LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Culture au Burkina : La deuxième édition des Partages artistiques pour la jeunesse (PAJE) est lancée

Publié le mercredi 9 novembre 2022 à 16h30min

PARTAGER :                          
Culture au Burkina : La deuxième édition des Partages artistiques pour la jeunesse (PAJE) est lancée

La deuxième édition des Partages artistiques pour la jeunesse ( PAJE) a débuté ce mardi 8 novembre 2022, au sein du théâtre Soleil de Ouagadougou. Ce festival est dédié à l’enfance (à partir de deux ans) et à la jeunesse.

Il se veut être une vitrine pour promouvoir le secteur du spectacle vivant professionnel jeune public au Burkina. En outre, de démocratiser l’offre des spectacles chez le jeune public, au-delà du spectacle, la plateforme PAJE c’est également : des ateliers de formation, des rencontres professionnelles, des lectures de textes pour le jeune public et une tournée dans les établissements scolaires.

Le théâtre Soleil est situé au quartier Cissin

Au total, il y aura 5 spectacles d’ici et d’ailleurs à savoir : « Le plus grand cuisinier » (Compagnie Archi/Burkina), « Souris Valentine » (Théâtre de Papyrus/Belgique), « Le réveil de Boom-boom » (Poda Brice/Burkina), « Garibou l’ange gardien » (Théâtre Soleil/Burkina), « Mea Culpa » (Compagnie Archi/Burkina). Il s’agit de deux spectacles de clown, deux de théâtre et un de cirque.

Thierry Oueda s’est dit fier de savoir que l’essentiel des spectacles viennent du Burkina

Pour donner de l’espoir

Si au départ, des compagnies avaient prévues de venir à Ouagadougou, elles ont finalement désisté à cause de la situation nationale. Cela n’a pas empêché le comité d’organisation de tenir cette deuxième édition. « Pour nous, il y a urgence de donner de l’espoir. Nous devons faire du théâtre urgemment pour les enfants. Nous sommes très heureux de tenir cette édition dans un contexte aussi difficile parce que nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes. On devait accueillir 5 spectacles de l’étranger, mais on aura que ceux du Burkina Faso pour cette édition. Cela montre que si nous comptons sur notre jeunesse, nous serons capables de relever des défis. La plupart des spectacles que nous accueillons sont des spectacles créés par des jeunes artistes burkinabè » a rapporté le directeur artistique du Théâtre Soleil, Thierry Oueda. Il faut préciser que ce festival est à l’initiative du projet « Théâtre Soleil » dont le but est de créer un lieu artistique et culturel gratuit pour les enfants et les jeunes.

Ildevert Méda a affirmé qu’il va œuvrer à réaliser des spectacles dédiés aux enfants

Pour le comédien et dramaturge Ildevert Méda, « L’idée n’est pas forcement de faire de ces enfants des artistes, mais des gens qui auront eu la chance de toucher à l’art de prêt ou de loin. Nous avons un théâtre très développé au Burkina. Mais il est beaucoup plus accessible aux adultes. Il fallait penser à une forme de théâtre dédiée au jeune public, surtout à la petite enfance qui est laissée pour compte. Ce festival vient combler cette lacune. Je pense que tous les créateurs de théâtre devraient accompagner cette initiative » a-t-il argumenté. La deuxième édition des Partages artistiques pour la jeunesse va s’achever le 12 novembre 2022.

Les enfants sont sortis nombreux (es) pour assister au lancement

Voir tout le programme ici :

SB
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Dédougou : Les masques à feuilles sont sortis