Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Technologie : DMS, le logiciel qui booste les performances des pharmacies

Accueil > Actualités > Multimédia • Lefaso.net • lundi 14 novembre 2022 à 15h30min
Technologie : DMS, le logiciel qui booste les performances des pharmacies

Drugstore Management System (DMS) est un outil moderne de gestion des pharmacies. Condensé de technologie, il permet aux officines de mieux s’organiser pour satisfaire le client. C’est un logiciel créé en 2011 par CROMMIX. Avec plusieurs utilisateurs au Burkina et dans la sous-région, DMS révolutionne le secteur de la pharmacie.

Prendre en charge le client, faciliter le paiement, contrôler les sorties à la caisse à l’aide de codes-barres, gérer les bons, les crédits et avoirs sont, entre autres, les compétences de DMS. Le système a été développé pour cadrer le plus possible avec le besoin des pharmacies. Pour cela, il utilise des outils à la pointe de la technologie pour produire des solutions robustes, stables et fiables. Il est établi sur un réseau bien construit.

DMS est multi caisses et multi magasins. « Lorsqu’il y a une longue file sur une caisse, le logiciel renvoie ces personnes vers la caisse la moins chargée. Ensuite, il y a tout un processus de transfert de stock du magasin vers les points de vente », a expliqué l’entreprise CROMMIX. Afin de permettre au client de communiquer avec la pharmacie, la fonction SMS a été intégrée au logiciel. DMS permet également le paiement mobile afin d’éviter les problèmes de monnaie à la caisse. De plus, le système est indépendant de la connexion internet mais fonctionne juste avec le réseau mobile.

Le coût du logiciel varie en fonction de l’option choisie par l’officine. Selon CROMMIX, le logiciel est très facile d’utilisation. « Pour la vente il faut approximativement une demi-journée de formation pour l’utiliser. Cependant, pour la gestion de stocks, il faut un peu plus de temps pour comprendre le fonctionnement », a indiqué l’entreprise.
Présent sur toute l’étendue du territoire burkinabè mais aussi à l’international comme au Togo et au Niger, DMS collabore avec des partenaires locaux. Il intègre tous les besoins locaux afin que la solution cadre le plus avec les attentes de la clientèle. Plusieurs versions du logiciel existent et elle évolue au fil du temps.

Les utilisateurs apportent des remarques par rapport au fonctionnement et à leurs besoins. Les concepteurs ont mis en place des forums en ligne et en présentiel où ils échangent avec les pharmaciens pour analyser et mettre en place des feuilles de route pour le futur.

L’adaptation évolutive de DMS est un point de satisfaction pour les officines. La pharmacie Bao-wendsom à Ouagadougou l’utilise depuis sa création en 2012. Selon le Dr Henri Ouédraogo, le logiciel s’adapte aisément à leurs besoins. « J’avais déjà utilisé d’autres logiciels de gestion lors de mes stages officinaux. Mais le système DMS permet une meilleure gestion », a-t-il indiqué.

Cet outil permet au personnel de la pharmacie Bao-wendsom d’être moins angoissé par la gestion quotidienne et d’être plus efficace face à sa clientèle. De façon générale, il affirme que c’est un logiciel facile à utiliser car ses stagiaires s’en servent en une semaine de formation. « C’est très intuitif. Pour avoir utilisé ce logiciel pendant 9 ans je pense que c’est le meilleur logiciel pour officines sur le marché burkinabè et que je peux conseiller aux pharmacies les yeux fermés », a-t¬-il ajouté.

Un logiciel adapté à toutes les officines

Depuis sa création, le logiciel DMS a été adopté par de nombreuses pharmacies dans les quatre coins du Burkina. En dehors de la capitale, l’outil est utilisé et apprécié par certaines officines dans les provinces. Le Dr Franck Lougué de la pharmacie Dalwo, à Boromo, utilise le logiciel depuis 9 ans. Il se réjouit de l’amélioration permanente des fonctionnalités de DMS. Selon ses dires, ce perfectionnement est possible grâce au sens d’écoute des concepteurs. « L’amélioration qui nous est particulièrement utile c’est la possibilité de commander par extranet. Cette fonctionnalité nous permet de commander directement chez le grossiste et à la commande nous ne sommes pas obligés de saisir la facture. C’est un point très important pour nous et nous gagnons en temps », souligne le pharmacien. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Farida Thiombiano

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Abdoulazize Bamogo est nommé président du Conseil supérieur de la communication (CSC)
Liberté de presse au Burkina : Le gouvernement condamne « les violents propos » contre des journalistes
Burkina Faso : Reporters sans Frontières dénonce la suspension de RFI
Publicitaires associés : Une action de salubrité pour marquer le 15e anniversaire de l’association
Suspension de RFI au Burkina : Le groupe France Média monde prend acte et explorera les voies pour son rétablissement
Rentrée télévisuelle d’Impact TV : Une cérémonie pour célébrer les partenaires
Secteur de la publicité : Publicitaires Associés en ordre de bataille contre les agences de communication illégales
Célébration des 15 ans des publicitaires associés au Burkina : Les acteurs se penchent sur les métiers et textes régissant la publicité
Médias : Impact TV annonce une campagne d’aide aux déplacés internes
Réseaux sociaux : La responsabilité pénale du fait des émojis
Journalisme sensible aux conflits : Les journalistes burkinabè s’illustrent à la 6e édition du prix Pax Sahel
Journée de la recherche en informatique au Burkina : C’est parti pour la 5e édition
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés