Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Secteur de l’Énergie au Burkina : Bientôt la construction d’une centrale de 50 mégawatts à Komsilga

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • mercredi 21 septembre 2022 à 21h00min
Secteur de l’Énergie au Burkina : Bientôt la construction d’une centrale de 50 mégawatts à Komsilga

Le ministre de l’Environnement, de l’Énergie, de l’Eau et de l’Assainissement, Maminata Traoré /Coulibaly, a effectué, ce mercredi 21 septembre 2022, une visite de terrain à la centrale thermique de Komsilga et à la centrale solaire de Zagtouli. Objectifs, s’assurer que lesdites centrales fonctionnent, encourager les travailleurs et rassurer les populations.

Accompagnée d’une délégation de la Société nationale d’électricité du Burkina (Sonabel), madame le ministre en charge de l’Énergie s’est d’abord rendue à la centrale de Komsilga située à la sortie sud de Ouagadougou. Accueillie par le chef de service production, Ibrahim Bamogo, la délégation a fait le tour des différents locaux de la centrale, construite entre 2008 et 2014, et qui a une capacité de production de 90 mégawatts.

La ministre en charge de l’Energie (au milieu en foulard vert) a débuté sa visite à la centrale de Komsilga

« Quand les citoyens sont contents, c’est à votre honneur »

Après avoir fait le tour des installations, Maminata Traoré /Coulibaly a salué le travail abattu par les équipes de la Sonabel et les efforts consentis pour atténuer les effets pendant la période chaude, elle les a exhortés à rester engagés pour les chantiers à venir. « Lors de l’assemblée générale des sociétés d’Etat, la Sonabel a été félicitée et nous avons vu les efforts faits durant la période de chaleur cette année. Si l’on fait un sondage, on verra que les citoyens notent beaucoup d’amélioration. Ça va également pour cette saison des pluies. Quand les citoyens sont contents, c’est à votre honneur », a déclaré la ministre avant d’exhorter les agents à toujours privilégier la communication dans la résolution des problèmes qui viendraient à surgir.

Maminata Traoré Coulibaly a encouragé le personnel et les a exhorté à rester engagés

Bientôt un accroissement de la capacité de production à Komsilga

« L’énergie ne devrait pas être un luxe. Il est vrai que c’est un bien précieux, mais elle ne doit pas être un luxe. Nous allons nous atteler à améliorer ce que nous avons déjà, mais aussi à augmenter les capacités », a déclaré Maminata Traoré /Coulibaly. Parlant donc des perspectives, il était prévu en 2020 des travaux d’extension de la centrale thermique de Komsilga pour accroître sa production de 50 mégawatts supplémentaires, pour atteindre une puissance totale de 140 mégawatts.

Les équipes sont prêtes à intervenir à tout moment en cas d’incendie

Selon le directeur général de la Sonabel, Daniel Sermé, qui était aux côtés de madame la ministre, les 50 mégawatts ont été déportés à la centrale thermique de Kossodo car le site était plus approprié. « Pour faire ce genre d’installation, il faut faire des simulations électriques et ces simulations ont indiqué que Kossodo était le plus urgent. Nous envisageons de réaliser 50 autres mégawatts à Komsilga. Les dossiers sont finalisés. Nous avons récemment lancé un appel d’offres pour recruter le consultant qui va nous accompagner dans la supervision de ces travaux. L’appel d’offres est en cours de lancement et nous allons recruter l’entreprise qui va construire la centrale », a indiqué le directeur général de la Sonabel.

Daniel Sermé, directeur général de la Sonabel a annoncé la construction prochaine d’une centrale thermique de 50 Mégawatts à Komsilga

Le « colosse » qui dort la nuit

Après la centrale de Komsilga, la ministre Maminata Traoré /Coulibaly a achevé sa visite sur le site de Zagtouli qui abrite la plus grande centrale solaire du pays. Elle a été construite grâce au financement du gouvernement burkinabè, de l’Union européenne (un don de 25 millions d’euros soit environ 16,4 milliards de francs CFA) et de l’Agence française de développement à travers un prêt de 22,5 millions d’euros. Inaugurée le 29 novembre 2017 par Emmanuel Macron et l’ex-président Roch Kaboré, cette centrale compte 129 600 panneaux solaires qui s’étendent sur une superficie de 60 hectares, l’équivalent de 84 terrains de football.

A la centrale solaire de Zagtouli, l’on ne peut stocker l’énergie

Cette centrale ne dispose pas d’outil de stockage d’énergie pour fonctionner la nuit, mais selon le directeur général de la Sonabel, le stockage pourrait être une réalité dans les années à venir. Il a par ailleurs annoncé la construction prochaine d’une centrale solaire de 42 mégawatts à la sortie nord-ouest de Ouagadougou, sur la route de Ouahigouya. Cette centrale, en croire Daniel Sermé, aura une capacité de stockage de 10 mégawatts.

Afin de prévenir tout incident, la SONABEL, foi de son premier responsable, prévoit entre autres la mise à jour des transformateurs et la commande de pièces de rechange pour la maintenance des équipements dans le but de leur permettre de fonctionner pendant les périodes critiques où la consommation connait un pic.

HFB
LeFaso.net

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 22 septembre à 07:35, par Ismo En réponse à : Secteur de l’Énergie au Burkina : Bientôt la construction d’une centrale de 50 mégawatts à Komsilga

    Pourquoi construire des centrale juste a la sortie de Ouagadougou ?
    Pourquoi ne pas la construire a au minimum 30-50km de Ouagadougou ?

    iL y’a deja des habitations jouxtant le site de la centrale de Zagtouli.
    A KOMSILGA n’est ce pa pareil ?

    Pour moi ces genre de centrale devrait etre a au Minimum 30-50KM de l’agglomeration, et au minimum a 5km d’une habitation a la ronde. Les habitations doivent etre interdites egalement a la ronde de 5km.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 09:41, par Passakziri En réponse à : Secteur de l’Énergie au Burkina : Bientôt la construction d’une centrale de 50 mégawatts à Komsilga

    Vraimen je suis désolé de dire que nos dirrigeants manquent sérieusement de vision. pourquoi persister à construire ces centrales budgetivores polluantes et budgetivores au lieu de mettre du sérieux dans les énergies renouvelables qui peuvent nous sortir de la misère énergétique ? Imaginons si seulement 1% des toits des maisons de Ouaga étaient dotés de plaques solaires connectées au réseau de la SONABEL. Pour une bonne partie de l’année, nous sérions épargnés de coupures. C’est un investissement rentable . Seulement nous devons cesser ces situations de monopoles de faits qui ne servent que ceux qui se servent des ressources de ces boîtes. Comment un pays peut se developper sans l’énergie ou avec une energie trop honeureuse ?
    Donc de grâce, au lieu de divaguer dans une reconciliation que personne ne comprend, nous y gagnerions à miser sur des états généraux et des fora orientés vers l’avenir et receuillir les contributions de tous les fils du pays. Vraiment en regardant plus de 2 millions de canditats pour quelques 6000 postes ca fait pitié et peur pour l’avenir du Pays, et sans industrialisation il sera impossible de resorber cette main d’oeuvre, et elle n’est pas resorbée, la sécurité reviendra bientôt mais nous aurons de sérieux problémes qui ont une capacité de nuisance encore plus élevée que nos problèmes actuels.

    Passakziri

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Manifestation à Ouagadougou : « Ce coup-d’État n’est pas celui du monde entier mais du Burkina Faso », signale Djibril Sawadogo (manifestant)
Projet de renforcement de la cohésion sociale et de la stabilisation du Centre-nord : Près de 5 000 personnes formées
Région du Centre-est : Des ateliers régionaux pour parfaire les stratégies nationales sur la réconciliation nationale et la cohésion sociale
Burkina/Agriculture : Les activités d’accompagnement des emboucheurs restituées aux bénéficiaires
Bobo-Dioulasso : Des centaines de manifestants demandent la démission du président Damiba
Burkina/Région du Nord : Le « Boukayamdé », une solution alternative contre l’insécurité alimentaire
Burkina : Plus de 13 milliards de FCFA de pertes dues à des incendies d’entrepôts de stockage de produits de santé
Rentrée scolaire 2022-2023 : Le ministre en charge de l’éducation offre 45 kits scolaires à son personnel
UTM (Université de Technologies et de Management) : "Sessions d’informations en ligne sur la filière génie logiciel
Campagne "STRONGER TOGETHER" : Déclaration conjointe du ministre de la Santé et du ministre de l’Education nationale
Burkina/Religion : La Maouloud aura lieu dans la nuit du samedi 8 au dimanche 09 octobre 2022
Marche à Bobo-Dioulasso : Des manifestants fouettés par un groupe de « jeunes pro-MPSR »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés