Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Laborex-Burkina : « Le défi aujourd’hui, c’est de servir le bon médicament à la population burkinabè », maintient Dr Sékou Diallo (nouveau directeur général)

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • samedi 31 juillet 2021 à 12h07min
Laborex-Burkina : « Le défi aujourd’hui, c’est de servir le bon médicament à la population burkinabè », maintient Dr Sékou Diallo (nouveau directeur général)

C’est par une soirée conviviale, ce jeudi 29 juillet 2021 à Ouagadougou, que personnel, partenaires et collaborateurs de Laborex-Burkina ont rendu un hommage à la directrice générale sortante de cette société de distribution de produits pharmaceutiques, Dr Désirée Nzi Lorougnon. Elle cède la place à Dr Sékou Diallo, après six ans (2014-2021) de leadership à la tête de la société au Burkina.

Une occasion pour la hiérarchie, les travailleurs, partenaires et collaborateurs de Laborex-Burkina de magnifier le mérite « d’une femme qui a relevé beaucoup de défis. Une femme qui ne recule pas sur sa vision. Une femme leader qui a le souci de son personnel ».

Selon le président du Conseil d’administration (PCA), Dr Alfred Sanou, la directrice générale sortante, Désirée Nzi Lorougnon, est arrivée en 2014, après un long intérim sans directeur général. « Elle a beaucoup fait progresser la société Laborex-Burkina dans l’approvisionnement du pays en produits pharmaceutiques par sa rigueur, son savoir-faire et son ardeur au travail », a loué Dr Sanou.

C’est en toute détente que s’est déroulée la cérémonie de passation de service.

Une perspicacité qui a fait passer le chiffre d’affaires de la société de treize milliards en 2014 à plus de 22 milliards de FCFA en 2020, confie-t-il, avant d’ajouter qu’elle s’est également impliquée dans la formation de ses collègues et même des membres du Conseil d’administration.

« Nous lui devons la modernisation des espaces officinaux par relooking, pour le bien-être des patients. Nous lui devons aussi l’acquisition des équipements complets en respirateurs pour l’hôpital de Tengandogo au début du COVID-19. Elle a été la première à disponibiliser, aux premières heures de la pandémie du COVID-19, de l’hydroxy chloroquine au Burkina Faso », relève le président du Conseil d’administration.

Dr Désirée Nzi Lorougnon a reçu de nombreux témoignages émouvants de ses désormais ex-collaborateurs.

« Par votre ardeur au travail, vous avez fait faire un grand progrès à la société Laborex-Burkina. Tout le Conseil d’administration vous félicite et a mandaté le PCA que je suis, de demander au ministre de la Santé, une décoration pour vous. Monsieur le ministre de la Santé a accepté notre doléance », s’est-il adressé à Dr Désirée Nzi Lorougnon, affectueusement appelée par certains « la maman ». Appelée à désormais servir au Gabon, Dr Désirée Nzi Lorougnon a été élevée au grade de Chevalier de l’Etalon au Burkina Faso.

Dr Désirée Nzi Lorougnon encadrée par le PCA, Dr Alfred Sanou (à gauche) et Dr Sékou Diallo.

« Je pars, riche de toutes les expériences, riche de votre culture, votre amitié »

« Ainsi donc s’achève ma mission au Burkina Faso, pays des Hommes intègres. Je pars vers l’Afrique centrale, en étant riche de toutes les expériences acquises à vos côtés. Riche de votre culture, riche de votre amitié. J’aurai essayé ma part. Pour le reste du chemin à parcourir, je cède volontiers le volant, dès le 1er septembre (2021), au Dr Sékou Diallo, actuellement directeur général de Uniphart Togo (filiale au Togo d’EURAPHARMA, pôle santé du groupe CFAO, ndlr) pour le reste du chemin à parcourir », s’est, pour sa part, exprimée Dr Désirée Nzi Lorougnon dans une brève intervention.

La directrice générale sortante, recevant sa décoration des mains du PCA

Elle dit vivre une satisfaction au double plan corporate (parce qu’étant en adéquation de l’idéal du groupe CFAO : agir pour l’Afrique) et fierté et satisfaction au plan personnel pour avoir pu accomplir avec tous les partenaires, collaborateurs, sa mission réelle d’acteur de santé publique.

Le nouvel entrant, Dr Sékou Diallo, lui, est pharmacien de formation. Il a débuté sa carrière en 2003. Avec pour vocation la répartition pharmaceutique, Dr Diallo a occupé diverses fonctions dans le domaine en Côte d’Ivoire, au Gabon puis au Togo. « Je suis avec vous et je vais vous demander humblement de m’accepter, comme vous avez accepté Désirée Nzi Lorougnon », s’est-il confié, la mine accueillante, à ses futurs collaborateurs.

Camille Wassim, porte-parole du premier responsable de CFAO, a loué le travail abattu par la directrice générale sortante et exhorté le nouvel entrant à la dynamique de la performance.

« Dr Désirée Nzi Lorougnon a fait un formidable travail. Je le dis en tant que professionnel du domaine. Je m’inscris dans la continuité de ce qui a été fait. Je m’inscris dans la dynamique de l’amélioration continue. Le défi aujourd’hui, c’est de servir le bon médicament à la population burkinabè. Donc, c’est de multiplier les voies et les moyens pour que le consommateur final soit satisfait. Je vais faire tout mon possible pour continuer à faire grandir Laborex-Burkina », pouvait-on noter du speech de Dr Sékou Diallo.

Laborex-Burkina est la filiale au Burkina d’EURAPHARMA, pôle santé du groupe CFAO. C’est une société spécialisée dans la distribution de produits pharmaceutiques au Burkina depuis 1994, grâce à ses deux représentations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. Le développement de Laborex-Burkina se réalise avec l’apport de près de 150 pharmaciens actionnaires et près de 60 collaborateurs, tous animés par la même ambition : fournir la meilleure qualité de service au pharmacien partenaire.

O.L
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Deuxième congrès des avocats de l’UEMOA : Justice et corruption au cœur des débats
Effondrement d’un bâtiment universitaire à Koudougou : Le RENLAC interpelle l’Etat sur l’inefficacité des mécanismes actuels de régulation de la commande publique
Burkina - Logements sociaux : Abdoul service international remet des clés de villas aux acteurs du monde universitaire de Bobo-Dioulasso
Ouagadougou : Un jeune homme simule son propre enlèvement pour soutirer 5 000 000 de FCFA à ses parents
11e édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient : Les lauréats sont connus
Conflits communautaires au Burkina : L’OIM outille les populations de l’Est sur la cohabitation pacifique
Journée internationale de la paix, édition 2021 : Message de la garde des sceaux
Burkina Faso : L’UNAPOL fait le point sur sa rencontre avec le gouvernement
Éducation au Burkina : Des enseignants des lycées scientifiques renforcent leurs capacités
Enseignement supérieur au Burkina : Les présidents d’universités se concertent pour une meilleure qualité de l’enseignement
Burkina Faso : 100 nouveaux volontaires de l’Assemblée nationale en formation
Production maraîchère : L’association Béoog-Neere du Ganzourgou soulage les producteurs locaux
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés