LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Burkina : Le LCL Emmanuel Zoungrana bénéficie d’une liberté provisoire

LEFASO.NET

Publié le jeudi 15 décembre 2022 à 21h10min

PARTAGER :                          
Burkina : Le LCL Emmanuel Zoungrana bénéficie d’une liberté provisoire

Le LCL Emmanuel Zoungrana a obtenu une liberté provisoire. Elle lui a été accordée par la Chambre de contrôle du tribunal militaire, ce 15 décembre 2022. L’information a été confirmée par son avocat, Me Paul Kéré joint au téléphone.

L’ex Chef de corps du 12e Régiment d’infanterie commando (RIC), basé à Ouahigouya, avait été arrêté le 10 janvier 2022, dans le cadre d’un « présumé »" projet de déstabilisation des institutions de l’État.

Lefaso.net

PARTAGER :                              

Messages

  • Quel pays quand même ! Comment emprisonner quelqu’un pendant un an pour soupçon de tentative de putsch au pays de putchs ?
    On n’applaudie que les putschistes non ? Laissez le monsieur tranquille maintenant, peut-être que c’est le futur Sankara ?

    • Bonjour A qui la faute ?
      Et si l’on arrêtait un peu de voir des "futurs Sankara" partout, est-ce que ça ne pourrait pas nous aider à avancer en prenant en compte les réalités de notre monde.

  • D’abord la Liberte Provisoire c’est quoi ? Elle est accordee par le Juge d’instruction apres bien sur l’avis favorable du Procureur, mais le prevenu reste a disposition de la Justice pour la suite de la procedure Judiciaire des que la Justice aura besoin de lui. Toutefois, c’est une bonne nouvelle car l’interesse lui meme etant dispose a respecter les conditions de la Justice et meme serait pret a aller au Front de guerre et combattre le Terrorisme et le grand Banditisme desastreux. Ensuite trop d’informations contradictoires et invraisemblables ont circulees sur cet Officier Patriote et Disponible selon des collaborateurs de Terrains des combats. Courage et Determination a cet Officier pour la suite de cette affaire non elucidee ; c’est Dieu Sublime qui est FORT. Salut

  • Sans préjudice sur la véracité ou non des actes reprochés, c’est une bouffée d’oxygène pour l’ambiance globale du pays. La suite se fera plus sereinement.

  • Bonne nouvelle qui j’espère va contribuer à la lutte contre le terrorisme. À lui d’apporter sa pierre pour la Paix au Burkina Faso ! Dieu apaise les cœurs !

  • Le problème est qu’entre temps d’autres chargee ont été retenues contre lui : détournement et enrichissement illicites.et aussi blanchiment d’argent.
    Ce qui est aberrant c’est l’activisme clanique qu’on a vu en fin septembre pour demander sa libération... avec des arrières pensées malsaines

  • Voilà des cas judiciaires qui détériore l’image d’un pays /Qu’est-ce qu’il fait de mal ce vaillant homme pour mériter une telle humiliation ?NOUS ESPÉRONS TOUS LE VOIR INTÈGRÉ DANS L’ARMÉE ET À SON POSTE POUR DIRIGER LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME /il y’a MR AUGUSTES DENISE BARRY QU’IL FAUDRAIT RÉHABILITER ET INTÉGRER DANS L’ARMÉE ET À SON POSTE /

  • DES OFFICIERS SUPERIEURS POURIS COMME ÇA.
    SEULEMENT INTERESSE PAR L ARGENT.
    LIBERTÉ PROVISOIRE OU PAS C EST QU IL VA APPORTER COMME CONTRIBUTION DANS SITUATION D INSECURITÉ QUI NOUS INTERESSE MAIS C EST SUR QU IL N APPORTERA RIEN.
    SERA OUAGA COMME EUX TOUS.
    DOMMAGE POUR LE BURKINA

  • Après quand on dit que la justice est incompétente, manipulée, au service du prince du moment, on crie. Peut-on emprisonner quelqu’un pendant un an pour venir ensuite lui accorder une liberté provisoire ? Le problème majeur de ce pays la justice qui est la cause de tous nos malheurs y compris de ce terrorisme qui nous tient la gorge en ce moment.

  • Quand je dis que le pouvoir moribond et mouta a éte le pire regime que le pays n a connu j ai raison.On arrete quelqu un et on n est pas capable d apporter les preuves.Auguste denise barry, safiatou lopes... sont des exemples palpables.

  • Nous voulons la paix pour notre pays, et si la libération de cet homme de valeur viendra consolider cette quête, il n’y a rien de tel. Vivement que le Capitaine d’hommes comme lui pour la reconquête rapide de notre chère patrie. Nous avons des hommes de valeur et ma prière est que Dieu ouvre les yeux du Capitaine sur ces hommes pour les mettre à la place qu’il faut. Que Dieu visite et bénisse le Burkina Faso !

  • Nous voulons la paix pour notre pays, et si la libération de cet homme de valeur viendra consolider cette quête, il n’y a rien de tel. Vivement que le Capitaine d’hommes comme lui pour la reconquête rapide de notre chère patrie. Nous avons des hommes de valeur et ma prière est que Dieu ouvre les yeux du Capitaine sur ces hommes pour les mettre à la place qu’il faut. Que Dieu visite et bénisse le Burkina Faso !

  • Il « avait été arrêté le 10 janvier 2022, dans le cadre d’un « présumé »" projet de déstabilisation des institutions de l’État » Et s’il avait vraiment essayé et réussi, qui l’aurait arrêté ? Le ridicule au Faso. condamne les apparences sans vérification. Et les vrais actes visibles sont applaudis. EMMANUEL inspirait seulement peur et méfiance aux autres militaires du pouvoir sans autonomie. Et il fallait le retenir longtemps pour bien respirer au lit. Si j’étais EMMAMUEL je programmerais un vrai coup d’état avec garantie de succès.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique