Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Code des investissements : L’Agence burkinabè des investissements outille des chefs d’entreprise à Bobo-Dioulasso

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 23 juillet 2021 à 21h30min
Code des investissements : L’Agence burkinabè des investissements outille des chefs d’entreprise à Bobo-Dioulasso

L’Agence burkinabè des investissements (ABI) a organisé, le vendredi 23 juillet 2021 à Bobo-Dioulasso, un atelier sur les régimes fiscaux applicables aux entreprises agréées au code des investissements. L’objectif était d’outiller les participants sur les procédures de mise en application et les modes de calcul des avantages accordés en matière de fiscalité intérieure et de fiscalité de porte.

Révisé en 2018, le code des investissements est un des outils majeurs de promotion des investissements au Burkina Faso. Ce code a pour objectif d’accroître la mobilisation des investissements aussi bien nationaux qu’étrangers, dans les secteurs porteurs pour la croissance et la création d’emplois décents. Par ailleurs, ce code, plus attractif et propice à un développement durable, vient compléter le cadre législatif et réglementaire des investissements en constante amélioration. Ainsi, de son adoption en octobre 2018 à ce jour, ce sont environ 195 entreprises qui ont été agréées aux différents régimes prévus par ledit code.

Les participants.

Cependant, dans la pratique, certaines entreprises rencontrent des difficultés pour l’obtention de l’arrêté d’agrément et aussi pour bénéficier effectivement des avantages qui leur sont accordés en termes de fiscalité intérieure et de fiscalité de porte. Ces situations sont très souvent liées à la méconnaissance des procédures de mise en application et les modes de calcul des avantages accordés par l’agrément au code des investissements.

C’est fort de ce constat que le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, à travers l’ABI, organise une série d’ateliers dont le présent atelier qui vise à doter les acteurs (les potentiels investisseurs ayant déjà l’agrément du code d’investissement, les professionnels, cabinets qui accompagnent les entreprises à monter le dossier pour la demande du code d’investissement…) d’outils nécessaires pour une gestion optimale des avantages du code des investissements.

Sogh-Kélo Somé, directeur régional de l’industrie, du commerce et de l’artisanat des Hauts-Bassins.

Cette rencontre sera donc l’occasion de recueillir leurs attentes et préoccupations des participants, afin d’améliorer le processus de délivrance et de jouissance de l’agrément au code des investissements. Le directeur régional de l’industrie, du commerce et de l’artisanat des Hauts-Bassins, Sogh-Kélo Somé, reste convaincu que l’atelier permettra aux participants d’optimiser les avantages accordés par le code des investissements dans la mise en œuvre de leurs projets d’investissement au Burkina.

Mahamady Koussoubé, conseiller technique de l’Agence burkinabè des investissements (ABI).

Selon Mahamady Koussoubé, conseiller technique de l’Agence burkinabè des investissements (ABI), sa structure a été mise en place par le gouvernement pour assister les investisseurs dans tout le processus d’investissement au Burkina. Au-delà de cette assistance et de cet accompagnement, ils procèdent également au marketing, c’est-à-dire qu’ils essayent de « vendre » le Burkina comme destination d’investissement auprès de potentiels investisseurs burkinabè, de la diaspora et de l’étranger. En somme, tout ce qui peut contribuer au développement du Burkina en termes d’investissement, de création d’emplois, de développement des capacités productives. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Deuxième congrès des avocats de l’UEMOA : Justice et corruption au cœur des débats
Effondrement d’un bâtiment universitaire à Koudougou : Le RENLAC interpelle l’Etat sur l’inefficacité des mécanismes actuels de régulation de la commande publique
Burkina - Logements sociaux : Abdoul service international remet des clés de villas aux acteurs du monde universitaire de Bobo-Dioulasso
Ouagadougou : Un jeune homme simule son propre enlèvement pour soutirer 5 000 000 de FCFA à ses parents
11e édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient : Les lauréats sont connus
Conflits communautaires au Burkina : L’OIM outille les populations de l’Est sur la cohabitation pacifique
Journée internationale de la paix, édition 2021 : Message de la garde des sceaux
Burkina Faso : L’UNAPOL fait le point sur sa rencontre avec le gouvernement
Éducation au Burkina : Des enseignants des lycées scientifiques renforcent leurs capacités
Enseignement supérieur au Burkina : Les présidents d’universités se concertent pour une meilleure qualité de l’enseignement
Burkina Faso : 100 nouveaux volontaires de l’Assemblée nationale en formation
Production maraîchère : L’association Béoog-Neere du Ganzourgou soulage les producteurs locaux
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés