LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Quand on ne maitrise pas la direction du vent, il faut éviter de jouer avec la poudre de piment.” Charles Blé Goudé

Ouagadougou : La police municipale en croisade contre les mauvaises conditions de transport de viande

Publié le jeudi 16 février 2023 à 14h10min

PARTAGER :                          
Ouagadougou : La police municipale en croisade contre les mauvaises conditions de transport de viande

Ce jeudi 16 février 2023, la police municipale de Ouagadougou a mené une opération de lutte contre la viande foraine et les mauvaises conditions de transport de la viande sur toute l’étendue du territoire communal.

A travers cette opération, il s’agit d’empêcher le transport de viande dans les mauvaises conditions d’hygiène et de sensibiliser la population sur les risques et conséquences liées à la consommation des viandes transportées dans les conditions précaires d’hygiène.

Selon la police municipale, cette opération s’inscrit dans le cadre de l’application de la loi 022-2005/AN portant code de l’hygiène publique au Burkina Faso, de l’arrêté conjoint n°2010-101/MCPEA/MRA/MATD/SECU/MEF portant création, attributions, composition, financement et gestion du compte et fonctionnement de la brigade de lutte contre les abattages clandestins et la viande foraine dans la commune de Ouagadougou et de la délibération n°2021-170/RCEN/PKAD/CO portant fixation des amendes de police relatives à l’hygiène et à la salubrité publique dans la commune de Ouagadougou.

Elle invite par ailleurs les bouchers au respect strict des conditions de transport, d’abattage et de commercialisation de la viande dans la ville de Ouagadougou.

Lefaso.net

PARTAGER :                          

Vos commentaires

  • Le 16 février à 14:48, par lomlakijamuja En réponse à : Ouagadougou : La police municipale en croisade contre les mauvaises conditions de transport de viande

    Bonjour et courage à notre peuple. pour une fois nous abordons un sujet qui nous concerne. mais avant de sanctionner il faut informer d’abord , puis éduquer des le plus jeunes age et ensuite mettre des circuit de veille citoyenne pour assurer la permanence. nous assurer que les permis de transports de viandes sont octroyer avec une bonne identification . Ensuite seulement nous pourrons interpeller ceux qui ne respectent pas les accords et la règlementation. Prenez le temps d éduquer notre peuple. Meme les grilleurs de viandes et autres doivent avoir des certifications de formation en traitement d’aliments pour le public avec un control sanitaires et de la chaines de froid pour certain. Essayons de grandir Ensemble..

  • Le 16 février à 19:18, par Floda En réponse à : Ouagadougou : La police municipale en croisade contre les mauvaises conditions de transport de viande

    Très belle initiative et que cela soit perpétué, car depuis on critique mais rien ne change.Ces deux jours avec la poussière, tous les matins on voit des bouchers avec la viande sur les motos qui ne se soucient d’aucune hygiène. Courage à la police municipale !

  • Le 16 février à 20:44, par Citoyen Lambda En réponse à : Ouagadougou : La police municipale en croisade contre les mauvaises conditions de transport de viande

    Chapeau bas à la police municipale pour cette opération. Souvent moi même je rencontre ces vendeurs de viande avec des chargements de carcasses de boeufs sur des motos et dans des conditions d’hygiène inacceptables. Donc bravo à la police municipale pour cette opération.

  • Le 17 février à 08:10, par Koutoupuissant En réponse à : Ouagadougou : La police municipale en croisade contre les mauvaises conditions de transport de viande

    Félicitatios à la police : le manque d’hygiène pour convoyer la viande est insultant, sauvage. Mais ce n’est pas tout car interdire au grilleur ou restaurateur de manipuler et de servir la viande avec la gauche nue ; et car souvent ils attrapent la viande après avoir fait les ablutions dans les WC d’où les infections et maladies gadtriques chez les consommatuers. Daans un pays voisin le grilleur se sert d’une grosse fourchette pour tenir le morceau de viande, le découpe et balaie les morceaux dans l’assiète sans qu’aucune main nue touche la viande. Imposez cela et la santé du consommateur sera sauvegsrder.

  • Le 17 février à 12:22, par MIMI En réponse à : Ouagadougou : La police municipale en croisade contre les mauvaises conditions de transport de viande

    Felicitations à la Police Municipale de Ouaga ! Vivement que les autres villes fassent pareil ! Le minimum c’est au moins une glacière pour mettre la viande !

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique