LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Région du Nord : L’UFC-Dori sensibilise sur la loi N°034-2009/AN à travers le projet « PRÉVENIR »

Publié le mardi 14 février 2023 à 13h00min

PARTAGER :                          
Région du Nord : L’UFC-Dori sensibilise sur la loi N°034-2009/AN à travers le projet « PRÉVENIR »

L’Union fraternelle des croyants de Dori (UFC-Dori), en collaboration avec la CELLRAD, a organisé ce lundi 13 février 2023 à Ouahigouya, un atelier de formation sur la loi N°034-2009/AN portant régime foncier rural et le pastoralisme. Cette activité, qui entre dans le cadre du projet « Prévenir la radicalisation et l’extrémisme violent par l’amélioration de la résilience des communautés locales dans les régions du Sahel et du Nord » (PREVENIR), a réuni leaders communautaires, agents de collectivités territoriales, faîtières d’agriculteurs et d’éleveurs de la région du Nord.

Ils sont une cinquantaine, ces leaders communautaires, agents des collectivités territoriales, faîtières d’agriculteurs et d’éleveurs, venus des communes de Ouahigouya, Gourcy, Yako et Séguénéga, à prendre part à cette session de formation sur le contenu de la Loi portant régime foncier rural et le pastoralisme, ainsi que les dispositions juridiques sur le pastoralisme.

Selon Harouna Coulibaly, chargé du projet, cette formation vise à capaciter, sensibiliser les représentants d’agriculteurs, d’éleveurs et collectivités territoriales sur la loi 034 et la loi sur le pastoralisme afin que celle-ci soit mieux connue des différents acteurs pour une meilleure exploitation du domaine foncier rural.

Harouna Coulibaly, chargé du projet

Selon plusieurs rapports produits par le ministère en charge des droits humains, 2 496 cas de conflits fonciers ont été recensés entre 2013 et 2020. Face à cette situation de recrudescence des conflits entre agriculteurs et éleveurs, le président de la délégation spéciale communale de Ouahigouya, donnant le clap de départ des travaux, a invité à prendre dans l’urgence, des mesures idoines pour réduire l’implosion.

Les participants ont échangé et partagé des expériences sur le foncier rural

D’où selon lui, la nécessité de renforcer les capacités des différents acteurs pour une meilleure connaissance des textes régissant l’exploitation des ressources foncières et pastorales. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

A.S
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina /Jeux de hasard : Les Koudougoulais découvrent LONABET