Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Semaine nationale de la culture : Christiane Marie Sanon, nouvelle secrétaire technique

Accueil > Actualités > Culture • Lefaso.net • mercredi 7 septembre 2022 à 16h30min
Semaine nationale de la culture : Christiane Marie Sanon, nouvelle secrétaire technique

Christiane Marie Sanon est la nouvelle secrétaire technique de la Semaine nationale de la culture (nouvelle dénomination de la direction générale de la SNC). Elle remplace à ce poste Bamassa Ouattara qui aura passé près de quatre années à la tête de l’institution. Elle devient ainsi la première femme à occuper ce poste depuis la création de la SNC. Elle a été installée ce mercredi 7 septembre 2022 à Bobo-Dioulasso, par la secrétaire générale de la région des Hauts-Bassins, Mariama Konaté/Gnanou.

Conseiller en gestion du patrimoine culturel, Christiane Marie Sanon/Coulibaly a été nommée secrétaire technique de la Semaine nationale de la culture (SNC) au conseil des ministres en sa séance du mercredi 31 août 2022. Ancienne directrice régionale en charge de la culture des Hauts-Bassins, Christiane Sanou a désormais les rênes de cette institution culturelle. Sa nomination intervient à moins de trois mois de la tenue de la 20e édition de la biennale qui est prévue du 26 novembre au 3 décembre 2022 à Bobo-Dioulasso.

La nouvelle secrétaire technique de la SNC, Christiane Marie Sanon

Elle a tenu à traduire sa reconnaissance aux plus hautes autorités du pays pour la confiance placée en elle en la nommant à la tête de la SNC. Rendant hommage à son prédécesseur pour avoir tracé les sillons, elle a invité les uns et les autres à accompagner son équipe, afin que la biennale réponde aux attentes des communautés socio-culturelles. « Le défi est certes énorme au regard du contexte socio-politique que le pays traverse mais pas insurmontable », a-t-elle laissé entendre. C’est pourquoi, elle sollicite toutes les compétences pour la réussite de la 20e édition de la SNC.

Tout en rassurant le personnel de sa disponibilité à œuvrer pour l’atteinte des objectifs de la structure, elle affirme que le comité d’organisation de la SNC 2022 sera bientôt installé dans le respect des procédures légales. Le directeur général sortant, Bamassa Ouattara, a adressé ses remerciements au personnel de la SNC pour son soutien durant ces quatre années passées à ce poste. A l’en croire, de nombreux défis ont été relevés qui, pour la plupart étaient déclinés dans sa lettre de mission.

Le directeur général de la SNC sortant, Bamassa Ouattara

« Durant ces quatre années, nous n’avons ménagé aucun effort pour travailler à l’atteinte de nos objectifs avec l’accompagnement de nos collaborateurs. Au bilan, nous nous réjouissons de la réalisation de certaines missions à nous confiées et certaines actions qui nous tenaient à cœur », s’est-il réjouit. Au titre des activités réalisées sous sa direction, il a noté l’organisation réussie des semaines régionales de la culture en 2019, avec le retour de la diaspora burkinabè en Côte d’Ivoire dans les compétitions. Il y a aussi la mise en valeur de la cour du siège de la SNC.

Cette cour, jadis abandonnée et fief des bandits et autres délinquants, est devenue aujourd’hui une référence dans la ville de Bobo-Dioulasso avec la mise en location des deux maquis-resto et de l’aire pavée pour les festivals et autres manifestations socio-culturelles. A l’en croire, de 2018 à aujourd’hui, cette location a rapporté au trésor public plus de 23 millions de FCFA.

Les participants à la cérémonie d’installation de la secrétaire technique de la SNC

Au niveau de la promotion des lauréats, dit-il, « nous avons pu initier et tenir, avec l’appui de certains partenaires, les week-ends des lauréats de la SNC qui se sont illustrés comme des mini SNC et ont permis, en deux actes tenus en mars et décembre 2021, à plus de 200 artistes d’avoir une tribune de promotion. Sur le projet de construction de la cité des artistes, nous avons pu obtenir, avec l’appui de la mairie de Bobo-Dioulasso, le bornage du site et les plans architecturaux ont été faits », a-t-il rappelé.

Pour ce qui est de l’organisation de la 20e édition de SNC, le directeur général sortant affirme avoir mis en œuvre les recommandations des états généraux sur la SNC tenus en octobre 2018 et qui relevaient de leurs compétences. Il souligne la réintroduction des compétitions dans les disciplines artistiques traditionnelles, l’amélioration des conditions d’hébergement des artistes durant la SNC, la dynamisation de la SNC entre deux éditions ainsi que le renforcement de la direction artistique de la SNC.

La secrétaire générale de la région des Hauts-Bassins procède à l’installation de la nouvelle secrétaire technique

Au terme de sa mission à la direction de la SNC, Bamassa Ouattara adresse ses remerciements à l’ensemble de ses collaborateurs, aux acteurs culturels du Burkina et de sa diaspora et toutes les personnes qui l’ont accompagné dans l’exercice de ses fonctions. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Saccage des instituts français : « On peut changer les choses sans faire appel à la violence », rappelle Patrick Kabré
Ciné Neerwaya : Le Fespaco lui doit sa survie
Consommation des produits locaux au Burkina : Le ministre du commerce visite le restaurant « Mam Sank »
Prix Prosper Kompaoré au Burkina : Cinq Burkinabè et un Béninois lauréats
Artisanat : L’art africain à la rencontre du public de New York
Semaine nationale de la culture (SNC 2022) : Le comité national d’organisation de la 20e édition officiellement installé
Rencontre littéraire à Ouagadougou : « La culture peut sauver une nation en crise », croit Roukiata Ouédraogo
Radio Kawral de Dori : Une compétition de slam et de culture générale pour occuper sainement les jeunes vacanciers
Semaine de la critique du cinéma de Ouagadougou (SECRICO) : 17 films analysés lors de cette 6e édition
Musique : Pour ses 30 ans de carrière, Ella Nikiema prévoit un grand concert
Musique : La 5e édition des Rencontres musicales africaines (REMA) en préparation
Marché international du cinéma et de l’audiovisuel africains 2023 : Les inscriptions sont ouvertes, elles se font entièrement en ligne
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés