LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Université Joseph Ki-Zerbo : Plus de trente thèses de doctorats soutenues et 120 articles scientifiques publiés grâce au projet BUF 01

Lefaso.net

Publié le mardi 27 décembre 2022 à 15h00min

PARTAGER :                          
Université Joseph Ki-Zerbo : Plus de trente thèses de doctorats soutenues et 120 articles scientifiques publiés grâce au projet BUF 01

L’unité de formation et de recherche en sciences exactes et appliquées organise chaque année un atelier d’échanges scientifiques au profit de ses enseignants-chercheurs et doctorants. Les travaux de l’édition 2022 ont débuté ce mardi 27 décembre 2022 au sein de l’université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou.

Depuis dix ans, l’UFR/SEA organise un atelier d’échanges scientifiques dans le domaine de la physique. Ces ateliers d’échanges scientifiques s’inscrivent dans le cadre de l’exécution du projet physique BUF 01. Ce projet est soutenu par International science program (ISP). Organisé de façon discontinue depuis dix ans, cet atelier d’échanges scientifiques contribue énormément à l’animation scientifique de l’UFR/SEA dans le domaine de la physique, selon le Pr Zacharie Koalaga, parrain de la présente édition et représenté à la cérémonie d’ouverture par le Pr Issa Zerbo.

Pour lui, l’importance de ce projet dans l’environnement socio-économique du pays est incontestable. « En effet, certaines activités qu’exige notre discipline sont hors de portée des budgets de nos laboratoires, de nos universités et institutions de recherche. Une situation qui plombe l’élan du pays vers la production des savoirs et savoir-faire en sciences dont il a indéniablement besoin pour la construction de son avenir en particulier dans ce contexte actuel de défis sécuritaires. Mais grâce au soutien du projet, de nombreuses réalisations ont pu être menées malgré les difficultés », explique le Pr Zacharie Koalaga par la voix du Pr Issa Zerbo.

Pr Issa Zerbo, représentant le parrain

Tout en remerciant ISP pour son appui continu, le parrain s’est réjoui des acquis apportés par le projet qui a permis selon lui, de bâtir des nouvelles générations de compétences scientifiques au bénéfice des universités et du pays.

Grâce au projet, plus de trente thèses de doctorants ont pu être soutenues et plus de 120 articles scientifiques publiés, etc. Selon Dr Bruno Korgo, coordonnateur du projet, cette initiative a également favorisé l’acquisition d’équipements scientifiques, la construction de prototypes, la réalisation des voyages de collaboration, etc. « En termes d’équipements scientifiques, des équipements lourds qui permettent de bâtir des prototypes et de faire la recherche de façon plus aisée à l’aide de chiffres et de données, nous avons acquis pour plus de 200 millions de FCFA grâce à ce projet », se réjouit-il.

Dr Bruno Korgo, coordonnateur du projet BUF 01

Pour lui, la mission principale du bailleur de fonds ISP, est de bâtir dans les pays en voie de développement des compétences solides dans les sciences fondamentales à savoir les mathématiques, la physique et la chimie. Au Burkina Faso, le projet s’inscrit dans le volet physique et vise à mener des actions qui puissent accompagner la formation et la recherche dans le domaine de la physique. « Cela passe par la formation de pointe de niveau doctoral, par la recherche pointue, par les moyens de recherche accordés aux enseignants, des soutiens pour des voyages de collaboration avec d’autres universités, etc. », soutient-t-il.

Dr Francis Bassono, directeur de l’UFR/SEA

Le directeur de l’UFR/SEA, le Dr Francis Bassono a tenu à remercier les acteurs du projet qui selon lui, est aujourd’hui un bon exemple qui fait la fierté de son département. Pour Dr Francis Bassono, ces échanges scientifiques renforcent la cohésion entre chercheurs et étudiants ainsi que la formation de la relève.
En rappel, le projet se renouvelle sur des phases de trois ans et depuis 2013, trois phases de trois ans ont été exécutées et la quatrième phase est en cours d’exécution.

Photo de famille des participants

Mamadou ZONGO
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Royaume Gulma : D’où viennent les Moyenga ?
Access International Studies devient Access International Group