Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Burkina : Le ministère de la Santé et l’USAID lancent Data.FI, un nouveau projet pour améliorer la réponse face au covid-19

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 23 janvier 2023 à 16h06min
Burkina : Le ministère de la Santé et l’USAID lancent Data.FI, un nouveau projet pour améliorer la réponse face au covid-19

La secrétaire générale du ministère de la Santé et de l’hygiène publique, Dr Estelle Dabiré/Dembélé a présidé ce lundi 23 janvier 2023 à Loumbila, l’ouverture de l’atelier d’analyse de la situation des outils de gestion des données covid-19 : collecte, allocation, utilisation. Un atelier qui a aussi servi de cadre pour le lancement officiel du projet « Data For Implementation Burkina Faso (Data.FI) ». Un projet financé par le Plan d’urgence du président des États-Unis pour la lutte contre le sida (PEPFAR) et l’USAID.

Le projet "Data For Implementation (Data. FI) est mis en œuvre dans 21 pays dans le monde. C’est un projet qui a pour objectif, le renforcement du système d’information sanitaire, l’amélioration de la qualité des données, l’aide à la décision à partir de données probantes, et l’appui à la valorisation des données dans le domaine de la covid-19 et du VIH. Comme l’a souligné Dany Malaba, qui a représenté la directrice de l’équipe santé de l’USAID à l’atelier, « la problématique des données demeure une question capitale si nous voulons réussir notre planification future et si nous voulons réussir la prise de décision efficace et efficiente. »

Les participants devront quatre jours durant, passer en revue les outils de gestion du covid-19

Au Burkina Faso, le projet Data.FI sera mis en œuvre de juillet 2022 à juillet 2023. Il vise à soutenir l’intensification de l’utilisation des données dans le but d’améliorer la performance du système d’information en santé. L’amélioration de cette performance repose sur la collecte, l’analyse des données ainsi que la prise de décisions basées sur des évidences pour accélérer la réponse face au covid-19.

A en croire la secrétaire générale du ministère de la Santé et de l’hygiène publique, Dr Estelle Dabiré/Dembélé, l’atelier qui s’est ouvert ce 23 janvier 2023 permettra au département de la santé, d’avoir une vue d’ensemble des d’outils de gestion des données covid-19 et d’aide à la décision au niveau national. « Depuis le début de la pandémie, nous avons dû mettre en place des outils pour collecter l’information, pour l’analyser et prendre des décisions. Ces outils se sont multipliés du fait que beaucoup d’acteurs sont intéressés par la gestion du covid-19. La pandémie n’est pas encore terminée et avec les partenaires, nous continuons de collecter les informations, de les analyser et de chercher des solutions pour toujours la contrôler et éviter que des pandémies de ce type ne soient des freins au développement du Burkina. Il y a eu beaucoup d’outils de gestion pour contrôler la covid-19. Le projet Data.FI voudrait nous appuyer en tant que partenaire technique pour faire le point de ces outils. On va d’abord faire une revue de tous les outils qui existent et voir comment on peut harmoniser et qu’on puisse les aligner pour une meilleure utilisation et une meilleure prise de décision », a expliqué la secrétaire générale.

Photo de famille

L’atelier permettra ainsi, selon Dr Dabiré, de décliner les prochaines actions pour relever les challenges de gestion et d’utilisation des données de covid-19 d’une part, et d’autre part de renforcer le système de santé de manière intégrée à travers l’amélioration du système de gestion de la covid-19.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Quatre nouveaux officiers des forces armées nationales nommés à des postes de responsabilité
Burkina Faso : Une conférence publique pour discuter des enjeux et défis de l’enregistrement des décès
Amicale des femmes de la Sitarail : Une journée pour faire découvrir le métier de cheminot aux enfants des travailleurs
Administration du travail : Le Burkina accueille la 44e session du Centre régional africain d’administration du travail
High-tech : Abstergo Store à la conquête du marché burkinabè
Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de produits médicaux prohibés découvert au quartier Larlé
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de cancer du col de l’utérus avec près de 839 cas de décès liés à cette maladie », Pr Aboubacar Bambara.
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts se penchent sur un plan d’action
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara seront inhumés au Mémorial Thomas Sankara courant février 2023
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par des FDS, selon le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au ministère de la Justice
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une transition de trop », prévient une OSC
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés