LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La nature rend chacun de nous capable de supporter ce qui lui arrive. ” De Marc-Aurèle

Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

Publié le mardi 19 juillet 2022 à 13h05min

PARTAGER :                          
Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

Dans son adresse à l’occasion de la commémoration de la fête nationale française (14-Juillet) de 2022, l’ambassadeur de France au Burkina Faso, Luc Hallade, s’en est pris à certains internautes qui « accusent sans preuves » son pays engagé dans la lutte contre le terrorisme dans le Sahel.

Le moment est solennel. C’est devant plusieurs autorités, dont des hommes politiques, des diplomates, des représentants d’institutions et des acteurs des organisations de la société civile, que l’ambassadeur de France au Burkina Faso, Luc Hallade, a choisi pour passer son message. « La France, comme d’autres partenaires, se tient aux côtés des autorités et des Forces de défense et de sécurité burkinabè dans cette lutte contre le terrorisme, car nous sommes attachés à la souveraineté et à la stabilité du Burkina Faso », a-t-il affirmé.

A cette même occasion, il a déploré les actes qui ne sont pas du goût de l’Hexagone. « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus à bien des égards les "idiots utiles", la caisse de résonnance de ceux et celles qui, aveuglé.e.s par une haine absurde, nous accusent, sans preuve aucune, de jouer un double jeu, de vouloir exploiter les richesses du Burkina Faso, ou pire encore d’armer les terroristes », a-t-il déclaré.

Dans son message de la fête nationale, il a tenu à clarifier les choses. « Je veux le dire clairement ce soir : ce sont ces personnes abritées derrière un écran d’ordinateur qui contribuent par leurs outrances, leur virulence, leurs vitupérations, à la déstabilisation de ce pays. », s’est-il convaincu.

L’ambassadeur Luc Hallade dit savoir que « le peuple Burkinabé et sa jeunesse ne sont plus dupes de ce qu’il est désormais convenu d’appeler le prurit numérique. Un prurit financé par quelques officines ayant grand intérêt à voir la région du Sahel demeurer dans l’instabilité ». Il s’agit, sans doute, pour le diplomate français, de personnes qui seraient engagées par d’autres puissances afin de dénigrer l’image de la France sur internet.

Malgré cette sorte de campagne de dénigrement, l’ambassadeur a rappelé l’objectif de son pays. « La France, je le répète, est ainsi résolument engagée aux côtés des autorités et des forces de défense et de sécurité, et des forces de sécurité intérieure burkinabè pour leur apporter toute l’assistance requise en toute transparence et le respect de la souveraineté du Faso. La France est également résolument engagée aux côtés du peuple burkinabè pour soutenir l’aide humanitaire aux populations, le développement des villes et des campagnes », a-t-il formulé.

Lire aussi 14-Juillet à Ouagadougou : « Que cette grande nation qu’est le Burkina surmonte les difficultés du moment », prie l’ambassadeur Luc Hallade

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 18 juillet 2022 à 18:14, par Volonsky En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Nous voulons croire à l’ambassadeur de France, mais nous voulons la vérité et surtout la sincérité . Pourquoi les drones français ne voient pas venir les terroristes qui nous attaquent et nous tuent chaque jour ?

  • Le 18 juillet 2022 à 18:27, par justice En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Dites Moi son excellence n’avez vous pas mis votre veto pour l’achat des hélicoptères pour le BURKINA Faso oui ou Non ?

    • Le 18 juillet 2022 à 21:13, par Wendpanga En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

      EXCELLENCE, EST IL VRAI QUE VOTRE PAYS A DENIÉ AU BURKINA FASO LA POSSIBILITE D’ACHEVER DES ARMES ? SI OUI IL FAUT ARRETER DE NOUS FLATTER.
      LE BURKIBA EST UN.OAYS INDEPENDANT. LA JEUNESSE BURKINABÉ EST UNE JEUNESSE CONSCIENTE QUI MELE PATIENTE REAGIRA ET VOUS SEREZ ÉTONNÉ. NOS ZONES SONT OCCUPEES, NIS POPULATIONS SONT MASSACREES, CHAQUE JIUR LE NOMBRE DE VEUVES ET D’ORPHELIBS AUGMENTE ET LA FRANCE GARDE SA TECHNOLOGIE SANS NOUS SOUTENIR. L’HYPOCRISIE L’EXPLOITATION ET LE PILLAGE ONT ASSEZ DURÉ.

      • Le 19 juillet 2022 à 10:44, par kwiliga En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

        Bonjour Wendpanga, bonjour justice,
        Comme vous posez la même question, je vais vous faire une réponse groupée.
        J’espère que vous la lirez car, en cas contraire, c’est le signe que vous préférez vous enfermer dans la désinformation, donnant ainsi raison à l’ambassadeur de France.
        Concernant les accords de vente d’arme, il est vrai que la France a un droit de regard et de "véto" concernant les achats auprès d’autres pays européens. Je ne sais par quelle manipulation, sous quelle pression notre pays a pu en arriver là, (mais je peux l’imaginer) et je trouve ça parfaitement scandaleux (à renégocier à l’occasion, le jour où nous auront un gouvernement).
        Pour ce qui est des autres pays du monde (hors Europe, donc) il n’existe aucune interdiction ni aucune restriction concernant nos achats d’armement (à ma connaissance).
        Pour appuyer mon propos, voici une copie d’un article de journal turc de 2021, qui par bonheur a été traduit dans notre langue nationale (oui, oui, c’est une provocation).

        "Le Burkina Faso se dote d’équipements et de véhicules de défense turcs pour la lutte antiterroriste
        - Le pays africain qui souhaite renforcer son armée pour mieux lutter contre les organisations terroristes, a approfondi sa coopération avec la Turquie dans le domaine de l’industrie de la défense, ces dernières années
        Göksel Yıldırım |
        17.09.2021
        Le Burkina Faso se dote d’équipements et de véhicules de défense turcs pour la lutte antiterroriste
        Ankara
        AA / Ankara
        D’après les informations obtenues par l’Agence Anadolu, les entreprises d’industrie de défense turques suscite l’intérêt des pays africains avec la qualité de leurs produits, des coûts acceptables et des services d’entretien et de réparation.
        Le Burkina Faso qui souhaite renforcer son armée pour mieux lutter contre les organisations terroristes, a approfondi sa coopération avec la Turquie dans le domaine, ces dernières années.
        Cela se reflète par les chiffres d’exportations. La valeur des exportations turques réalisées vers ce pays africain pendant les huit premiers mois de 2020, a été de 277 mille dollars, concernant l’industrie de défense et de l’aéronautique.
        Ce chiffre est passé à 6 934 000 dollars dans la même période de 2021. Il s’agit donc d’une hausse de 2 403%.
        Le Burkina Faso utilise depuis un certain temps le véhicule blindé tactique Cobra, produit par l’entreprise turque Otokar.
        Le pays a ensuite cherché à diversifié les produits turcs qu’il importe : lors de sa visite en Turquie en 2019, le Président burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré a signé l’accord de coopération d’industrie de défense.
        Dans ce cadre, l’une des principales entreprises turques du domaine, ASELSAN a réalisé des exportations vers le Burkina Faso. L’entreprise ASFAT a signé un contrat pour exporter des équipements mécaniques de déminage.
        - La délégation burkinabè a visité le salon IDEF en Turquie
        Le ministre burkinabè de la Défense, Aimé Barthélemy Simporé a participé au 15ème Salon international de l’Industrie de la défense (IDEF’21) à Istanbul, au mois d’août.
        Un contrat a été signé en marge du salon, entre les entreprises turques et les forces du G5 Sahel (formé par le Mali, la Mauritanie, le Tchad, le Burkina Faso et le Niger).
        Suivant ce contrat, la Société anonyme turque de l’Industrie mécanique et chimique livrera au G5 Sahel des fusils et des munitions.
        La Direction de l’Industrie de la défense de la Présidence de la République de Turquie et le G5 Sahel ont en outre signé une déclaration de volonté visant à renforcer la coopération dans le domaine.
        Selon les estimations, le Burkina Faso a dépensé 1,3 milliard de dollars pour la lutte antiterroriste depuis 2018.
        Les groupes affiliés à l’al-Qaïda et Daech, actifs au Mali, mènent souvent des attaques dans le nord et l’est du Burkina Faso, depuis 2015.

        *Traduit du turc par Nur Asena Ertürk"

        Sinon, quelques conseils à notre patriote population et en particulier à notre fière jeunesse, pour couper le cordon ombilical qui nous lie à la France.
        D’abord quelques principes basiques :
        L’économie est à la base de tout et notamment de toute guerre. Pour exemple, tout le monde fout la paix au Bhoutan, parce qu’il n’y a rien à gratter la bas. A l’inverse, les pays africains qui possèdent le plus de richesse (minières, énergétiques,...) sont ceux qui vivent les plus grands désordres et dont les populations connaissent le plus la misère.
        On considère la plupart du temps (et souvent à juste titre), que la présence de l’armée française sur nos sols, se justifie par la protection des intérêts économiques des entreprises françaises.
        L’erreur étant à mon sens de ne voir que le côté "pillage de nos ressources", ce qui, pour l’exemple du Faso (et contrairement au Niger) reste relativement faible, les exploitations minières n’étant pas gérées par des entreprises françaises. Bien entendu, on pourra toujours me répondre mondialisation capitalistique, intérêts communs des puissants de ce monde, ce à quoi je souscris également.
        Néanmoins, plutôt que de s’acharner à ressasser notre mécontentement contre ce pillage de richesse, acharnement qui reste théorique et ne sert qu’à affirmer notre propre impuissance, il nous faut envisager le lien économique sous un autre angle : celui du client. Or ici, tout repose sur notre propre volonté, celle du boycott. Alors évidemment, de la volonté, il en faudra beaucoup.
        Car cela signifie ne plus boire de bières ni de sucreries, ou en tous cas, en trouver d’autres, ne plus jamais s’abonner à canal, donc plus de match, ou alors sur beIN Sports, mais acheter Qatar, est-ce mieux ?
        Il nous faudra soigneusement éviter tous les produits d’importation, car ils ont transité par des ports sous gestion Bolloré, peut-être même sur leurs rails. Il nous faut changer l’organisation du tour du Faso,... et mille autres exemples que notre patriote population et notre fière jeunesse ne sont pas prêtes à vivre.
        Vous aviez cru que Sankara nous parlait seulement du Faso Dan Fani ?

  • Le 18 juillet 2022 à 18:39, par Le Duc du Yatenga Nouveau En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    " ... Ce sont ces personnes abritées derrière un écran .." qui déstabilisent le Burkina ! Donc la France via son Luc les connait et va tirer ailleurs tout en affirmant vouloir la stabilité. Dites-moi
    M. Luc, le terrorisme est un phénomène qui date de quand ? Notre pays est instable depuis quand ? Depuis quand la France est présente au Burkina ? La REVOLUTION arrive à grands pas dans notre pays et M. Luc retrouvera sa France qui a giflé son Président. Vous ne pouvez donner de leçons à personne. Le Duc n’aime pas ça !

  • Le 18 juillet 2022 à 19:31, par Sap sap En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Mr l’ambassadeur je le dis et le répète la France est le grand parrain du terrorisme dans notre sous région .

  • Le 18 juillet 2022 à 19:45, par verite no1 En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Et pourtant la france joue un double jeu dans la lutte contre le terrorrisme !!!!!!! C’est une verite indiscutable !!!!!!
    La preuve ? Franchement, respect aux journalistes ! je ne peux pas m’assoirre (mon maitre m’avait toujours frappe a cause de ce verbe) et ecouter ces genres d’inepties !!!!!!!
    Avant Barkhane, on vivait a l’aise et quand Barkhane est venu, terrorriste a gauche, terrorriste a droite etc ....
    Mr l’ambassadeur, le chiffre 49 vous dit quelque chose ?????? Vos pseudo-travailleurs de la Minusma ?????

  • Le 18 juillet 2022 à 19:51, par verite no1 En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Mr l’Ambassadeur, j’etais a Abidjan quand la Licorne attaquait le camp d’Akuedo, selon vous est-ce possible qu’une force d’interposition change les regles du jeu pendant le jeu et se transforme en force d’action pardon en force terrorristes ?????? Je ne vous fait pas confiance et c’est mon droit !!!!!!!!

  • Le 18 juillet 2022 à 19:55, par verite no1 En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Mr l’Ambassadeur, votre pays souffre d’un deficit de credibilite !!!!!!
    Dites-moi, pourquoi vous ne voulez pas qu’on ouvre une enquete sur la mort d’Idriss Deby ??????

  • Le 18 juillet 2022 à 20:00, par verite no1 En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Mr l’Ambassadeur, qui a tue Kadaffi et pourquoi ????
    Pourquoi le tueur se pavane toujours a Paris ????? Vous savez bien plus que moi que la mort de Kadaffi a propulse le terrorrisme, de ce fait votre pays est le plus grand respinsable du terrorrisme dans le Sahel !!!!!!!!

  • Le 18 juillet 2022 à 20:18, par verite no1 En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Ah ! Je comprends maintenant pourquoi le pseudo-ministre de l’admistration du territoire menacait les internautes !
    Aucun vassal local de l’imperialisme francais ne pourra freiner les internautes !!!!!!

  • Le 18 juillet 2022 à 20:20, par tapsoaba_yassiki En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Luc , tu « rêves » debout, cette génération ne peut plus être trompé par le vin de bordeau ingurgité à l’ambassade de france le soir du 14 juillet. tu dors debout, même les enfants dans le ventre de leur mère savent que la france est le parrain des terroristes au BURKINA et dans le SAHEL . mais c’est bien. Votre arrogance contribue à préparer et fertiliser la révolte dans les consciences de la jeune génération . ce qui vas vous arriver sera pire que ce que vous avez vécu en Algérie . lefaso.net , je crois savoir que dans vos principes vous ne laisserez pas passer les insultes . pourquoi luc insulte les gens «  ( "idiots utiles")  » qui ne sont pas du même avis que lui et vous laissez passer ???

    • Le 19 juillet 2022 à 11:00, par kwiliga En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

      Bonjour tapsoba_yassiki,
      Décidément, moi qui suis un lâche, je me sens de plus en plus mal à l’aise dans ce pays où pullulent les hardi héros, grand libérateurs de la patrie, farouches défenseurs de l’indépendance et de l’émancipation des peuples.
      Je me demande parfois s’il s’agit du même pays où quatre barbus en tapettes et en mobylette terrorisent des villages entiers, font fuir l’administration et les FDS, vont chercher des personnes honorables dans leur maison pour les assassiner,... c’est bien le même pays ?
      Ce peuple fier et indépendant, qui vend sa démocratie pour des feuilles de 1000f et des T-shirts, ce peuple lucide, qui applaudit les putschistes et les blogueurs manipulateurs, c’est bien le même peuple, qui intervient ici
      Alors, s’émanciper du joug de la France, oui, je suis d’accord, mais surtout, ne nous trompons pas de cible, ne nous trompons pas de combat. Faire chier Bolloré, Bouygues, Castel, Total,... est à la portée de chacun d’entre nous, mais peut-être que se priver de bière et de canal+ est plus difficile que de maudire la France sur internet.

  • Le 18 juillet 2022 à 20:56, par La victoire En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Et pourtant ! M. L’ambassadeur bientôt la France sera out de ce continent. Nous ne sommes pas des poltrons...nous sommes entrain de nous organiser. Demain nest pas loin. La jeunesse du Sahel en a marre..mais rassurer vous, nous ne voulons pas de l’indépendance en aumône, nous allons l’arracher avec vigueur et tourner définitivement cette page triste de notre histoire.

  • Le 18 juillet 2022 à 21:18, par verite no1 En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Mr l"ambassadeur, 1kg de cafe ivoirien achete a 500 FCFA produit 50 tasses de cafe en France au prix d’environ 1.5 Euro par tasse, si on multiplie par 50, on a 75 Euros !!!!!
    Du cafe achete a moins d’1 euro et revendu a 75 euros !!!!!
    Mr l’ambassadeur, c est du terrorrisme financier aussi dangereux que le vrai terrorrisme !!!!!!!

    • Le 19 juillet 2022 à 10:14, par Passakziri En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

      @ Verite no1
      C’est vrai comme remarque, mais est-ce que c’est à la France de venir transformer le café à la place des ivoiriens ? C’est de notre responsabilité de tout mettre en oeuvre pour profiter pleinement de nos ressources. Mais tournez vous pour voir si vous trouverez une seule usine digne de ce nom dans nos pays. Même bouton on ne fabrique pas , rien . Est-ce que c#est la France qui vient payer les gens pour qu’ils sortent embvrouiller les présidents et les pousser aux tripatouillages ? Est-ce que c’est la France qui remplit nos stades recto-verso et nous fait chanter "un coup k.o" lors des campagnes au lieu de nous intereser aux détails des programmes ? Est-ce que ? est-ce que ?
      je ne dis pas que les pays developpés jouent un rôle dans notre developpement, non, ils ne le font pas, ils nous "aident" avec des miettes qui ne nous permettent pas de nous developper, parce que ce sont des aides de misère, ces pays nous ferment leurs marchés tout en ayant les nôtres grandement ouverts. C’est connu depuis des decenies et les pays qui font front pour changer la donne depuis longtemps ne sont pas écoutés. Mais á force de nous fixer sur la France , sans vraiment argumenter, il est difficile qu’on nous prenne au sérieux et par conséquenbt que les choses changent véritablement.

      Passakziri

    • Le 19 juillet 2022 à 11:21, par kwiliga En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

      Re-bonjour verite no1,
      Ha, sur ce constat, je suis parfaitement d’accord avec vous.
      Je vous invite néanmoins à lire l’article "De la plantation à la tasse au comptoir, le vrai prix du café" sur le figaro économique.
      Qui explique en premier lieu, qu’il y a très peu de café ivoirien en France, qu’ensuite, le nombre d’intermédiaires, torréfacteurs, emballages, amortissement des machines, salaires des employés, impôts,... va forcément augmenter le prix.
      Pour exemple, ici, un employé de maquis touche moins de 50€/mois, en France, il a droit à un salaire entre 1800 et 2000€ (dans les endroits pour les pauvres), la couverture maladie, la couverture sociale, l’assurance chômage, les congés payés,...
      Du coup, il est difficile d’établir des comparaisons.
      Mais le problème prégnant, me semble tout de même, qu’ici, on boit du nescafé,... et ça c’est grave !

  • Le 18 juillet 2022 à 21:35, par Rahim En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Ces derniers temps on voit trop ce gars se pavaner à la télé nationale Burkinabè. Les médias ont intérêt à bouder ce mec, représentant de la France impérialiste et néo-colonialiste. Quand un terroriste touche un seul cheveu d’un citoyen français, très rapidement on retrouve ce terroriste. Mais quand toute une bande de terroristes circulent à moto pour massacrer de les populations civiles, ni les renseignements, ni les drones ou satellites français ne les voient.

  • Le 18 juillet 2022 à 22:56, par momine En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    la France soutien belle et bien l terroristes car el n,a besoin de la demande d,un pays ami pour lui venir en aide. ses amis n,ont pas besoin de sa presence sur leur sol.ils ont plutot besoin de moyers logistiques. pourquoi refuse t Elle de quitter l sol africain ?

  • Le 18 juillet 2022 à 23:15, par Mass En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Nous regrettons aussi que vous français soyez incapables de reconnaitre votre part de responsabilité dans la destabilisation du sahel qui est que vous interferez troooooooooooop dans les affaires intérieures des anciennes colonies.Regardez vers la Lybie monsieur l’ambassadeur.

  • Le 18 juillet 2022 à 23:27, par SOME En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Lefaso.net je voudrais savoir pourquoi j’ai été censuré. Pourquoi n’avez vous pas publie Mon intervention ? Qu’est ce que vous me reprochez dans ce post ? Merci
    SOME

  • Le 18 juillet 2022 à 23:36, par Dedegueba Sanon En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Certains "idiots utiles" défendent aussi la France. NZ disait que lorsque la France dit de quelqu’un qu’il est bien c’est que ce dernier défend les intérêts de la France. Et vous en tant qu’ambassadeur vous êtes dans votre rôle de défenseur de la France. Dites nous pourquoi le Général Minougou avait menacé de descendre vos appareils qui survolent sans se signaler les théâtres d’opération ? C’est juste le bon sens, et dans une certaine mesure toute l’estime accordée à la France, qui conjuguent à conclure à votre double jeu. Dire que la toute puissante France n’arrive pas à dompter des bandes de brigands qui se déplacent à motos en plein désert est difficile à avaler. Personne ne peut imaginer cette France se faire battre par ces bandes armées. En plus nous sommes témoins des longs convois qui traversent notre pays pour le sahel. C’est vraiment juste le bon sens monsieur l’ambassadeur, qui conclu à votre double jeu. Je voudrais terminer mon propos en disant que le Mali a expulsé RFI et France 24 parce qu’il y avait aussi des "iodiots utiles" au sein de ces organes de presses. Tout ça pour dire que personne n’a le monopole de la désinformation.

  • Le 19 juillet 2022 à 00:53, par MARCO MASINI En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Monsieur l’Ambassadeur, traiter tous ceux qui accusent ton pays d’idiots relève de l’idiotie pure et dure !
    Quand on demande aux internautes de ne pas insulter, il faut aussi demander aux bandits cravatés de savoir tenir leurs langues.
    Tu as commencé, il faut continuer.
    Alors, vous avez fêter votre insurrection, votre refus de vous laisser mourir pour une poignée de personnes, votre volonté d’aller de l’avant ; c’est bien. Alors, laissez nous nous dire notre ras le bol, laisser nous commander notre matériel avec qui on veut pour lutter contre le terrorisme. Si vous ne voulez pas, c’est que vous ave intérêt dans le terrorisme. De là, nous tirons nos conclusions qui ne vous plaisent pas.
    A cela, si nous regardons en arrière, il y a eu les massacres de THIAROY, des BAMILEKES, de DJIBOUTI et j’en passe, qui sont des preuves que vous n’avez jamais porté nos peuples dans vos cœurs même si nous vous avons aidé contre HITLER.
    On ne vous demande pas de nous aimer, mais seulement de nous laisser tranquilles.
    Aujourd’hui, vous montez sur notre presse en ligne pour traiter les mécontents qui disent ce qu’ils remarquent d’idiots. MERCI. MAIS CELUI QUI DIT QUI EST ! Comme l’a bien l’Illustre VLADIMIR POUTINE.
    Monsieur le représentant de france au Burkina Faso, votre langage peut diplomatique si non vulgaire est une invitation à tous les mécontents de vous dire haut et fort ce qu’ils pensent de vous votre pays dans nos quatre murs en Afrique ; et, personne ne pourra condamner personne pour ce qui vous sera dit puisque vous en tant que premier représentant de la france avez commencer.
    désormais, chacun de nous explique à ces enfants, qui est la france !
    Monsieur l’Ambassadeur, vous respectant dans votre rang, je vous invite chez MARCO MASINI qui a un message pour vous et pour tous ceux qui pensent comme vous !
    Nun, wir wissen, wo du herkommst
    Luc, réponds si tu veux.
    A titre d’info, je souhaite à qui est contre nos pays d’avoir contre son pays le Gle VLADIMIR ABOU POUTNE et ca sera une blitz comme quoi l’histoire est un recommencement quand on fait les mêmes erreurs.
    WEB MAITRE, LAISSEZ SVP
    TAPSOABA Tanga
    tangatapsoba@yahoo.fr

  • Le 19 juillet 2022 à 06:12, par Lom-Lom En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    On sait que ce Mr a été de tous les coups contre l’émancipation des pays colonisés par la France ces dernières décennies. Ce qu’il ne sait pas c’est que ceux qu’il qualifient "d’idiots utiles" sont également de faire leur travail et il sait pertinemment que le sentiment anti-francais gagne du terrain et ça lui fait mal. On sait que le blocage du convoi français à Kaya a accéléré la chute de Roch KABORE et il vous a bien rendu la gifle en refusant d’aller rencontrer votre marionnette " Blaise Comparé" et cela vous fait encore plus mal. Rappelez-vous Mr Focart le bâtisseur de la FrancAfrique et comment il est mort. Vous subirez le même de l’Histoire ! C’est juste une question de temps !

  • Le 19 juillet 2022 à 08:32, par Tengbiiga En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Quand on n’a pas RFI ou France24 ou TV5 pour s’exprimer et vulgariser son idéologie, on est obligé d’utiliser les réseaux sociaux pour s’exprimer et dire ce que l’on pense.

    Mais ma question est simple Mr l’ambassadeur : pourquoi l’Allemagne, la Grande Bretagne, l’Italie, les Pays Bas etc.. ne se mêlent pas des problèmes politiques des pays africains alors que la France est toujours là à s’immiscer dans la politique des pays africains (Exemples : Le Drian, Florence Parly, visites récentes de ministres français au Niger et en Côte d’Ivoire )

  • Le 19 juillet 2022 à 08:40, par k En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Monsieur l’Ambassadeur, quand vous dites "Idiots utiles" vous n’avez pas encore compris que nous ne sommes plus au 19è ou au 20è siècle mais bien au 21è siècle.

  • Le 19 juillet 2022 à 08:53, par Éric de KOURIA En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Son imperfection, Monsieur le représentant du « néocolonialisme français » en terre libre africaine du Burkina Faso,
    Sa Médiocrité, Monsieur « l´envoyé spécial » des exploiteurs et exploitants des peuples d´Afrique,
    Son Infériorité, Monsieur le parrain de la mafia internationale,
    Monsieur, le malheur des peuples africains a commencé le jour où votre pays est entré en Afrique. Que n´avez-vous pas fait pour confisquer les libertés des milliers d´africains ? Vous avez installé partout dans vos anciennes colonies des régimes fantoches, qui bâillonnent leurs peuples et permettent á la France de mieux les exploiter.
    Vos faits d´armes sont connus. Vous avez tué et étouffé dans l´œuf les aspirations des peuples africains. Sans l´Afrique, la France serait le dernier pays de l´Europe. Cela vous le savez bien !
    De Patrice LUMUMBA, en passant Modibo KIETA, Sylvanius OLYMPIO, Sékou TOURÉ, Thomas SANKARA, notre histoire, la vraie histoire des peuples epris de paix et de justice sociale est entrain d´être réécrite, car comme le disait Ruben UM NYOBÈ :
    « Nous sommes contre les colonialistes et leurs hommes de main, qu’ils soient blancs, noirs ou jaunes, et nous sommes les alliés de tous les partisans du droit des peuples et des nations à disposer d’eux-mêmes sans considération de couleur. » Ruben Um Nyobè (1955)
    Nous sommes dans un tournant décisif de notre existence en tant que « Nations ». Ce qui se passe au Mali, n´est que le début du commencement ! Le Mali à lui seul a commencé á construire une bombe ! Bientôt d´autres pays se joindront au Mali. Cette bombe s´appelle « Bombe » de l´unité africaine, bombe de la libération des peuples africains. Et là je ne fais que citer le président Maurice YAMÉOGO. « Cette bombe sera meurtrière pour les colons, et porteuse d´espoir pour les peuples en lutte pour leur libération » Nous allons bouter la France hors de nos pays, hors du continent africain ! La fin du dictat français est pour bientôt ! N´en déplaise à vos petits serviteurs locaux !
    A baana, bory baana !
    Éric de KOURIA

  • Le 19 juillet 2022 à 08:54, par étonné En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    @ VERITE

    J’ai beaucoup suivi les évènements en Côte d’Ivoire .
    Ce qui m’a le plus frappé c’était le compte rendu fantastique d’un journaliste Burkinabé qui a suivi ces évènements sur le terrain.
    En CI le président était GBAGBO qui après 2 mandats plus une année ne voulait pas quitter le pouvoir et contestait la candidature
    d’Alassane Ouattara car il était Burkinabé .
    Rappelons qu’Alassane Ouattara avait été le PM du président
    Houphouet-Boigny premier président de la CI et un des artisans de la décolonisation ..
    La France a servi de tampon entre le Nord et le Sud de la Côte d’Ivoire..Le Nord d’Alassane OUATTARA et le Sud de GBAGBO .
    GBAGBO a assisté à de nombreuses réunions pour ceder le pouvoir il disait OUI puis rentré en CI il disait non ..
    Il faut noter le rôle de l’armée Ivoirienne qui n’a jamais voulu intervenir sauf un détachement fidèle à GBAGBO ..

  • Le 19 juillet 2022 à 09:53, par ollo En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Pourquoi LeFasonet.Net refuse de donner l’intégralité de l’interview ? Vous avez volontairement coupé des parties qui peuvent aider à mieux comprendre les propos de l’ambassadeur. Les mots « Peuls musulman » procèdent de la même stratégie que ce qui a été fait au Rwanda et en Centrafrique. Attention ! Attention ! A quelque part l’Ambassadeur a aussi raison. Quand la France pose des actes, qu’est-ce que nous opposons à ces actes ? Rien que des paroles ! Si on opposait des actes, il n’aurait pas eu l’occasion d’insulter les internautes et avec tant de mépris. Devons-nous montrer à la face du monde que les africains ne sont capables de rien d’autre si ce n’est que parler ? Il parle "d’idiots utiles" parce qu’en effet, nos interventions volent souvent très bas et les intellos ne se mettent pas en contribution pour répondre à leur hauteur les injures faites à notre pays.

  • Le 19 juillet 2022 à 10:12, par L’étudiant noir En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Nous sommes tous responsables de loin ou de près de la situation du pays.Nous méritons nos dirigeants et nos ambassadeurs.Que faisons-nous ? Les petites injustices créent les grandes injustices et la crise.Chacun crie que ça ne va pas et reste assit.Avons-nous peur ? Mais de qui ? De l’homme de Ramongho(décapité par le colon pour son refus de payer l’impôt) à Thomas, nous sommes leur héritage et nous refusons de lutter.Le beaufort,le bissap ,le ram,les brochettes et les f.....es sont trop top.On a pas envie d’en être privé alors on périra peut être comme des lâches.

  • Le 19 juillet 2022 à 10:20, par Passakziri En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Mr l’ambassadeur,
    Vous ne pouvez pas empêcher les gens de parler comme ils veulent sur les réseaux sociaux. Ce que vous oubliez c’est que c’est pas seulement en Afrique que le phénomène se vit. Aucun état n’a encore trouvé de solution aux changements de la communication introduit par les réseaux sociaux. Vous ne direz pas que le même phénoméne n#est pas vécu en europe surtout avec la COVID et les théories complottistes. le travail de sélection et de vérification que faisaient les journalistes étant absent dans la consommation et la diffusion sur les réseaux, ceux qui n’ont pas un esprit critique ou ne font pas l’effort de selectionner l’information (fondée) et de se tenir loin des rumeurs consomment toute pourriture qui leur tombe sous la dent. c’est pas un phénoméne qui nous est spécifique. Tout les états qui veulent évoluer dans le sérieux devraient chercher des solution contre la désinformation , chose juridiquement compliquée.

    Passakziri

  • Le 19 juillet 2022 à 10:22, par Réné En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Il peut toujours se réjouir d’un président qui n’a pas le courage d’arrêter les relations du Burkina avec la france. On va changer de partenaires qu’il le veuille ou pas. Il a chercher quoi dans les idiots utiles pour lire nos écrits. Que la france apporte les preuves de sa non implication dans la progression du terrorisme du Burkina. N’importe quoi ? Que les présidents Rock et Damiba aient le courage de délier leur langue une fois en passant. C’est de cette révolution que le Burkina a besoin. Parlez enfin et on va quitter dans ça. Un ambassadeur orgueilleux qui veut faire avaler des couleuvres aux burkinabé éclairés !

    • Le 20 juillet 2022 à 06:59, par SOME En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

      Oui nous méritons un tel personnage et son comportement à notre égard parce que c’est nous qui le lui permettons. Il n’appartient pas aux présidents Roch,, damiba ou autres d’avoir le courage mais à nous le peuple (oui ce mot fait peur) oui nous le peuple de nous lever comme un seul homme pour le leur imposer à eux. Il n’y a qu’en Afrique que cet individu se permet ces comportements !
       …les droits des peuples, il s’arrache dans la lutte et par la lutte des peuples. Il ne sera jamais le résultat d’un acte de générosité d’une puissance quelconque. Thomas Sankara
      L’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort. Cet esclave répondra seul de son malheur s’il se fait des illusions sur la condescendance suspecte d’un maître qui prétend l’affranchir. Seule la lutte libère
      aujourd’hui la condescendance n’est même plus suspecte, elle est directe. Alors répondons seuls de nos malheurs et fermons nos gueules ou alors levons nous et luttons car seule la lutte libère. Il n’y a pas d’autres alternatives. Point barre !
      SOME

  • Le 19 juillet 2022 à 11:08, par Fat24 En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Un peu de respect aux Burkinabés, au peuple Burkinabè ! C’est nous que vous traitez "d’idiots utiles". Doit-on vous applaudir tout le temps quelque soit vos actes ?Je crois savoir que dans la diplomatie il y a des tons et des mots qui ne se disent pas publiquement sauf si vous croyez être au dessus d’un peuple que votre pays considère toujours être ses sujets.
    il n ’ y a jamais de fumée sans feu dit-on. Pourquoi ne pas montrer patte blanche dans ce qu’on vous accuse que d’insulter ? C’est déjà une preuve de culpabilité.
    En attendant, apprenez à respecter ce peuple dont leurs grands parents et arrières grands parents ont versé le sang pour libérer votre pays du joug Hitlérien. Ne serait-ce que ça, cela devrait vous amener à la retenue. De toute façon, tôt ou tard, cette dette du sang sera payée, qu’il vous plaise ou non.
    Et où se trouve la liberté d’expression si chère à votre pays ? Ou bien là-bas, on " ne met pas le mal" de votre président.
    Notre Ambassadeur en France peut-il tenir de tels propos chez vous quelque soit ce qu’on ferait à nos compatriotes, non ! Donc respect mutuel s’impose. Ce n’est pas une relation de maître à élève, mais d’ETAT à ETAT. Vous raisonnez toujours comme si on était dans les années 60. Les mentalités ont changé. Or là, vous avez affaire à une jeunesse plus exigeante et qui a soif de vérité, or la vérité, on ne peut pas la cacher.

  • Le 19 juillet 2022 à 11:12, par Tenga En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Toujours à pleurnicher les burkinabè. Où les autres pays ont-ils acheté les drones et autres appareils de combat ? La servitude volontaire semble le leitmotiv des enfants de ce pays. Concussion, corruption, avidité, couardise sont les "qualités" de la plupart de nos concitoyens. Même au plus fond de la crise sécuritaire, il fallait condamner le putsch. Mais nous avions applaudi. Le culte de l’attente du messie pour nous sauver afin que nous soyons résilients pour continuer à nous amuser. Voir sans croire. Nous nous étions compromis. « Or la compromission se paye toujours. Souvent dans les larmes, parfois dans le sang, mais toujours dans la douleur. Norbert Zongo ». « Quand un peuple tronque la justice contre la paix, il n’obtient ni la justice ni la paix mais paiera sa compromission ». Bonne arrivée à la réflexion. Le MPSR a lamentablement échoué. Et dû à notre attitude nous sommes entrainés avec eux.

  • Le 19 juillet 2022 à 11:35, par NAPOLEON En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    De grâce, qu’est ce qui peut pousser l’ambassadeur de France d’insulter des burkinabè en les traitant d’idiots ?cette attitude est très grave. Quel ambassadeur Burkinabè en france pourrait dire de telle chose à des français. Nos ambassadeurs malgré notre pauvreté restent bien éduqués. Il faut que l’esprit de supériorité qui anime le colonisateur cesse. Ce dont ces genres de comportement qui ecoeurent les gens et les poussent la réaction. Monsieur l’ambassadeur soyez courtois même si vous pensez que ces burkinabè que vous insultez ne sont rien. Ils peuvent avoir leur erreur mais ils méritent le respect comme vous. Notre peuple aime le peuple ami de France mais ce sont ses gouvernants qui mettent le feu, mais les burkinabè sauront faire la part des choses.

  • Le 19 juillet 2022 à 11:36, par En vérité, je vous le dis. En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Le précédent ambassadeur français était plutôt sympathique. L’actuel a oublié de se taire.
    En France, pays dont je suis, et en regrettant les excès qui sévissent, les critiques pleuvent en permanence sur tout comme si on était incapable de s’entendre. C’est aussi cela qu’on a transmis aux Burkinabés en même temps que les restes de la colonisation.
    J’apporte mon soutien au Burkina à titre personnel et en faveur des enfants les plus démunis et je suis les actualités. Il est clair que les Etats apportent leurs contributions de façon intéressée. Certains répandent leurs produits de mauvaise qualité et récupèrent le plus possible avec la complicité de certains burkinabés .
    Chacun doit balayer devant sa porte avant d’accuser les autres. Chacun doit regarder ce qui est utile à la collectivité.

  • Le 19 juillet 2022 à 11:59, par Le fou En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Mrs l’Ambassadeur, si votre pays ne joue pas double jeu pourquoi vos soldats ne quittent pas définitivement l’Afrique. Pourquoi aller se repositionner au niveau des trois frontières, pour quoi faire ????? Voici quelques questions que vous ignorez mais auxquelles vous avez des difficultés à répondre. Il ya même de surcroit des terroristes avec qui vous avez travaillé qui témoignent du soutien logistique et d’information que vous leurs apporter. C’est ceux la même qui vont vous trahir et vous dénoncer un jour ; ça déjà commencer. Un jour tout ça va se savoir. Laissons le temps nous apporter la vérité. Il ya même des preuves. Tout le monde sait que vous êtes des trafiquant d’armes et des exploitants d’or dans les zones prises par les terroristes. C’est parce que la vérité fait mal que vous êtes sorti pour parler. Tous ces morts que vous causez sont collés au dos de la France. Demandez à Jean Yves le Drian. Les Maliens ont déjà plusieurs preuves qu’ils ont sauvegarder pour que la vérité soit un jour au rendez vous de la justice . Que Dieu bénisse le BURKINA FASO !

  • Le 19 juillet 2022 à 12:14, par Citoyen LAMBD4 En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Si nos autorités nationales avaient un minimum de dignité, ils ne seraient pas allés à cette invitation ou auraient dû quitter aussitôt après avoir entendu ces propos méprisants de la bouche de cet ambassadeur hautain et arrogant .
    En fait ,tout ça c’est de la faute de nos dirigeants ,si n’importe quel paltoquet français peut venir se comporter en maitre absolu dans nos pays .
    Mais tout ça là va prendre fin bientôt . Dans un pays comme le RWANDA ,cet ambassadeur aurait été remis à sa place s’il s’avisait à tenir de tels propos devant des autorités nationales .
    Mais en Afrique de l’Ouest tous nos dirigeants sont des larbins et même les vrais gardes chiourmes de l’impérialisme français .D’où tous les malheurs qui nous arrivent .

  • Le 19 juillet 2022 à 12:24, par Tenga En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    … Nous avons gardé un silence qui ressemble fort à de la stupidité…
    (Proclamation insurrectionnelle de la Junte de Défense,
    La Paz, 16 juillet 1809.)
    « C’est que nous ne faisons pas de concessions », signalait en 1913 le président Woodrow Wilson. Il affirmait aussi que « un pays est possédé et dominé par le capital qu’on y a investi ». Eduardo Galeano in les veines ouvertes de l’Amérique Latine. On respecte un pays qui se respecte. Quand nos autorités nous mentent de façon éhontée. C’est le chien de la maison qui apporte l’os aux chiens du dehors. Sinon Luc n’allait pas nous tenir de pareils propos. Son homologue du Mali n’y tiendrait pas de tels propos. Alors ? ne voulons pas un chose et son contraire.

  • Le 19 juillet 2022 à 12:40, par MENET En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Bonjour,
    Quel déversement de haine dans ces commentaires.
    Pourquoi donc ne vous interrogez-vous pas sur les turpitudes de vos dirigeants et votre propre passivité à accepter l’inacceptable ?.
    Pourquoi donc n’agissez-vous pas pour que soient renégociés au profit de l’Etat Burkinabè les contrats d’exploitation minière par des sociétés étrangères ? (En 5 ans le volume d’extraction de l’or a augmenté de plus de 30%...l’Etat Burkinabè en a t il profité ?...
    Pourquoi donc ne vous levez-vous pas comme un seul homme pour exiger qu’un de vos hommes d’Etat condamné pour assassinat revenant sur votre sol soit pas immédiatement transféré en prison ?.
    Pourquoi donc n’exigez-vous pas que les projets de développement de l’AFD soient autre chose que de l’aide détournée au profit d’entreprises françaises et de la corruption de vos dirigeants ? etc etc....
    Vous seriez plus inspirés de faire d’abord le ménage chez vous plutôt que de vous en prendre inutilement à une ancienne puissance coloniale qui a abandonné depuis un moment déjà ses velleités de domination. Vous vous trompez de combat et d’époque. Réveillez-vous !. Personne ne fera le ménage à votre place et la posture victimaire ne vous mènera à rien.
    C’est à vous de prendre votre destin en main, mais de façon réfléchie, constructive et intelligente.

    • Le 20 juillet 2022 à 03:09, par Le Vigilent En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

      Monsieur @MENET, vous voulez donc dire que nous devrions nous en prendre à nos dirigeants plutôt qu’à votre ambassadeur qui serait, selon vous, dans son droit de nous traiter d’idiots, puisque « idiots » nous le serions réellement ? Gardez vos conseils « d’idiots complexés » pour vous, car nos attitudes vis-à-vis de nos dirigeants ne vous regardent pas. Vous voulez peut-être que nous nous mettions a gifler ou a donner des coups de poings à nos dirigeants comme vous en avez pris « l’habitude idiote » et barbare ? Laissez-nous traiter nos dirigeants avec un minimum de courtoisie et de respect.
      Depuis la nuit des temps, ceux de nos dirigeants qui ont pris l’option de servir avec courage et dignité leurs peuples et de les protéger contre votre système d’humiliation et de pillage des ressources de leurs pays ont été assassinés ou renversés par des coups d’état militaires. Quant aux dirigeants complices de votre système de domination et de pillage, ils sont couverts d’éloges, encouragés à instaurer des pouvoirs à vie et des systèmes de transmission dynastique du pouvoir. Toute opposition ou autre forme de contestation sont réprimées dans le sang, avec votre appui ou même directement par vos troupes stationnes dans les pays. Au Burkina Faso on trouve des exemples parfaits de ces deux catégories de dirigeants : Thomas Sankara, un leader qui a défendu la dignité et les intérêts de son pays a été assassiné par Blaise Compaoré avec le soutien de la France et des valets africains de la France, tous morts au pouvoir. Blaise Compaoré, un serviteur zélé de la France, a été un leader qui a consolidé son pouvoir par la terreur au moyen d’assassinats systématiques de tous les opposants sérieux et des contestataires gênants. Il a tellement excellé dans la servitude vis-à-vis de ses maitres qu’il est devenu le grand spécialiste de la déstabilisation des régimes insoumis au niveau continental, surtout à travers des guerres civiles et des rebellions.
      Mr MENET se souviendra que Blaise Compaoré, le pion central de la France en Afrique, a été chassé du pouvoir en octobre 2014 par le peuple burkinabè, et exfiltré par l’armée française vers la Cote d’Ivoire. Donc, nous avons bel et bien « fait le ménage chez nous », et nous nous en prenons au gouvernement français pour son immixtion grossière et « IDIOTE » dans les affaires intérieures de notre pays. Par ailleurs, nous en voulons a la France pour avoir terni gravement notre image d’hommes intègres aux yeux du monde et brisé nos liens d’amitié et de fraternité avec les peuples des pays dans lesquels Blaise Compaoré a parrainé, sur instruction de la France et de ses valets africains, des rebelles séparatistes et/ou des chefs de guerre.
      Mr MENET, vous voyez bien que nous n’avons nullement besoins de vos « conseils d’idiots » pour régler nos contentieux avec nos dirigeants au service de « manipulateurs idiots » d’où qu’ils viennent ?
      Nul besoin nous rappeler que la « prise en main de notre destin de façon réfléchie, constructive et intelligente » nous incombe. Chez nous, ça c’est naissance !

  • Le 19 juillet 2022 à 13:11, par jeunedame seret En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Mr LUC, vous dites grossièrement que des IDIOTS vous accusent de tout et de double jeu. OK ; si vous vous sentez vexé et innocent, ie non blâmable au FASO, alors c’est simple ; retirez vous. Vous devez démissionner pour nous prouver que vous êtes n’êtes pas pécheur condamnable dans cette affaire. Sinon, vous êtes aussi IDIOT ; la France est idiote. On ne le dira plus avec diplomatie. Le mot est de vous. Dans cette situation il faut être malin ou idiot. Comment être dans un milieu où tout le monde a marre de vous et vous accuse de tout et vous forcez la convivialité malgré tout ? Où est votre intelligence et innocence ? Vous dites qu’ « Il s’agit, sans doute, pour le diplomate français, de personnes qui seraient engagées par d’autres puissances afin de dénigrer l’image de la France sur internet. » Encore d’autres puissances ; ce qui est sûr occidentales. Vous les connaissez ; pouvez vous nous afficher quelques exemples coupables ? Ou bien y a complicité, magouille ou mensonge ? Donnez des noms.

  • Le 19 juillet 2022 à 16:59, par cameron Ouattara En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » LES IDIOTS DANS LE TEXTE SONT : LES RESEAUX SOCIAUX....no comment aucune offense.

  • Le 19 juillet 2022 à 20:44, par ELDA En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Merci kwiliga "... s’émanciper du joug de la France, oui, je suis d’accord, mais surtout, ne nous trompons pas de cible, ne nous trompons pas de combat. Faire chier Bolloré, Bouygues, Castel, Total, Orange... est à la portée de chacun d’entre nous...".
    voila ce que chaque burkinabé devraient intégrer pour manifester son refus de la politique française envers notre pays. Si eux français vivent dans notre pays et consomment peu ou même pas nos produits parce qu’ils privilégient les produits français pourquoi nous on devrait s’allier à consommer les leurs.
    Personnellement, je fais l’effort d’éviter les produits français ma façon de manifester mon désaccord avec la France. c’est infime voire marginal mais ça du sens pour moi.

  • Le 19 juillet 2022 à 22:05, par kwiliga En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu » (Luc Hallade)

    Bonjour cameron Ouattara,
    Ravi de trouver ici quelqu’un, qui n’interprète pas les propos,... idiotement.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique