LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Burkina Faso : Le système national de passation de marchés publics jugé performant et conforme aux standards internationaux, selon la méthodologie MAPS2

Lefaso.net

Publié le vendredi 23 décembre 2022 à 13h30min

PARTAGER :                          
Burkina Faso : Le système national de passation de marchés publics jugé performant et conforme aux standards internationaux, selon la méthodologie MAPS2

Ce 23 décembre 2022, se tient à Ouagadougou l’atelier national de dissémination des résultats du rapport d’évaluation du système national de passation des marchés publics selon la méthodologie MAPS 2. Une évaluation qui est arrivée à la conclusion que le système de passation de marchés publics burkinabè est performant et conforme aux standards internationaux, avec des aspects à améliorer. L’évaluation a été réalisée avec l’appui technique et financier de la Banque mondiale, la Banque africaine de développement et le bureau de la coopération suisse.

Débutés en 2018, les travaux d’évaluation du système national de passation des marchés publics selon la méthodologie MAPS 2, se sont achevés en juin 2022 avec la certification du rapport. A ce jour, le Burkina Faso est le seul pays africain à recevoir la certification de son rapport d’évaluation MAPS 2 parmi les pays qui se sont soumis à cet exercice.

Il faut noter que la méthodologie MAPS2, est un outil universel qui vise à promouvoir et accélérer la mise en place de systèmes de passation des marchés publics modernes, efficaces, durables et plus inclusifs. La MAPS2 met l’accent sur des principes liés au rapport qualité/prix, à la transparence, à l’équité et à la bonne gouvernance.

vue des participants

A en croire le ministre de l’économie, des finances et de la prospective, Aboubacar Nacanabo, cette évaluation permet aux acteurs liés à la chaîne d’exécution et contrôle des marchés publics, d’avoir une idée du niveau de performance des marchés et qu’est qui peut être fait pour l’améliorer. « C’est une photographie de la situation qui nous permet de voir les points à améliorer dans le système des marchés publics », explique-t-il.

L’évaluation a révélé que le système burkinabè de passation des marchés publics, mis à part quelques insuffisances, est performant et conforme aux standards internationaux. Des aspects tels la modernisation des outils, la régularité des audits, la mise en place d’une véritable stratégie de formation, le financement adéquat de l’ARCOP et le renforcement de la transparence à travers l’amélioration de l’information du public, restent tout de même à améliorer.

Aboubacar Nacanabo, ministre de l’économie, des finances et de la prospective

Le ministre de l’économie a insisté sur la nécessité de mettre un accent particulier sur l’amélioration de la qualité du système d’information, pour plus de transparence, d’efficacité et de célérité dans le processus. « A ce titre, le projet de dématérialisation des marchés publics en cours devra à terme crédibiliser davantage notre système d’information à travers la génération de données fiables et garantir une plus grande confiance entre les acteurs du processus », a-t-il laissé entendre.

Armelle Ouédraogo/Yaméogo
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique