LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : Mohamed Sinon condamné à 24 mois et à la somme de 500 000 FCFA, le tout avec sursis

Publié le vendredi 10 février 2023 à 22h30min

PARTAGER :                          
Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : Mohamed Sinon condamné à 24 mois et à la somme de 500 000 FCFA, le tout avec sursis

Ouvert le vendredi 3 février 2023 au Tribunal de grande instance de Ouaga I, le procès de Mohamed Sinon, celui qui a appelé au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry et du promoteur du groupe Omega Média, Alpha Barry, a connu son verdict ce vendredi 10 février 2023.

Mohamed Sinon est reconnu coupable pour les faits à lui reprochés. Ainsi, il a été condamné à 24 mois de prison et à verser la somme de 500 000 FCFA, le tout avec sursis.

Il a été aussi condamné à verser 1 franc symbolique à Alpha Barry et à Newton Ahmed Barry et condamné aux dépens à leur verser une amende de 1 million.

Il est reproché à Mohamed Sinon les faits de menace sous condition, de mise en danger de la vie d’autrui et d’intolérance sur les personnes de Ahmed Barry et Alpha Barry.

A la barre, il y a une semaine, Mohamed Sinon a reconnu les faits qui lui sont reprochés, même s’il affirme n’avoir pas prononcé le nom d’Alpha Barry. Selon M. Sinon, s’il a prononcé ces paroles, c’est parce qu’il recherche la paix.

Le procureur avait requis contre le prévenu une peine de 24 mois de prison et une amende de 500 000, le tout assorti de sursis. Ces peines ont été confirmées par le tribunal ce 10 février 2023.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 10 février 2023 à 09:59, par songboudou En réponse à : Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : Mohamed Sinon condamné à 24 mois et à la somme de 500 000 FCFA, le tout avec sursis

    Voici le prototype de la "jeunesse consciente" dont parle IB.
    Du n’importe quoi !
    Avec une telle jeunesse "consciente" le Burkina n’est pas sorti de l’auberge.
    Allons y seulement !

  • Le 10 février 2023 à 10:14, par Le Vigilent En réponse à : Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : Mohamed Sinon condamné à 24 mois et à la somme de 500 000 FCFA, le tout avec sursis

    C’est bien, mais ce n’est pas arrivé. Ce Gars devait rester au moins 3 mois en prison, vu la gravité des faits.
    Je n’approuve pas et je condamne fermement les agissements de NAB face a la situation securitaire de notre pays, mais de la à vouloir attenter à sa vie, voilà une attitude qui est un véritable danger pour tout citoyen burkinabe qui ne pense pas comme le sieurs SINON et ses soutiens.

  • Le 10 février 2023 à 10:43, par Citoyen LAMBDA En réponse à : Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : Mohamed Sinon condamné à 24 mois et à la somme de 500 000 FCFA, le tout avec sursis

    Bon, c’est un verdict pédagogique en espérant que ce Monsieur et ses affidés auront compris la leçon. C’est bien que le tribunal ait opté pour un verdict clément et ce serait une erreur pour Mr SINON et ses prétendus soutiens de croire qu’il s’agit là d’un verdict de la faiblesse ou de la peur . Il appartient aussi au président IB d’ appeler ses prétendus soutiens ou camarades musulmans au respect de la liberté d’opinion de chaque burkinabè et du caractère laic de l’Etat du BURKINA FASO.
    Mais ce n’est pas fini ,il y a aussi d’autres personnes qui tiennent des propos très dangereux pour l’unité ,la cohésion nationale et le bon vivre -ensemble . Il faut interpeller ces personnes pour qu’ils répondent de leurs actes et propos malveillants .

    • Le 10 février 2023 à 11:46, par Le Vigilent En réponse à : Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : Mohamed Sinon condamné à 24 mois et à la somme de 500 000 FCFA, le tout avec sursis

      @Citoyen LAMBDA,
      Toi tu es plus dangereux que le groupe de SINON et affidés. Il n’y a que toi, NAB et ses amis des médias français agissant pour le compte de Macron et des groupes mafieux français et de la sous région ouest africaine pour attribuer au Capitaine Ibrahim Traore des " des soutiens et camarades musulmans". Tu penses peut-être que tous ceux qui soutiennent le Cne Ibrahim Traore sont forcément des musulmans. Ce sont des inconscients comme toi pour reprendre en chœur la chanson de ceux qui tentent veinement de donner un caractère ethnique ou religieux à la guerre contre le terrorisme au Burkina Faso.

      • Le 10 février 2023 à 18:43, par Citoyen LAMBDA En réponse à : Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : Mohamed Sinon condamné à 24 mois et à la somme de 500 000 FCFA, le tout avec sursis

        Je m’adresse à des gens réfléchis . J’ai remarqué que sur ce forum vous brillez par l’insolence ,l’impolitesse ,ce qui constitue les caractéristiques des personnes qui ont une bouse de vache dans le crâne plutôt qu’un cerveau humain . Votre capacité d’analyse ne vous permet pas de comprendre l’esprit et le sens profond de mon post . Ne vous fatiguez pas car je ne répondrai plus vu comme je l’ai déjà votre exerce c’est l’insolence et la vulgarité et les injures .

    • Le 10 février 2023 à 11:49, par Papa En réponse à : Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : Mohamed Sinon condamné à 24 mois et à la somme de 500 000 FCFA, le tout avec sursis

      Attention à ne pas déborder et ramener tout à la religion Ibrahim Traoré porte un nom musulman et il ne t’a jamais dit qu’ il est musulman donc ne divisez pas les Burkinabé car la situation du pays est fragile. Quand au sieur Sinon j’aurai souhaité que ça soit une condamnation de prison ferme car ce dernier en fesait trop en se comportant en faiseur de roi. Il saura désormais bien se comporter .

  • Le 10 février 2023 à 11:55, par HUG En réponse à : Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : Mohamed Sinon condamné à 24 mois et à la somme de 500 000 FCFA, le tout avec sursis

    Hum, il faut convaincre par les idées. Les menaces, les insultes et autres sont l arme des gens sans arguments et on n a pas besoin de ces gens au pays ici.

  • Le 10 février 2023 à 11:57, par Sayouba Traoré En réponse à : Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : Mohamed Sinon condamné à 24 mois et à la somme de 500 000 FCFA, le tout avec sursis

    Si j’aurais été avocat, que voilà un filon ! Une pancarte bien visible à la devanture du cabinet "Ici, on demande pardon", et voilà la clientèle faite. On peut même récupérer les clients des confrères hésitants. Faire le tour des lieux de détention, et demander la révision du procès, au motif que "mon client demande pardon".

  • Le 10 février 2023 à 14:03, par PUAL04 En réponse à : Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : Mohamed Sinon condamné à 24 mois et à la somme de 500 000 FCFA, le tout avec sursis

    Bonjour Songboudou ,en écoutant le président parlé de la jeunesse consciente, je vous voyais parmi cette jeunesse. maintenant je suis perdu et vous demande de l’aide

  • Le 10 février 2023 à 14:28, par SIKATARBOUDYE En réponse à : Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : Mohamed Sinon condamné à 24 mois et à la somme de 500 000 FCFA, le tout avec sursis

    Ce monsieur mérite la condamnation qui lui est infligée et les quelques jours qu’il a passés en prison. l’histoire retiendra que ce monsieur a été emprisonné pour appel au meurtre. Il faut croire que sa repentance est de bonne foi et qu’il ne va plus se comporter de la sorte car il a un sursis. Merci au procureur pour a fermeté car nul n’est au dessus de la loi. Que tous ceux qui croyaient qu’ils pouvaient impunément menacer des citoyens qui expriment leur point de vue différent d’eux sachent qu’ils vont subir le même sort.
    Tous ces gens qui agissent par la menace n’aident vraiment pas le président Traoré.. au contraire ils nuisent à son pouvoir à travers des propos haineux, menaçants, mettant parfois en mal la cohésion nationale. M Sinon a reconnu qu’il a commis une faute et il a demandé pardon et il faut aussi saluer cette demande de pardon si elle est sincère. Dans tous les cas son attitude et ses déclarations et agissements seront surveillés.. Un autre est tombé dans le filet de la justice à Bobo et il répondra aussi de ses actes. Tous les burkinabè sont appelés à s’unir autour du président pour livrer le seul combat qui vaille la peine, la libération de notre pays des mains des groupes terroristes. Et nous allons y parvenir surement parce que notre combat est juste. Personnellement je crois que les activistes pro ou contre le MPSE2 contribuent à spolier l’atmosphère dans le pays. qu’ils sachent raison garder. Certains sont hors du pays et cherchent des scoop en diffusant des informations sous stratégiques. il est temps de rappeler tous ces gens à l’ordre. que Dieu bénisse le Burkina Faso et accorde la sagesse au président Traoré pour la gestion de la transition.
    la Patrie ou la Mort, nous Vaincrons !

  • Le 10 février 2023 à 16:29, par Black En réponse à : Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : Mohamed Sinon condamné à 24 mois et à la somme de 500 000 FCFA, le tout avec sursis

    Internaute le Vigilent suis parfaitement d’accord avec tes propos,laissons cette histoire de camarades musulmans,le pays n’a pas besoin de ça.Vive le capitaine IBRAHIM TRAORÉ.Qu’Allah le très miséricordieux et le tout miséricordieux protège et veille sur notre très chère patrie le BURKINA FASO .........Amina yaarabi et Inch’Allah.

  • Le 10 février 2023 à 16:32, par Adama En réponse à : Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : Mohamed Sinon condamné à 24 mois et à la somme de 500 000 FCFA, le tout avec sursis

    Sans le contester le verdict, je le trouve trop clément au regard de la menace portée sur la vie d’autrui.
    Il faut aussi se mettre à la place de la victime.

  • Le 11 février 2023 à 10:10, par L’insurgé En réponse à : Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : Mohamed Sinon condamné à 24 mois et à la somme de 500 000 FCFA, le tout avec sursis

    Le réel danger dans ce pays, ce sont les prétendus intellectuels et leurs affidés, affidés au capital et à l’impérialisme dont ils sont les relais dans l’exploitation du peuple.

    La mauvaise foi et la cécité de l’intellectuel tube digestif sont activées depuis qu’il est dans une peur panique...après que le régime actuel a mis en échec la France et ses instruments de pression que sont l’ONU et ses alliés qui, sous le couvert d’un statut diplomatique, avaient activé le complot de la transformation des terroristes en hommes armés non étatiques (HANE) et en perspectives des négociations.

    Ils clament partout dans une mauvaise foi et une perfidie intellectuelle sans borne que l’insécurité s’amplifie, entourant d’un mur de silence la reconquête du territoire en cours dans le cadre d’un plan d’action élaboré par la plus haute hiérarchie militaire qui a reçu carte blanche de l’équipe gouvernementale.

    Pour ces "sachants" (terme cher à NAB), toute décision courageuse au risque de "froisser" leur mère nourricière la France, ils apposent un prédicat : le populisme.

    Ils demandent au chef de l’Etat, dans la perspective de le pousser à la faute, de dénoncer publiquement des actes dont le auteurs sont pénalement responsables au risque de marcher sur les plates-bandes de la justice et de la présomption d’innocence subséquente.

    Eux impunément, ils peuvent parler de "soutiens musulmans" du pouvoir en place et échapper à toute poursuite parce qu’ils chantent en chœur avec plus de panique et de mauvaise foi chaque jour.

    Rappelons-nous la couche minuscule de notre société qui a liquidé la révolution du 04-août : ceux qui ne lui ont pas pardonné le crime politique d’avoir mis l’intérêt supérieur au-dessus de l’intérêt d’une bourgeoisie comprador.

    Qui vient de menacer de mort le président de l’ASCE et son personnel dans le silence assourdissant des mêmes qui font la morale aux "Sinon " et leurs affidés en appelant au meurtre d’un "important journaliste" ?

    L’intellectuel est le mal de l’Afrique.

    La fracture actuelle, c’est entre ceux qui se croient menacés dans leur cordon ombilical avec les Forts et le peuple combattant du Burkina Faso.

    Ils ne peuvent envisager le moindre sacrifice, ne serait-ce conjoncturel, dans la lutte décisive que nous devons mener, débout comme un seul homme, contre les forces du mal.

    Tant que le terrorisme existait dans nos campagnes dans ces effets les plus tragiques et diaboliques, en ville la bourgeoisie dormait. Mais aujourd’hui qu’il lui est demandé de faire un effort de guerre et de patriotisme, elle crie au populisme et au communautarisme politique et religieux.

    L’intellectuel est le mal de l’Afrique.

    Il préfère être le laquais, le "nègre" de la Françafrique qu’un digne burkimbila...digne et libre de se choisir le destin qu’il veut.

  • Le 11 février 2023 à 12:30, par Waguess En réponse à : Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : Mohamed Sinon condamné à 24 mois et à la somme de 500 000 FCFA, le tout avec sursis

    En attendant, et jusqu’a ce matin meme, il y en a qui continuent d’insulter et de menacer, sur leurs Pages, à travers des "directs", des "audios", etc, tous ceux "qui sont contre le capitienne" !

  • Le 12 février 2023 à 09:56, par Bigbale En réponse à : Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : Mohamed Sinon condamné à 24 mois et à la somme de 500 000 FCFA, le tout avec sursis

    Dans tout ça, je crains que la haine que certains propagent sans raison n’impacte négativement la vie de pauvres et humbles citoyens, vivant de leur travail et dans la paix depuis des générations ! Oui, des intellectuels malhonnêtes sont entrain de jeter en pâture des groupes ethniques et socio-professionnels pour leurs calculs politiques. Dieu saura rendre justice un jour !

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique