pire au monde, j’en conviens et les Africains le savent bien !). En revanche accueillir comme il se doit, et avec plus de communication, professeurs, syndicalistes, journalistes, écrivains, artistes, cinéastes, contestataires du ’diktat’ ambiant et de la médiocratie qui se met en place, femmes bientôt menacées, évidemment. Les femmes, les enfants, les libres-penseurs et les minorités (religieuses, ethniques, sexuelles) ayant toujours été les premières victimes de ce qui va arriver - pogroms et vrais pillages, dictature, et puis compromis ’culturel’ : la vertu pour toutes et tous. Toujours un TGV de retard quand d’autres se battent pour chasser la ’vertu culturelle’, ailleurs, après en avoir tant souffert... Et dites bien à Poutine qu’il n’envoie pas des chasse-neige, ça a été déjà fait chez Sékou Touré, jadis...

  • Le 1er mars 2023 à 20:52, par Bonus En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    @Nabiiga
    Dites moi si la denonciation de ces accords a conduit a un arret de la lutte contre le terrorisme. Ou bien c’est parce qu’on a des problemes de securite qui reste un priorite majeure qu’on ne doit pas apporter d’autres pblems qui n’entrave pas cette lutte terroriste. Il faut denoncer tous les accords susceptibles de freiner le developpement du pays.

    • Le 2 mars 2023 à 13:11, par Nabiiga En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

      @ Bonus :

      Voici ce que tu dis :

      "Dites moi si la denonciation de ces accords a conduit a un arret de la lutte contre le terrorisme. Ou bien c’est parce qu’on a des problemes de securite qui reste un priorite majeure qu’on ne doit pas apporter d’autres pblems qui n’entrave pas cette lutte terroriste. Il faut denoncer tous les accords susceptibles de freiner le developpement du pays"

      ""Dites moi si la denonciation de ces accords a conduit a un arret de la lutte contre le terrorisme"

      Non, pas forcément sauf que lorsqu’on a 2.5 million de la population d’un pays dans les rues à cause du terrorisme et dont le territoire national s’est retreci au point d’incognito, du coup on a plus de temps à passer dans des dénonciations inutiles mais de s’occuper à 1000 pourcent de ce qui presse. Dénonciations certes, mais pas dans cette conjoncture actuelle.

      `’Ou bien c’est parce qu’on a des problemes de securite qui reste un priorite majeure qu’on ne doit pas apporter d’autres pblems qui n’entrave pas cette lutte terroriste’

      C’est à toi de me dire. En quoi passer la longeur de journée dans des dénonciations alors que les terroristes avancent chaque jour. est-il un acte de responsabilité ? Vas-y, tu nous le diras.

      ’Il faut denoncer tous les accords susceptibles de freiner le developpement du pays"

      Certes, ce gouvernement doit dénoncer comme bon lui semble mais il est mal placé pour passer le claire de son temps dans des dénonciations car illégal qui se cache derrière cette même guerre pour se disculper du crime commit contre le peuple qui est celle de la pertubation de l’ordre constitutionnel.

      Non et non. Traoré est son équipe doivent passer à l’action et non laisser l’action à la dénonciation.

  • Le 1er mars 2023 à 20:56, par Danga En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    Dieu merci, fini les generiques issu de SIN Syr. On les appris à faire couler le champagne et le vin comme damibson, a faire coup d’etat guingueros, a frimer autour des fesses, des villas et des belles voiture.

  • Le 1er mars 2023 à 21:07, par Passakzri En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    Bien disons qu’aucune rupture de contrat n’efface les souufrances que vivent les populations des provinces de l’est à L’ouest , du nord au sud. Comme à l’accoutumée il faut un effet d’annonce pour detourne de la réalité. Les panafroc... applaudiront mais ca ne les empêchera pas de se rendre à l’évidence qu’ils ne peuvent plus joindre leur village pour les besoins les plus urgents comme les offrandes pour les ancêtres et j’en passe. Puisque la France adévancer l’iguane dans l’eau en rapellant son ambassadeur avant qu’il ne soit expulsé, il fallait trouver quelque chose pour harranguer la rue. Mais que ferons-nous alors quand les ONG francaises seront interdites ? allons -nous chercher d’autres ennemis commeles américains, les allemands, les italiens ? allons -nous enfin commencer la guerre ? ou allons nous continuer de nous recroqueviller honteusement dans nos treillis dans la bourgeoisie ouagalaise ? Wait and see.

    Passakziri

  • Le 2 mars 2023 à 11:15, par verite no1 En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    @Indjaba, meme la biere sera denoncee, il faudra apprendre a boire le dolo de TANTE Nopoko !!!!!! Il faut se sacrifier pour les generations futures !!!!!!!
    Sinon on a vu des Saint Syr avec des milliers de morts au placard comme l’autre qui vit toujours chez les imperialistes et dirige de la bas !!!!!!

  • Le 2 mars 2023 à 13:21, par Le Goupil33 En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    Monsieur le Viconte de Drolignac,

    Parceque le Capitaine Traore est un produit de Saint Cyr ? Parce que le Colonel Damiba est un produit de Saint Cyr ?

    Vous racontez n’importe quoi. Tous les deux ont été formé à l’AMGN de Po.

    L’AMGN serait elle le pendant du camp de Kati ? J’espère que non.

  • Le 2 mars 2023 à 15:18, par Elle-arrive En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    A l’endroit c’est : le braquage de p. décide d’accepter le nouvel accord proposé par la France et refusé sous RMK. A l’envers c’est : le Burkina dénonce "l’accord militaire conclu en 1961".
    Ailleurs le même type de retrait des coopérants décidé par la France n’a pas été transformé en objet de propagande. La propagande de bas niveau peut distraire une certaine populace mais ça ne résoudra pas le problème sécuritaire.

  • Le 2 mars 2023 à 16:21, par Bonus En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    De Gaulle a donné des fausses independances aux pays africains. La France est partie de ses colonies tout en restant pour mien sauver ses interets. Comment comprendre que tu donnes l’independance a des pays tout en infiltrant leurs administrations pour les controler de l’interieur/ Comment se fait-il que meme a l’onu, c’est la france qui detient la plume concernant toutes les resolutions portant sur ses ancienne colonies ? Nous sommes matures et nous devons nous assumer. Si la france vers nous, ca doit etre maintenant un partenariat ou chacun tire profit. Plus de rapport de dominant a dominé

  • Le 2 mars 2023 à 18:34, par Yacouba l’Africain En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    Pendant qu’ailleurs on interdit des marques de telephone et des applications (TikTok), en Afrique l’administration militaire est truffée de militaires etrangers qui ont accès à la quasi totalité voir la totalité des informations.

    Après l’on sétonne que les FDS/VDPs sont surpris dans leurs positions, leurs mouvements, etc. l’on est surpris que l’armée soit en difficulté ? l’on est surpris de voir des putchistes adoubés à l’ONU.

    Félicitations à IB et à son Gouvernement pour cette démarche courageuse, historique et hautement symbolique pour toute l’Afrique.

    Il est temps de décoloniser véritablement le Burkina Faso.

    Force, Courage, et Honneur aux FDS/VDPs sur tous les Fronts.

    Dieu Bénisse le Burkina Faso.

  • Le 3 mars 2023 à 08:58, par Tranntoll En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    La belle affaire !
    Il n’y a rien d’extraordinaire dans ces accords. Sankara lui-même n’y a rien vu de grave. Si jamais le Burkina a un besoin ponctuel, ou un besoin de formation, il sera satisfait du moment qu’il ne demande pas trop de fric.
    Un non évènement, mais ça fait plaisir aux zombies populistes, surtout les burkinabè installés à l’étranger qui ont raté leur vie en Occident où ils sont chômeurs (mais payé par les services sociaux si généreux), à la rigueur gardien de supermarché, en gros de pauvres types avec des diplômes sans intérêt.
    Les Burkinabè qui réussissent à l’étranger sont infiniment plus intelligent que la petite plèble populiste, ils sont gros commerçant, médecin, avocat, prof d’université, ingénieur ; j’en connais assez pour l’affirmer.
    Par contre, tous ces tortillages fessiers du style « ventilateur climatiseur » permettent de camoufler les catastrophes militaires et les massacres de civils oubliés par l’armée. Armée qui se planque à Ouaga et Bobo, là où la climatisation fonctionne.

  • Le 3 mars 2023 à 09:57, par Talya En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    Toutes les critiques sont bonnes à prendre. Mais la meilleure réponse vient de Paul Kagamé. " tout ce que je fais vient de Thomas Sankara" disait il en substance. Encourageons en y apportant nos propositions que ne voir que du négatif. Nous sommes restés dans de vieilles rengaines apprises par nos bourreaux. Toujours dans des comparaisons abrutissantes. Plus de 2700000 de personnes déportées aux amériques commerce triangulaire avec l’assentiment de la papauté. Mais avant 13 siècles de traite arabo musulman.
    Normal, qu’il ne reste pratiquement plus de gens capables de réfléchir par eux même. Nous sommes la race des sous hommes. Souffrons. Réinventons nous. Sinon dans 500 ans, l’Afrique sera soit occidentale soit orientale. Les religions nous y mènent inéluctablement. Est ou Ouest sont arrivés par l’épée et uniquement pour leurs intérêts . Hélas 😭

  • Le 5 mars 2023 à 20:45, par Salvatore En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    Il y a d’autres coopération de défense et militaires très anciennes ; lesquelles et qu’en faire ?

  • Le 6 mars 2023 à 15:21, par Salvatore En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    Il y a d’autres coopération de défense et militaires très anciennes ; lesquelles et qu’en faire ?

  • Le 13 mars 2023 à 12:08, par Sacksida En réponse à : France - Burkina : Le Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961

    De toute facon, l’accord en question de 1961 et ses annexes n’existait plus puisque ayant ete abroge depuis longtemps par le Conseil National de la Revolution des Thomas Sankara et sa camarades revolutionnaires. Toutefois, l’on peut toujours faire du Populisme politique et pour les besoins de la Cause Nationale..Que le MPSR 2 et President Ibrahim Traore fassent tout pour regler la majeur partie des Problemes complexes avant Juillet 2024 date butoir de cette Transition Democratique Burkinabe encours. Que Dieu Sublime aide notre Peuple Burkinabe et Africains pour la Posterite. Salut

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique