Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui veut faire quelque chose trouve un moyen ; Qui ne veut rien faire trouve une excuse.» Proverbe Arabe

Séjour du Médiateur de la CEDEAO au Burkina : Mahamadou ISSOUFOU salue l’ouverture au dialogue du Président du Faso

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • • dimanche 19 juin 2022 à 19h15min
Séjour du Médiateur de la CEDEAO au Burkina : Mahamadou ISSOUFOU salue l’ouverture au dialogue du Président du Faso

(Ouagadougou, 18 juin 2022). Le Président du Faso, le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo DAMIBA, a reçu ce jour en audience le Médiateur de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour le Burkina Faso, Mahamadou ISSOUFOU. A l’issue de cette rencontre, l’ancien Président du Niger a fait le point de son séjour, pour sa première mission en tant que Médiateur de la CEDEAO au Burkina Faso.

Selon Mahamadou ISSOUFOU, au cours de ces 48 heures, la délégation de la CEDEAO a eu deux entretiens avec le Président du Faso, des rencontres avec des membres du gouvernement en présence du Président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et une rencontre avec les diplomates accrédités au Burkina Faso.
« A l’occasion de toutes ces rencontres, en particulier avec le Président du Faso, nous avons abordé les questions liées à la sécurité, au retour à l’ordre constitutionnel normal, à l’humanitaire et au développement. Nous avons mis l’accent sur l’étroite liaison qui existe entre tous ces défis », a indiqué le Médiateur de la CEDEAO, Mahamadou ISSOUFOU.

Il a présenté ses condoléances au Chef de l’Etat, au gouvernement et au peuple burkinabè pour les évènements de Seytenga qui prouvent combien la situation sécuritaire demeure difficile au Burkina Faso.

Il a souligné que depuis les premières attaques en 2016, il a été enregistré au Burkina Faso des milliers de morts et de blessés. Une partie du territoire est hors du contrôle de l’Etat et sur le plan humanitaire et social, on note la fermeture de plusieurs milliers d’écoles et de plusieurs centaines de centres de santé. On note aussi que des milliers d’enfants sont privés d’accès à l’école.

Les effets du changement climatique qui ont engendré de mauvaises campagnes agricoles et la guerre en Ukraine ont entrainé une flambée des prix des produits de première nécessité rendant vulnérables, selon le Médiateur, près de 3,5 millions de personnes au Burkina Faso.

« C’est pour dire que le Burkina Faso connait aujourd’hui une crise multidimensionnelle, sécuritaire, humanitaire, politique, socioéconomique. Pour en sortir, et c’est cela notre préoccupation, le Burkina a besoin du soutien de tous ses amis. La CEDEAO souhaite rester à ses côtés et moi, en tant que Médiateur, je m’efforce de tout faire pour qu’il en soit ainsi », a soutenu Mahamadou ISSOUFOU.

La CEDEAO entend aider le pays des Hommes intègres à relever tous ces défis « dans le cadre d’un chronogramme de transition acceptable de tous. »
« Je repars avec la délégation de la CEDEAO réconforté de l’ouverture d’esprit, de l’ouverture au dialogue du Chef de l’Etat et je le remercie ainsi que le gouvernement pour le climat fraternel dans lequel se sont déroulés nos entretiens », a ajouté le Médiateur de la CEDEAO au Burkina Faso.

Nommé au dernier Sommet de la CEDEAO à Accra au Ghana, comme Médiateur de la crise au Burkina Faso, l’ancien Président du Niger est à sa première mission en tant que Médiateur dans notre pays.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

Vos commentaires

  • Le 18 juin à 19:50, par Kiriki En réponse à : Séjour du Médiateur de la CEDEAO au Burkina : Mahamadou ISSOUFOU salue l’ouverture au dialogue du Président du Faso

    La qualité de l’émissaire joue aussi dans le règlement des questions complexes. Mamadou ISSOUFOU est un homme de parole. Un homme loyal. Les Hommes de sa trempe sont dignes de notre confiance.
    Toi Damiba il faut bien suivre les conseils, le recommandations. C’est tout ce qu’on peut te dire.
    Et ce n’est pas moi qui dis que tu n’as même pas pu faire l’effort de contenir ton effroi devant ton auditoire àSeytenga. Mais rassure toi, je n’ai pas ris non plus. J’imagine un peu à quoi ça peut ressembler de ressentir l’odeur de la mort. En bref, écoute le Président MAMADOU ISSOUFOU. Et relâche Rock. Vraiment c’est mieux pour toi.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juin à 20:12, par Tunka En réponse à : Séjour du Médiateur de la CEDEAO au Burkina : Mahamadou ISSOUFOU salue l’ouverture au dialogue du Président du Faso

    Nous n’avons pas besoins de la CEDEAO. Qu’elle se prenene en charge financiermenet d’abord et on n’en reparlera. Quand on est financé par l’Union Européenne on est vendu d’avance. Main qui donne main qui dirige.
    Surtout ne vous occpez pas du rechauffement climatique chez nous car les causes viennent de l’occident avec leur usines polluantes. Qu’ils commencent chez eux on verra. Nous comprenons que cette d’histoire de rechauffement climatique est un moyen pour les occidentaux de s’inviter chez nous en Afrique pour nous imposer leur dictats. Donals Trump a bien fait de sortir de l’accord de Paris sur le climat. Il a le flaire car les fracais utilisent tous les moyens pour s’inviter chez les autres.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juin à 21:29, par Vérité Indiscutable En réponse à : Séjour du Médiateur de la CEDEAO au Burkina : Mahamadou ISSOUFOU salue l’ouverture au dialogue du Président du Faso

    Du n’importe quoi seulement. Une coalition de médiocres qui sacrifie les populations impuissantes aux puissances occidentales. Si Dieu est Dieu vous payerez tous un jour et très cher. Vos ancêtres eux-mêmes vous condamnent déjà !
    Malheur à celui qui bâillonne son peuple !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 17:52, par Ouedraogo En réponse à : Séjour du Médiateur de la CEDEAO au Burkina : Mahamadou ISSOUFOU salue l’ouverture au dialogue du Président du Faso

    Le mpp et ses 200 ou 300 allies sont malbplaces pour donner des leçons au mpsr qui na compris aucun crimes économiques ,aucune malversation our le moment,. Votre régime est caractérisé par une injustice et une malgournance criarde, des crimes économiques a grande échelle en plus des morts et des écoles fermées pour cause de terrorisme. Votre régime a été le pire régime de tout les temps.vous avez dîner avec le diable et vous avez laissé le diable rentrer dans le pays.ou etiez vous pendant le coup d’État ? c’est dommage que le ridicule et la honte ne tuent pas sinon ca allait grave pour certains. Honte au mpp .

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Coopération Burkina/Union européenne : Le bilan du « Programme population » dévoilé
Afrique-France : Lancement de la consultation publique sur la Maison des mondes africains
Coopération Burkina/Europe : Le projet « Amélioration de la gouvernance de l’assainissement solide dans 19 villes de taille moyenne du Burkina » lancé
12ème Conférence ministérielle de l’OMC : Bilan mitigé pour le ministre en charge du Commerce
Espace UEMOA : Vers la promotion de logements abordables et décents pour toutes les couches sociales
Séjour du Médiateur de la CEDEAO au Burkina : Mahamadou ISSOUFOU salue l’ouverture au dialogue du Président du Faso
Restauration du paysage au Sahel : Dix tonnes de semences améliorées offertes au Burkina Faso
Transition au Burkina : Le CDP appelle les autorités à refuser le choix de Mahamadou Issoufou comme médiateur de la CEDEAO
110ème Conférence internationale du travail (CIT) à Genève : Le ministre Bassolma BAZIÉ à la rencontre des partenaires bilatéraux et multilatéraux
Assemblée générale des Médiateurs des pays membres de l’UEMOA : Les acteurs reconnaissants au Président du Faso
Burkina : Une délégation des médiateurs de l’UEMOA rend visite au président de l’ALT
Transition politique : Les experts de Compétences électorales africaines disent non à des élections précipitées
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés