Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Déplacés internes au Burkina : L’Union fraternelle des croyants de Dori exprime sa solidarité

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 23 juillet 2021 à 11h45min
Déplacés internes au Burkina : L’Union fraternelle des croyants de Dori exprime sa solidarité

L’Union fraternelle des croyants de Dori (UFC-Dori), grâce à l’accompagnement de Misereor et la Conférence épiscopale d’Allemagne, a remis ce mercredi 21 juillet 2021 à Dori, 340 couples de chèvres à 170 ménages vulnérables issus des personnes déplacées internes et de la population hôte. Également 350 sacs de riz de 25 kg sont remis à 264 ménages ainsi que des foyers améliorés à 150 ménages vulnérables de personnes déplacées internes. La cérémonie de remise de ces dons s’est déroulée en présence du gouverneur de la région du Sahel.

La région du Sahel est la deuxième région du Burkina Faso qui abrite le plus grand nombre de personnes déplacées internes. Ces hommes et femmes ont tout abandonné derrière eux en fuyant la furie des terroristes. L’Union fraternelle des croyants de Dori avec le soutien de Misereor et la Conférence épiscopale d’Allemagne se veut solidaire de ces personnes vulnérables. Ce 21 juillet 2021 au cours d’une cérémonie, elle a apporté son soutien aux déplacés de la province du Yagha et du Séno qui sont à Dori. 170 couples de chèvres sont offerts à 170 ménages vulnérables.

Les couples de chèvres en attente d’être distribués aux déplacés internes

Le coût de ces caprins s’élève à dix millions de Fcfa. 350 sacs de riz de 25 kg d’une valeur de 3 500 000 Fcfa sont aussi distribués à 264 ménages vulnérables de déplacés internes. 150 ménages ont bénéficié de foyers améliorés d’une valeur de deux millions de Fcfa. En plus de ces dons, l’UFC-Dori offre aussi des formations spécifiques à ces personnes déplacées. Ces formations dont le coût global est de 16 millions de Fcfa sont entre autres la préparation de bouillie avec la farine améliorée, les techniques de saponification, l’embouche et la chaîne de l’eau.

Deux forages sont attendus les jours à venir sur le site de Wendou et de Petit-Paris de Dori au bonheur de ces déplacés et populations hôtes, d’une valeur de 13 500 000 Fcfa.

Les déplacés internes présents à la cérémonie

De l’avis de François Paul Ramdé, coordonnateur de l’UFC-Dori, ce don va soulager un tant soit peu les souffrances de ces déplacés internes en attendant que leurs situations se rétablissent pour qu’ils regagnent leurs villages. À l’en croire, l’UFC-Dori a voulu travailler dans la durée, voilà pourquoi elle offre des couples de chèvres à ses déplacés. Selon M. Ramdé, si chaque bénéficiaire donne du sien, ces caprins auront de la progéniture. Et cela pourrait être un acte de solidarité pour les bénéficiaires d’aujourd’hui d’en offrir à certains demain. De l’avis des bénéficiaires, le don de l’UFC-Dori à leur endroit est inestimable en ces temps de soudure. Tout en remerciant l’UFC-Dori, ces personnes vulnérables souhaitent le meilleur au personnel de l’Union.

Colonel-major Salfo Kaboré, gouverneur de la région du Sahel

Quant au colonel-major Salfo Kaboré, le gouverneur de la région du Sahel, il estime que ces déplacés internes ont tout perdu. De son avis, l’acte que l’UFC-Dori vient de poser est salvateur. « En attendant que nous puissions aider ces déplacés à regagner leurs maisons, l’UFC-Dori a encore une fois de plus initié des choses qui visent à soulager, à ouvrir des perspectives à ces personnes vulnérables que sont les déplacés internes. Nul n’a besoin aujourd’hui de parler de l’Union fraternelle des croyants de Dori. Elle pose toujours des actes pour que les déplacés internes qui ont pratiquement tout perdu ne se sentent pas abandonnés. Nous la remercions, elle avec tous ses partenaires ainsi que le système des Nations-Unies qui œuvre aussi pour le bonheur des déplacés internes de la région du Sahel », a dit le gouverneur de la région du Sahel.

Daoula Bagnon /Correspondant Dori

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ouagadougou : Un jeune homme simule son propre enlèvement pour soutirer 5 000 000 de FCFA à ses parents
11e édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient : Les lauréats sont connus
Conflits communautaires au Burkina : L’OIM outille les populations de l’Est sur la cohabitation pacifique
Journée internationale de la paix, édition 2021 : Message de la garde des sceaux
Burkina Faso : L’UNAPOL fait le point sur sa rencontre avec le gouvernement
Éducation au Burkina : Des enseignants des lycées scientifiques renforcent leurs capacités
Enseignement supérieur au Burkina : Les présidents d’universités se concertent pour une meilleure qualité de l’enseignement
Burkina Faso : 100 nouveaux volontaires de l’Assemblée nationale en formation
Production maraîchère : L’association Béoog-Neere du Ganzourgou soulage les producteurs locaux
Région du Centre : L’ONG AIME offre des sacs, des vélos et des vivres à des veuves et orphelins de Tanghin-Dassouri
Coupe CAF : L’ASFA se qualifie aux 16e de finale en battant le FC San Pedro
GANZOURGOU : La journée marathon du ministre Bougouma
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés