Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Burkina - Logements sociaux : Abdoul service international remet des clés de villas aux acteurs du monde universitaire de Bobo-Dioulasso

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 21 septembre 2021 à 14h30min
Burkina - Logements sociaux : Abdoul service international remet des clés de villas aux acteurs du monde universitaire de Bobo-Dioulasso

Ce lundi 20 septembre 2021, c’était le jour tant attendu pour de nombreux acteurs du monde universitaire de Bobo-Dioulasso. Plus d’une centaine de nouveaux logements sociaux réalisés par l’agence immobilière Abdoul service international, ont été livrés à leurs propriétaires. La cérémonie officielle de remise de clés a été présidée par le ministre en charge de l’enseignement supérieur, Alkassoum Maïga.

De nombreux sourires égayaient les visages des acteurs du monde universitaire de la ville de Bobo-Dioulasso. Dans l’après-midi de ce lundi 20 septembre, Abdoul Ouédraogo, le président directeur général (PDG) de l’agence immobilière Abdoul service international, procédait à la remise des clés de plus d’une centaine de nouveaux logements du projet de construction de la cité de la communauté universitaire, situé sur la route de Nasso. Pour des bénéficiaires, « c’est un rêve devenu réalité ».

En effet, après seulement six mois de travaux, la société immobilière Abdoul service vient de réaliser encore des rêves. La cité nouvellement sortie de terre est composée de différents types de standing de logements tels que des villas de type F2 social, des F3 social, des F3 semi-fini, des F3 économique et des villas de standing de type F4. A en croire Amza Yanogo, ingénieur à Abdoul service, toutes les villas présentent des possibilités d’extension en type F4 (trois chambres salon, avec salle à manger et cuisine). Cette cité est déjà viabilisée avec des fournitures en eau courante et en électricité.

La remise officielle des clés de la cité de la communauté universitaire de Bobo

Engagé dans la construction immobilière depuis plusieurs années, Abdoul Ouédraogo, PDG de la société Abdoul service, propose ainsi des solutions de logements variées qui s’adaptent aux besoins spécifiques de chaque commune et de ses habitants. Abdoul Ouédraogo fait donc preuve d’une exigence particulière concernant la qualité de ses logements.

Pour le président de l’université Nazi Boni, Pr Macaire Ouédraogo, la remise des clés de ces logements constitue la concrétisation d’un partenariat engagé entre le ministère en charge de l’enseignement, à travers l’université Nazi Boni, et la société Abdoul service. Ce projet, selon lui, va permettre à plusieurs ménages de bénéficier d’un logement décent à des coûts abordables et dans un délai court.

Un défi relevé pour Abdoul service international

« Au moment où nous commencions le projet, beaucoup n’y croyaient pas. Nous nous sommes battus pour que ce projet puisse se réaliser. Aujourd’hui, c’est un défi que nous avons relevé. Ce projet a été rendu possible grâce à l’accompagnement de plusieurs acteurs dont les ministres en charge de l’enseignement supérieur et en charge de l’habitat. Mais aussi grâce au président de l’UNB et à la Banque agricole du Faso », a souligné le PDG de Abdoul service, Abdoul Ouédraogo.

Abdoul Ouédraogo, PDG de la société immobilière Abdoul service international

Il appelle toujours les acteurs du monde universitaire à croire et à faire confiance à Abdoul service, afin qu’ils puissent avoir des logements décents. Par ailleurs, il promet de leur livrer des logements de qualité, construits dans les normes avec des matériaux de qualité.

« Nouveaux logements pour une nouvelle vie »

C’est dans la plus grande joie que les bénéficiaires des logements sont entrés en possession des clés de leurs nouvelles maisons. Ces clés leur permettront enfin de « s’extirper de la modicité longtemps endurée et leur ouvriront sans doute la porte vers une nouvelle vie ». Pour le président de la mutuelle des agents de l’UNB, Dr Salif Ouédraogo, à travers ces réalisations, de nombreux acteurs du monde universitaire « renaitront à nouveau ». Car il estime qu’ils font face à cette problématique de logement.

« Nous sommes en train de vivre un rêve devenu réalité. Ce rêve est la vision d’un homme qui a su toujours placer le social au premier rang de ses priorités. Il a compris que nous vivons dans un contexte socio-économique difficile, où s’offrir un logement social décent dans un bref délai relève de l’impossible pour un travailleur moyen. Persuadé que l’accès à un toit est devenu pour tous les citoyens burkinabè une importante bataille à gagner, il a été encouragé et fortement appuyé par les premières autorités en charge de l’enseignement supérieur et aussi en charge de l’habitat », a laissé entendre Salif Ouédraogo.

Dr Salif Ouédraogo, représentant des bénéficiaires des logements sociaux

Il a affirmé que ces logements contribueront au renforcement du moral des travailleurs et cela va accroitre aussi de façon significative leur rendement dans leurs institutions respectives. Il a réitéré sa gratitude à tous les acteurs impliqués dans la réalisation du projet, félicité tous les bénéficiaires et leur a souhaité de faire bon usage de ces logements. « Ce qui est intéressant dans ce projet, c’est que depuis le début des travaux, Abdoul service a ouvert le chantier à tous les souscripteurs qui pouvaient passer à n’importe quel moment pour vérifier le sérieux qui est mis dans la construction des maisons. Ce qui nous a rassurés de sa volonté de faire des infrastructures de qualité. Les maisons que nous avons visitées aujourd’hui, sont des maisons de qualité et nous sommes très contents et très heureux pour cela », s’est réjoui le représentant des bénéficiaires, Dr Salif Ouédraogo.

Les officiels présents à la cérémonie de remise de clés

Faciliter l’acquisition de villas dans toutes les villes universitaires

C’est le ministre en charge de l’enseignement supérieur, Pr Alkassoum Maïga, qui a présidé la cérémonie de remise de clés à la communauté universitaire de Bobo-Dioulasso. Pour sa part, il a félicité la société Abdoul service et toute son équipe pour le dynamisme dans le cadre de la réalisation des logements. « Il y a eu trop d’histoires autour de ce projet, il y a eu tellement de fausses informations qui ont circulé et les gens voulaient voir la réalisation du projet avant d’y croire. Aujourd’hui, on touche et on voit, c’est une réalité. C’est un chantier qu’il fallait engager parce que la quiétude et la tranquillité dans les universités dépend aussi du contexte familial et social dans lesquels évolue le personnel. Lorsque vous n’avez pas la tranquillité à la maison parce que vous n’avez pas un logement décent, ou parce que vous avez l’angoisse du loyer, cela se ressent sur le travail », a martelé le Pr Alkassoum Maïga.

Le Pr Alkassoum Maïga, ministre en charge de l’enseignement supérieur

M. Maïga estime que cette opération permettra aux bénéficiaires d’oublier, un tant soit peu, le souci de location d’habitation. « Le chemin a été laborieux, mais les résultats montrent qu’on avait raison de faire tout ce qu’on a fait », s’est-il réjoui. Avant d’afficher son ambition de faire en sorte que toutes les villes universitaires puissent bénéficier de logements sociaux.

Pour la responsable de Abdoul service à Bobo-Dioulasso, Karidia Sacko, la société se porte très bien dans la ville de Sya. Cette cité de la communauté universitaire vient porter à deux le nombre de cités réalisées par sa société. Outre ces deux sites, d’autres chantiers sont en cours. Pour Karidia Sacko, l’exécution de ce projet est source de grande joie et une satisfaction. Si au début du projet les gens étaient réticents, aujourd’hui on sent plus de l’engouement et la société continue de recevoir plus de dossiers de souscription.

Il faut dire que cette cérémonie de remise de clés a été marquée par une ambiance pleine d’émotions. Ces logements remis représentent un premier quota d’un total de plus de 800 villas dans la ville de Bobo-Dioulasso. Les prix des logements sont étudiés et varient de 6 500 000 à 19 500 000 FCFA. Et les intéressés souscrivent en fonction de leurs capacités. La cérémonie a été clôturée par la traditionnelle coupure de ruban et la visite des maisons.

Isaac Sanou/Stagiaire Bobo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Procès assassinat Thomas Sankara : Un collectif d’avocats se dit déterminé à faire jaillir la vérité
Tolérance au Burkina : Un projet pour promouvoir le vivre-ensemble
Lutte contre le diabète : Un nouveau siège pour l’ACDB
Coopération : Le président Mohamed Bazoum attendu ce 17 octobre à Ouagadougou
Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté : Déclaration de Achim Steiner, Administrateur du PNUD
Boucle du Mouhoun : Des organisations paysannes et des OSC renforcent leurs capacités en politiques agricoles
Lutte contre les violences basées sur le genre : Enabel sensibilise à travers la musique
Salon de la publicité et de l’édition (SAPE) : La première édition se tiendra du 11 au 13 novembre 2021
Journée mondiale de l’alimentation : Nestlé Burkina attire l’attention sur l’hypercholestérolémie
Programme de développement d’urgence : L’ONG Terre des hommes et ses partenaires se concertent
Armée de l’air : Le colonel Souleymane Ouédraogo, nouveau chef d’état-major, veut miser sur la rigueur et professionnalisme
Marché central de Bobo-Dioulasso : Des commerçants dénoncent une mauvaise gestion
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés