LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “« L’erreur n’annule pas la valeur de l’effort accompli. » Proverbe africain” 

Lefaso TV présente Les « A-côtés du SIAO » : Les « secrets de femmes » pour séduire les hommes sont en vente

Publié le vendredi 3 février 2023 à 22h30min

PARTAGER :                          
Lefaso TV présente Les « A-côtés du SIAO » :  Les « secrets de femmes » pour séduire les hommes sont en vente

Pour ce numéro, LefasoTV est allé à la rencontre des artisans qui s’emploient à la fabrication des bijoux de séduction communément appelé "baya" ainsi que l’encens communément appelé "Wousna". Même si certains se plaignent de la morosité du marché, d’autres disent espérer que les jours à venir soient beaucoup plus reluisants.

Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 4 février 2023 à 11:00, par kwiliga En réponse à : Lefaso TV présente Les « A-côtés du SIAO » : Les « secrets de femmes » pour séduire les hommes sont en vente

    "Même si certains se plaignent de la morosité du marché, d’autres disent espérer que les jours à venir soient beaucoup plus reluisants."
    Alors que, si certains se plaignent de déplorer de nombreux décès par mort violente et le déplacement forcé et précipité de leur famille, dans le plus grand dénuement, d’autres disent espérer des jours meilleurs, se nourrissant de patriotisme et de souveraineté retrouvée.
    Au fait, les perles des bayas, c’est quel artisan du Faso qui les fabrique ?
    Hier, un commerçant interviewé par Lefaso.net, révélait ceci : "Avant, lors du SIAO, on rencontrait beaucoup d’étrangers. Mais cette année, ils ne sont pas venus nombreux" , ce que je commentais d’un ironique : Pourquoi l’immense communauté française ne se presse-t-elle pas pour dépenser son argent au SIAO ? Pour le moins curieux ?
    Mais bon, ne désespérons pas, le fait d’avoir viré le Togo et mis le Mali à sa place comme invité d’honneur, devrait nous faire profiter de l’immense opportunité économique dont jouit ce pays en ce moment.

  • Le 5 février 2023 à 11:03, par Bigbale En réponse à : Lefaso TV présente Les « A-côtés du SIAO » : Les « secrets de femmes » pour séduire les hommes sont en vente

    @ Kwilga, vous dites ceci : "Pourquoi l’immense communauté française ne se presse-t-elle pas pour dépenser son argent au SIAO ?" ! Personnellement je ne savais pas qu’il y avait une immense communauté française au Burkina ! Dois-je conclure que la troupe française installée à Kamboinse etait plutôt là pour protéger cette immense communauté et ses biens et pas pour aider le Burkina dans sa lutte contre le terrorisme ? Parlant de cette communauté française, vous dites qu’elle ne presse pas pour depenser son argent ! Vous êtes certainement dans sur une autre planète !! Pensez-vous que le President Thomas Sankara en créant le SIAO comptait sur l’argent d’une communauté quelconque fusse-t-elle française ? Certainement non et non ! Blaise Compaore l’a fait assassiné avant la tenue de la première édition du SIAO mais Dieu merci, son idée a survécu et ce sont ses assassins qui ont le plus profité de son imagination ! Les faits sont têtus et vous le savez bien que le marché du SIAO n’est pas un marché pour la communauté française ! Quittez vos nuages mon cher Kwilga et revenez sur terre car l’économie a ses règles et n’a que faire de vos analyes bancales, myopes et uni-jambistes ! Le SIAO ne s’emportera pas forcément mal parce qu’aucun français n’est venu visuter un stand ! Vous êtes vraiment dépassés par les événements !

  • Le 8 février 2023 à 08:51, par kwiliga En réponse à : Lefaso TV présente Les « A-côtés du SIAO » : Les « secrets de femmes » pour séduire les hommes sont en vente

    Bonjour Bigbale,
    Ham bon ? Il semble que vous vous nourrissiez de souveraineté et vous abreuvez de panafricanisme (et peut-être de per diem et autres primes).
    Nos artisans, quant à eux, cherchent à nourrir leurs familles en écoulant leurs productions.
    Savez vous, par exemple, ce que deviennent les nombreux bronziers qui prospéraient et faisaient l’honneur de Koudougou ?
    Et non, vous ne savez rien, comme la plupart des foutus idéologues qui pullulent sur ce forum.
    Sinon, pour info, la population française avoisinait les 3.500 personnes en 2021, dont près de 3.000, pour la seule ville de Ouaga. La perte de leur considérable pouvoir d’achat est une catastrophe, notamment pour les "vrais" artisans burkinabè.

    • Le 8 février 2023 à 15:01, par Gwandba En réponse à : Lefaso TV présente Les « A-côtés du SIAO » : Les « secrets de femmes » pour séduire les hommes sont en vente

      kwiliga

      Ce que vous semblez oublier c’est que les paroles s’en volent mais les écrits restent. Je ne sais pas si vous avez des enfants ?(je vous le souhaite). Imaginez un instant qu’un d’eux tombe un jour sur vos léchages et danse du ventre juste pour paraitre et avoir des villes et vieux correhpondant de l’autre côté, où les cours d’eaux sont boueuses et pleines de méduses.
      Que va-t-il pensé de vous ???

      Dans une famille de plusieurs personnes, s’il y a une seule qui ne veut pas l’union de tous et fait tout pour plaire à ceux qui n’ont pas intérêts à cette union, c’est non seulement lâche c’est très petit.

      D’autant que ce type d’énergumène finissent toujours comme on sait. Voyez Blaise Compaoré.

      Le Panafricanisme est irréversible. Comme les écrits restent, que la technologie permet de remonter à qui que ce soit si besoin.... Vous ne pourrez pas vous cachez. D’autant que ceux que vous passez le temps de laper prendrons comme d’habitude, leurs jambes aux coups en vous laissant seul face à vous même.

      A force de vouloir tenir le fouet à la place de l’esclavagiste et fouetter les vôtres, vous montrez aux yeux de tous qui vous êtes clairement. Ce n’est parce qu’il y a 3500 français au Burkina qu’il contribuent forcement au pouvoir d’achat du pays.

      ca se voit comme le nez d’une méduse alcoolique que vous êtes rester longtemps sur votre chaise du bar stade de France à rêver de Marseille ou de Montpelier.

      Ces personnes achètent rarement dans des magasins burkinabé. Pour ces immigrés vivant dans plusieurs de pays africaines que je connais mieux que vous de toute manière, vivent entre eux. Pour ceux qui sont à Lomé, les courses se font dans un quartier gardé par des forces de l’ordre togolaises, sortent dans boîtes appartenant à des compatriotes. Ils vivent entre eux sans côtoyer les locaux. Pareil pour certains au Burkina.

      Donc, ayez un de dignité parce votre attitude devient gênant car, votre froc est plus baissé.

  • Le 8 février 2023 à 10:02, par L’artiste En réponse à : Lefaso TV présente Les « A-côtés du SIAO » : Les « secrets de femmes » pour séduire les hommes sont en vente

    Voilà vraiment quelqu’un qui continue de rêver ! @ Kwiliga, vous nous faites rire ! C’est pour les achats de 3500 français que le SIAO a été créé ? Est-ce pour les bronziers de Koudougou que le SIAO existe ? C’est vraiment lamentable et je comprends pourquoi Macron fait de la résistance pour évacuer ses troupes de Ouaga et pour remplacer un ambassadeur rejeté. Pourtant les amis Ukrainiens de la France seraient bien soulagés de voir 400 combattants français à leurs côtés pour écraser la Russie et Wagner, leur bête noire !@ Kwilga, avec ou sans les français, il y aura toujours un marché du SIAO !! Dormez tranquille !

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina/Culture : Armande Lamien, l’une des rares femmes DJ
SNC/Bobo 2024 : Un bilan à chaud de la 21e édition