LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Burkina : L’ONG Living Goods lance un projet pilote pour améliorer les soins de santé primaires

Lefaso.net

Publié le mardi 6 septembre 2022 à 18h11min

PARTAGER :                          
Burkina :  L’ONG Living Goods lance un projet pilote pour améliorer les soins de santé primaires

C’est la capitale de la région du Plateau-central, province de l’Oubritenga, Ziniaré, qui reçoit la phase pilote de ce nouveau « Projet d’approche de gestion de la performance de soins de santé primaires intégrés et numériques au Burkina Faso ». Le lancement officiel de ce projet, mis en œuvre par l’ONG Living Goods, est intervenu ce mardi 6 septembre 2022 à Ziniaré. Ladite cérémonie a été présidée par le représentant de la gouverneure de la région du Plateau-central, Amidou Soré.

Ce nouveau projet d’approche de gestion de la performance de soins de santé primaires intégrés et numériques au Burkina Faso sera mis en œuvre au cours de cette phase pilote dans les districts sanitaires de Ziniaré. En clair, il s’agira de renforcer les capacités des Agents de santé à base communautaire (ASBC) et de les rendre plus professionnels sur le terrain.

Vue des participants au lancement officiel du nouveau projet sur l’amélioration des services de soins de santé primaires au profit des populations de Ziniaré

En lançant officiellement le projet, le représentant de la gouverneure de la région du Plateau-central, Amidou Soré, a rappelé qu’il est mis en œuvre par l’ONG Living Goods, en collaboration avec le ministère de la Santé. L’occasion pour lui de préciser que les actions de l’ONG visent à fournir une assistance technique au ministère de la Santé du Burkina afin d’améliorer la performance à haut impact des services de santé communautaire. Ce qui va, dit-il, améliorer la santé des communautés.
A terme, des approches innovantes seront mises en œuvre dans le site de Ziniaré en vue d’être capitalisées pour le passage à l’échelle, a souligné M. Soré.

Amidou Soré, représentant de la gouverneure de la région du Plateau-central

Pour le directeur-pays de Living Goods, Dr Patrick Singa, ces approches consisteront à mettre en place des outils numériques qui aideront à récolter des données, à former les ASBC, à gérer leurs intrants, à fournir des données et à les faire remonter au niveau des responsables. En plus de ces actions, il sera aussi question d’accompagner les districts sanitaires dans la mise à disposition des intrants aux ASBC, de les former sur les aspects de collecte de données, de gérer leurs rémunérations et motivations, a-t-il expliqué.

Dr Patrick Singa, directeur pays de Living Goods

Et la directrice régionale en charge de la santé du Plateau central, Dr Monique Ouoba/Kaboré, d’ajouter que grâce à ce projet, les ASBC travailleront désormais de façon numérique parce qu’avant ils travaillaient manuellement. Ce qui leur permettra de gagner en temps et d’améliorer les services de santé qu’ils offrent aux populations, a-t-elle détaillé.

Dr Monique Ouoba/Kaboré, directrice régionale en charge de la santé du Plateau-central

« Pour rappel, la mise en œuvre de ce projet intervient au niveau du Burkina du fait que notre intervention, notamment en Ouganda et au Kenya, nous a permis d’avoir une expérience solide en la matière et nous avons voulu contextualiser les leçons apprises pour le bénéfice des populations », a justifié le directeur-pays de Living Goods. Tout en indiquant que l’une de ces approches consiste à tester différentes approches et à faire le plaidoyer au niveau du ministère pour leur mise en œuvre à Ziniaré.

L’ONG Living Goods intervient au Burkina Faso depuis 2020 et sa principale mission est de veiller à ce que les femmes et les enfants aient un accès aux soins de qualité grâce aux ASBC.

Yvette Zongo
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Access International Studies devient Access International Group
Royaume Gulma : D’où viennent les Moyenga ?